Myschi's Blog

2018 sera ma 15° année depuis que j’ai commencé à toucher à Magic the Gathering, et il s’en est passé des choses, bien comme moins bien. Et j’ai beaucoup d’anecdotes à partager !

Au tout départ…

1) Ma toute première carte Magic est la carte « Venin » de la 4° édition bords blancs. Mon oncle me l’avait offerte bien avant (Aux alentours de la sortie de l’édition probablement !) car j’aimais beaucoup les serpents à l’époque. Je l’ai encore, bien conservée dans un classeur à part.

2) Vers l’année 2001, je me rappelle avoir trouvé dans une rue, par terre, un Cercle de protection de la 7° édition. Il pleuvait, la carte était trempe et toute déglinguée… Et je l’ai encore aussi, juste en dessous de mon Venin.

3) Mon premier achat de Magic a été 3 boosters Carnage et 3 boosters Légions. Fléau allait sortir dans 1 mois. Je ne me rappelle plus de la première carte du 1° booster que j’ai ouvert, mais je me rappelle très bien que c’était un booster Légion et que la rare était Tisseur de mensonges. Je ne l’ai plus, mais j’en ai récupéré une autre depuis.

4) Mon tout premier deck était un deck « Slivoïde », une liste (Que je dois encore avoir écrite quelque part ! Edit : JE L’AI =D) 5 couleurs avec toutes les bons Slivoïdes que j’avais pu ouvrir, un Dragon fourgueule et des lands de base en veux-tu en voila, mais la liste faisait bien 60 cartes. J’ai été la risée de mes amis de lycée pendant un moment à cause de ce deck…

IMG_20180211_0001

5) Un des premiers magasine Lotus Noir que j’ai acheté à l’époque (Vers les numéro 60 et quelques) proposait une carte aléatoire parmi TOUTES les éditions de Alpha à Fléau – Y comprit un Black Lotus – Pour ma part, j’avais obtenu un Phelddagrif farfelu.

Ces moments que je regrette amèrement…

6) Oh je me souviens parfaitement d’avoir eut une Fondrière sanguinolente dans un de mes boosters Carnage. 1° trade au lycée, ma frondrière est partie contre… Évolution artificielle, ouch =( ! (On a tous connu ça :/)

7) Un jour, j’ai acheté la carte Mirari pour 10€ à un ami… Et je m’étais rendu compte le soir même qu’on me l’avait volée. Je ne saurais dire qui était le fautif vu que je n’ai jamais revu de Mirari dans le lycée durant les 4 années qui ont suivi.

8) Lors de la sortie de l’édition Unhinged, j’avais acheté quasiment l’équivalent de 2 boîtes de boosters… Et j’ai revendu tous les terrains de base 3€ chacun à un gars que je n’ai jamais revu par la suite. Le pire ? C’est que j’avais aussi une Île Foil et un Marais Foil, tous les deux partis pour… Moins de 10€ chacun c’est sûr ! Aujourd’hui il ne me reste que 1 set des 5 terrains de base que j’avais mit dans un classeur exprès pour les lands de base + 1 Marais, 1 Montagne et 5 Forêts que j’avais dans un deck.

9) Mais le PIRE avec Unhinged, et c’est certainement l’un de mes plus gros regrets : J’avais ouvert la carte de Richard Garfield en FOIL dans un des boosters Unhinged. Je m’en rappelle que trop bien à cause de la signature. À l’époque, lors d’un de mes premiers voyages à Paris, je me rappelle être allé à l’Oeuf Cube dans le quartier de Jussieu, et que j’ai vendu mon Richard Garfield foil 20€ à un autre joueur qui était dans la boutique ce jour-là… Je me demande s’il n’a pas fini à Parkage, et quand je vois le prix de la carte actuellement, je m’en mord encore les doigts.

10) Mais il y a encore + amusant et regrettable. Je venais d’acheter la Wii et à l’époque, Mario Galaxy était THE gros jeu à avoir et il était encore cher (Et Spidergame, la boutique de jeux vidéo locale, n’existait pas encore). Une « connaissance » (Pour rester poli) m’a proposé de me laisser Mario Galaxy et Super Smash Bros Melee sur Gamecube si je lui laissait une seule carte de ma collection : une Saisie des pensées Lorwynn Foil ! Comme un idiot j’ai accepté, et je m’en mord aussi les doigts encore aujourd’hui quand je compare les prix de Mario Galaxy et de la carte en question.

11) Lors d’un Toulouse Game Show (2012 ou 2013), j’ai vendu une Liliana du Voile à un c****rd pour 15€, avec une Mox de chrome pour 5€ de plus. Mais heureusement, j’en avais une autre chez moi que j’ai toujours.

12) J’avais une Cité des Traîtres que j’avais trouvé dans un vide-grenier en 2011 (J’y reviendrais).  Je ne sais pas ce que j’en ai fait… Pourtant c’est le genre de carte que j’aurais forcément gardé, surtout quand je vois à quel point elle est demandée actuellement.

13)…

Mox

Oui oui, c’est bien une Mox de diamant. En langue coréenne. Avec un gros morceau de papier collé sur la carte… Mais quelle mouche m’a piqué ce jour-là ?! NotLikeThis !!

14) Lors de ma dernière année de lycée, j’ai renversé un de mes deck une fois et j’ai par mégarde écorné les 2 premières cartes du deck, mais heureusement c’était léger et ça ne se voit quasiment pas, mais j’ai toujours la trace du coup sur la carte la plus « pimp » de ma collection. Loi de Murphy quand tu nous tiens…

15) Le jour où j’ai lâché un Tarmogoyf contre un carré de Messe Noire bords noirs, même en 4° édition japonais + coréen bords noirs ça les vaut pas :/ (Mais bon j’ai 3 Tarmo depuis…)

16) Le fait que j’avais AU MOINS 8 Fiole d’Aether à la sortie de Sombracier (Il ne m’en reste qu’une seule désormais).

17) À un moment, je me suis retrouvé avec un Erhnam Djinn Arabian Night en ma possession. Je ne sais pas à qui je l’ai tradé, mais je m’en mord les doigts (Encore).

18) Oh putain, comment oublier le jour du Gameday Innistrad à Revel ?! C’était un tournoi de Standard, j’y suis allé avec un ami. J’ai réussi à gagner ce tournoi avec Pod Ramp, et arrive le moment des dotations. J’ai le choix : Un booster Innistrad, ou une carte promo Doyen de Brunbosquet. Mon ami me supplie à genoux de prendre la carte promo car il est arrivé dans les derniers et il ne pourra pas l’avoir quoi qu’il arrive alors qu’il la veut absolument pour un de ses decks. Bon cœur, j’accepte de lui prendre la carte promo. Le 2° joueur prend le booster Innistrad, l’ouvre et quoi qu’il obtient ? Garruk en double-faced, LILIANA DU VOILE en mythique ET MAGE LANCEVIF EN FOIL !! (Autrement dit un tirage des plus chanceux possible !) Je regarde mon ami avec un air sombre. Il me propose de me payer 2 boosters en compensation. Je me retrouve avec Charmbreaker Devils et une autre rare pourrie, sans double-face rare ou foil intéressante. Autant dire que j’ai toujours la haine !

19) Mais le PIRE du pire ? Certainement le premier vide-grenier que j’ai fait après avoir commencé à jouer à Magic. Je ne me souviens plus trop de la date (Avant 2005 pour sûr), mais ce qui est sûr, c’est que j’ai laissé passer le deal de toute une vie. Qu’est-ce que je vois dans un classeur d’un vendeur à Béziers ? Rien de moins qu’un BLACK LOTUS Unlimited. Le vendeur m’avait dit 50€. Qui n’aurait pas craqué ?! Mais je n’avais pas d’argent liquide sur moi. J’ai supplié mon père à genoux pour qu’il m’avance la somme. Sa réponse ? « 50€ pour un bout de carton coloré ? Et puis quoi encore ? » J’étais dépité, jusqu’à ce qu’on regarde une émission de télé sur les brocanteurs américains qui rachètent des Boxs au début de l’année 2016. L’un d’eux à trouvé des cartes Magic dans son box, il ne sait pas quoi en faire et va dans un gros tournoi pour revendre le lot. Dedans ? Un Black Lotus Unlimited et 2 Mox. Le gars en a tiré 700$ à l’époque, et à ce moment j’ai bien rigolé puis j’ai dit à mon père « Tu vois ? Ça c’est la carte que tu n’avais pas voulu m’avancer à l’époque dans le vide-grenier de Béziers »

20) Le jour où j’ai trouvé une Akroma, ange de la furie Foil et que je l’ai offerte en cadeau à un ami très fan d’Akroma. Depuis j’ai commencé à récupérer toute l’édition Chaos Planaire en foil Français, et bien sûr il me manque encore cette Akroma… Mais je devrais parvenir a en trouver une de mon côté.

Les meilleurs deals / opportunités

21) Toulouse Game Show 2009 ou 2010. Je lâche un carré de Mesa aride (dont un foil) + 1 Grand cerf-zibeline foil contre…

part005

Et c’est malheureusement lui qui est évoqué dans le 14, mais la carte est toujours niquel depuis =).

22) À une époque où MagicTrade existait encore et que le site marchait bien, j’avais repéré un vendeur qui avait une certaine carte dans son classeur. J’ai attendu 6 mois, la carte était toujours là. J’ai ouvert un deal, proposé plusieurs cartes dont la valeur était égale à celle de la carte que je voulais – 35€ – et j’ai pu conclure le deal. Ce que j’ai récupéré ? Bah la Mox de diamant coréenne =) (Et en fait… Nope, le papier n’est pas collé sur la carte, mais juste glissé sous un double-sleeve. Flemme de l’enlever en fait.)

23) Vide-grenier de Cuxac-Cabardès le 21 Juin 2009 (Oui c’est dire à quel point je m’en rappelle). J’y vais avec mon père vers 8/9H. On arrive, on commence à tourner. Je trouve Metroid Prime sur Gamecube pour 50 centimes, c’est déjà bien. Puis j’aperçois sur un stand 2 boosters Chaos Planaire français scellés. Je demande à la vendeuse si elle a autre chose, et elle me sort un sac entier avec des cartes en vrac et des Decks encore scellé. Un rapide coup d’oeil dans les cartes en vrac : Colère de Dieu, et surtout les 5 cartes Promos Harper Prism en français. « Je me débarrasse, propose-moi un prix pour le lot ! » « Heu… 10€ ? » « 15€ et c’est à toi. » « Marché conclu ! »

1245598407083000500

24) 2 ans plus tard, au vide-grenier local. Le vide-grenier commence tranquillement. Je trouve pas grand-chose. C’est 10H je m’apprête à rentrer, quand je vois un classeur ouvert sur une table. Je vais voir, et là je te vois toute la 3° édition bords noirs disponible. « Ouh, c’est à vendre tout ça ?! » « Je vend uniquement par couleur en fait » « Heu OK… Vous avez les terrains ?! » « Désolé c’est les seuls qui me manquaient » « Awww… Sinon c’est combien le 3° Edition vert par exemple ? » « Vu la quantité de cartes, je dirais 50€ » « Ouch, j’ai pas cette somme sur moi. Vous n’avez pas de lots plus petits ? » « Si regarde, des cartes en vrac, et d’autres vieilles éditions que je vend aussi par couleur » « Ice Age, Homeland… Vous avez Alliance ? » « Yep » « Vous avez le Bleu ? » « Oui » « OK, combien pour le Bleu Alliance ? » « Tu as combien sur toi ? » « 15€… » « Vendu pour le Bleu Alliances et les cartes que tu as prit en vrac ». J’ai orgasmé ce jour-là.

DSCF9096

Mais au final je ne sais pas ce qu’est devenu la Cité des Traîtres. La Force of Will est toujours dans la page dans laquelle je l’avais trouvée.

25) Un des derniers vide-grenier que j’ai fait il y a bientôt 2 ans maintenant. Un gros lot de cartes 3° édition bords noirs et alentours. Le vendeur m’en demandait 30€ pour le tout, mais je n’avais pas envie de tout récupérer (J’aurais peut-être dû en fait) mais pour 10€, j’ai quand même pu récupérer de belles choses !

DSCF7398

Et là j’ai quasiment tout gardé normalement.

26) À une période aux alentours de la sortie de Sombrelande, j’arrive au Cybercafé local (RIP 2002-2011) et demande 2 boosters Lorwynn. Pour plaisanter, j’avais dit « Bon ben, on va prier pour un Cryptic Command et une Saisie des pensées hein ? »… J’ai faillit avoir une attaque quand j’ai vu que j’avais tiré ces deux cartes dans les rares X).

27) Le jour où j’ai lâché quelques cartes sans intérêt contre Tahngarth, héros talruùm en version Foil Alternative (Je l’ai encore).

28) Le jour où un ami m’a proposé de commander des cartes sur un site d’enchère japonais, et qu’il m’a trouvé des trucs assez délirants style un Oiseaux de Paradis 4° édition japonais bords noirs quasi-neuf pour 5€.

29) Les 3 Tarmogoyf que je possède actuellement ont tous une histoire précise =). Le premier m’a été offert par KaibaGX afin que je puisse le faire altérer. J’ai demandé à Sandreline si c’était possible et elle m’a répondu positivement. Le second a été récupéré dans un lot fort sympathique qui comprenait aussi Sinistre lavamancien Tourment Foil et pas mal de belles choses pour 20€. Le 3° je l’ai récupéré contre quelques cartes Pokémon dans un lot sur Pokébip il y a fort longtemps. 2 de ces 3 Tarmogoyfs sont altérés (Photo plus bas).

30) Le jour où j’ai récupéré tout ça au Toulouse Game Show 2011 contre pas grand-chose =).

trok023

Et oui le Emrakul était foil.

31) Le jour où j’ai lâché une Elesh Norn, Jin-Gitaxias et Vorinclex contre une Île volcanique 4° édition bords blancs.

32) Le jour où j’ai lâché une vingtaine de rares contre une Ancienne Tombe Zendikar Expedition.

33) Le jour où j’ai ouvert Chandra, torche de la Défiance PUIS Carcasse mécanique cataclysmique en Invention dans 2 boosters Kaladesh.

Ces moments inoubliables…

34) En 2007 Ashalna achète une boîte de Chaos Planaire. Elle offre un booster à Jonathan et il ouvre une Damnation. On se dit que la boîte est désormais moins intéressante. Ashalna me propose un deal et je récupère un booster. « Ce serait amusant que ce booster contienne aussi une Damnation. » « Arrête, c’était le booster à côté, y aucune chance… » Et là PAF, Damnation encore. Fou rire général pendant 5 minutes.

35) Zendikar cette fois. Ashalna achète une boîte et me propose quelques parties de Pack Wars pour le fun. Lors de l’une de ces parties, je pioche soudainement un Mesa Aride. « Hé regarde, un Mesa aride, c’est cool non ? » « Yep, merci. ». 3 pioches plus tard, je découvre… « Heu Ashalna ? » « Quoi ? » « Regarde ce que j’ai eut… * Révèle la carte en question : Forêt pluviale embrumée Foil * » Ashalna a bondi au plafond ce jour-là, mais j’ai quand même pu la récupérer en lui en laissant 2 normales à la place.

36) Cybercafé de Revel. Gaétan n’a pas d’idées de Draft. On est en plein bloc Cicatrices de Mirrodin et on en a marre de voir les mêmes choses. Mais il lui reste suffisamment de fond de Zendikar, Worldwake et Rise of Eldrazi pour faire un draft. « Hé je sais pas, t’es sûr ? » « Mais oui aller, on va s’amuser vous allez voir. » Et effectivement…

DSCF8201

On s’est fait plaisir à la redistribution des rares (J’ai eut le Fetch perso)

37) Le jour où Bertie312 m’a vendu plusieurs cartes dont 2 Académie tolariane japonaises ainsi qu’un playset de Pyromancien de Murasa. Il en a signé un d’entre eux. Il m’avait aussi échangé par le passé la Chandra embrassée de Zendikar ainsi qu’une Forêt Pluviale embrumée japonaises. Quelques semaines après notre dernière rencontre, j’apprenais avec tristesse son décès. Depuis, je conserve précieusement ces cartes qu’il m’a échangé, et SURTOUT le Pyromancien de Murasa japonais signé.

Bertie312

38) Ma toute première Avant-Première a été Chaos Planaire. Un copain m’a proposé de m’y amener pour me faire découvrir comment ça marchait. À l’époque à Toulouse, la coutume était d’ouvrir un Paquet de tournoi et 3 boosters. Je me rappelle avoir ouvert Concasseur ET Concasseur Foil. Je me dis que c’est parfait pour un deck vert… Quand j’apprends que les paquets seront redistribués au hasard entre les joueurs (J’ai TOUJOURS trouvé ça stupide, parce que si on ouvre des trucs ultra-intéressants, on ne peut pas les garder au final, sauf si on se retire du tournoi) ! Je suis blasé. Puis je regarde mon nouveau paquet de cartes, et là BIM Damnation. On avait beau être plus de 60 joueurs, on n’était que 3 à avoir eut une Damnation, et nom di diou qu’on m’a harcelé pour que je la trade ce jour-là. J’ai répondu non à tout le monde. La semaine suivante, le gars qui m’avait amené à Toulouse vient me voir au cybercafé. « Bon écoute, tu as ouvert une Damnation… » « C’est vrai. Et je ne la lâcherais pas, sauf si tu m’échange LA carte que tu as et que tu ne voulais pas me lâcher jusqu’à maintenant. » « D’accord, un contre un, ça te va ? » « Marché conclu ! » Et c’est ainsi que j’ai obtenu ma 1° Académie tolariane.

39) Le jour où j’ai réussi à coller plus de 292000 dégâts en une seule attaque avec un deck Modularité qui se servait de Démembrement imprimé sur Miroir Panoptique pour doubler les marqueurs +1/+1 à chaque fois que je copiais le sort.

40) Le jour où Siegfried m’a kill Tour 2 avec le deck Affinity Modular à l’époque où Pincecrâne, Disciple du Caveau et les terrains-artefact n’étaient pas bannis en Standard.

41) Cette partie débile contre Jonathan. « Hé, j’ai un deck avec des proxies de Vintage, ça te dit de tester ça vite fait ? » « Vas-y pour le fun. » « OK alors tour 1 Mox Sapphire, Île, Cuirassé Phyrexian et Asphyxie sur le Cuirassé » « … OK Tour 1 Marais et je met Animalcule de sang en jeu… » « Tour 2 j’attaque ! » « Ok je bloque et je prend 11… » « Time Walk ! » « … Enculé =D ! »

42) Toute l’époque où j’ai pu jouer mon Eldrazi Ramp qui était Standard-légal durant la période Zendikar/Scars of Mirrodin. Je le joue encore aujourd’hui tel quel =). Le meilleur moment reste le tournoi où j’ai affronté un Weenie White Artefact très badass, et j’avais modifié mon Side-deck EXPRÈS pour ce genre d’occasions après avoir perdu finale contre ce deck lors d’un tournoi précédent. Je me rappelle parfaitement de la réaction de mon adversaire « Wow sérieusement ! T’as sidé tout ça UNIQUEMENT pour me contrer ?! Mais t’es un malade tu le sais ?! » « Sans doute, mais cette fois, c’est moi qui ait gagné =) ! »

DSCF8503

43) Le jour où Demonium71 a accepté de m’altérer des Oiseaux de Paradis avec des illustrations de SeNMU (C’était pas gagné d’avance vu les arts originaux).

cas008

Les 3 Oiseaux ont été altérés par Demonium, l’Ange par Sandreline et les terrains par Kaval =).

44) Le Toulouse Game Show de Novembre 2011 dans son intégralité. J’ai un vieux Report que je remettrais ici sous peu.

45) L’avant-première Unstable faite à Carcassonne au Cybercafé Logigames. J’avais un couvre-chef en K’nex fait pour l’occasion

2017-12-10 18-04-20.472

46) La partie que j’ai faite au Toulouse Game Show Ohanami 2013. Mon deck Eldrazi Ramp contre… Meule. J’ai fait exprès de ne pas tuer le gars en face pour voir s’il pouvait faire quelque chose contre les papas eldrazis qui remélangent le cimetière dans le deck quand ils sont meulés. Résultat : C’est mon adversaire qui a perdu à la meule X).

47) Quand Mimile sort son Welder Control et qu’il commence à partir en combo, impossible de l’arrêter !

48) Kaval qui me sort, comme ça « Au fait tu sais que tu es célèbre ? Sandreline parle de toi dans une vidéo sur Youtube« . Il m’a sorti ça il y a 3 mois alors que la vidéo date assez. Je n’irais pas jusqu’à dire que c’est populaire, mais j’apprécie le fait que Sandreline se soit arrêté sur Touhou Project à l’époque ^^.

49) Lors d’un échange de courriel physique avec SeNMU, je lui avait envoyé une carte MTG toute blanche, une Forêt foil Carnage dont j’avais retiré la couche foil, au cas où. Je ne m’attendais pas à la voir revenir, changée à ce point.

CugDP5TWcAAbsgK.jpg large

Si je ne pouvais garder qu’une seule carte tous TCGs confondus, je pense que ça serait celle-là. Sa valeur est inestimable à mes yeux.

50) Le jour où, lors d’un tournoi à Toulouse, une personne a vu mes Targoyfs altérés par Sandreline et m’a demandé s’ils étaient à vendre. Réponse : « Non » « Tu es sûr de toi ? Dis-moi ton prix, je suis prêt à lâcher plus que nécessaire pour acquérir tes Tarmos altérés. » « Ce n’est pas à vendre, désolé. » « Allez, je suis sûr qu’on va s’arranger » Et là le gars me sors 200€ en cash qu’il pose sur la table. « Non ». Il rajoute 200€ de plus. « Mais ce n’est pas la peine d’insister je vous dis… » « Mais si ! » Il est monté jusqu’à 800€. « Écoutez, ces cartes ont une histoire, et elles sont uniques… Mais qui irait comprendre les références à part moi franchement ? Et puis même si je redemandais à Sandreline de m’en faire, elle refuserait certainement. » « Bon et bien tant pis pour toi… 1000€ dernière offre ? » « Non, désolé. » « Humpf, au revoir. ». Une personne m’a dit par la suite « Wow, perso j’aurais accepté à mille !! » « Possible, mais pas moi, j’y tiens trop à mes cartes ».

DSCN0018

La « base » d’un deck qui ne verra jamais le jour

51) Le jour où j’ai finalement réussi a créer un deck EDH entièrement composé de cartes altérées digitalement et que j’avais imprimé pour l’occasion. J’ai pu participer à un tournoi avec, et même si je n’ai pas gagné (Enfin si, au tirage au sort, c’était Fatal Push la carte à gagner en plus !), j’avais accompli mon objectif : faire découvrir ces altérations à d’autres personnes, et ça a marché =)

Publicités

Remarque : Cet article contient quelques spoilers sur Sonic Mania, et des avis personnels avec lesquels vous ne serrez peut-être pas d’accord. Merci de respecter mon opinion personnelle sur le sujet =).

Aaah Sonic, un nom qui déchaîne les passions. Mascotte de Sega dans les années 1990, le hérisson bleu est l’un des personnages de fiction les plus connus avec Mario et Mickey Mouse ; et reste encore aujourd’hui mondialement connu… Mais probablement pas pour les bonnes raisons. Là où Mario a enchainé presque uniquement des bons jeux, Sonic a eut un parcours beaucoup plus chaotique, et est sujet à des débats parfois beaucoup plus violents qu’une simple guerre d’opinion. Cet article (en anglais) résumé très bien comment la popularité de Sonic est perçue par les fans et ce n’est pas vraiment joyeux à lire.

En ce qui ME concerne personnellement, voici un avis rapide sur la plupart des jeux Sonic auxquels j’ai plus ou moins joué.

Sonic 1, 2, 3/&K (Megadrive) : La trilogie/saga classique qui a posé les bases, avec à mes yeux Sonic 3 & Knuckles comme ce qui s’est fait de mieux jusqu’à présent en matière de Sonic en 2D.

Sonic 1 et 2 (Master System/Game Gear) : Sonic 1 sur Master System a été le premier jeu vidéo auquel j’ai joué, et c’est un classique indéniable à mes yeux. Il est différent de sa version Megadrive mais reste tout à fait honorable pour un portage. Sonic 2… Est + mitigé à mes yeux, SURTOUT sur Game Gear ! Le premier boss est presque impossible à vaincre, le deltaplane de Sky Chase est difficile à contrôler (Sans parler de la visibilité des plateformes dans l’acte 2 pour savoir quels sont les nuages sur lesquels on peut s’arrêter etc…), Green Hills et son putain d’acte 3 qui m’a traumatisé quand j’étais petit avec ses sauts à l’aveugle (SURTOUT sur Game Gear, ça passe légèrement mieux sur Master System) et son Scramble Egg trop labyrinthique à mes yeux (Je ne l’ai toujours pas fini d’ailleurs, ni trouvé toutes les émeraudes).

Sonic Chaos : Un bon jeu avec des musiques mémorables.

Sonic Triple Trouble : Je l’aime beaucoup celui-là ! Ses musiques sont marquantes, le level design est correct mais c’est surtout une aventure intense, avec Knuckles en trouble-fête et Nack the Weasel en mini-boss dans les stages bonus. N’oublions pas le final épique avec un boss très long en plusieurs phases (Dont Metal Sonic).

Sonic Blast (Game Gear) : J’y ait joué une fois, je l’ai terminé. C’est… particuliers. Ce n’est pas aussi bon qu’un Triple Trouble ou un Sonic Chaos… Mais ce n’est pas une catastrophe non plus.

Sonic CD : Alors lui je n’ai pas beaucoup joué. Je l’ai terminé, mais sans parvenir à atteindre la Good Ending. Ça reste un excellent jeu qui me ferrait bien acheter un Mega CD un jour…

Sonic Spinball : Un spinoff de qualité inférieure, mais qui reste agréable à jouer à mes yeux. Alors oui c’est lent et la physique est parfois étrange, mais ça reste un jeu acceptable avec des musiques intéressantes et le fait d’avoir des flippers variés. La version Master System est… Extrêmement particulière dans le sens où la Toxic Cave est complètement différente de la version Megadrive et beaucoup plus difficile.

Sonic 3D (Megadrive) : À mes yeux, c’est à partir de là que les avis commencent à partir dans plusieurs directions, mais en ce qui me concerne, j’ai beaucoup apprécié ce jeu. Alors oui ce n’est pas aussi rapide que dans un Sonic classique, le level design est bizarre et le principe de trouver que 5 ennemis par section est étrange, mais 1) Les musiques restent très mémorables (Volcano Valley Act 2 est ma musique de Megadrive préférée) et 2) Une fois qu’on s’est habitué aux contrôles, c’est tout de suite beaucoup plus facile.

Sonic R : Okay, je suis très mitigé sur les contrôles et la manière dont ils répondent, mais le jeu est pas spécialement difficile si on veut juste le terminer. Mais je vois facilement pourquoi les gens ne l’apprécient pas.

Sonic Adventure 1 et 2 : Le passage à la vraie 3D de Sonic est… Correct on va dire. Ce sont d’excellents jeux en 3D, mais ils ne m’ont pas spécialement marqués. Le 2 est un peu plus sympa à mes yeux que le premier, avec une variété certaine dans la manière de jouer (Avoir de multiples personnages jouables aide aussi). Shadow était un personnage sympa, jusqu’à ce que les développeurs décident que ça devienne un émo au passif « tro d4rk » à la Sasuke Uchiwa.

Sonic Advance 1, 2 et 3 : Un bon retour aux sources avec un gameplay 2D et plusieurs personnages jouables, mais je n’y ait pas plus joué que ça, sans doute parce que je n’ai pas l’habitude.

Sonic Rush : Très sympathique, j’y ais passé un bon moment

Sonic Rush Adventure : OK, ce n’est pas du tout le même genre de jeu que Rush, mais ça reste sympathique malgré tout.

Sonic Heroes : Ouais, il est plutôt fun à jouer celui-là. Il me rappelle les anciens jeux, mais avec le côté 3D en plus. Un de mes Sonic 3D préférés.

Sonic Unleashed : Hmmm mouais OK, je suis pas contre l’idée du hérisson-garou (Mais DeviantArt et ses hordes de Furry-fans * Brrr *) la présence d’humains me dérange assez, mais sinon ça reste très correct, avec une séquence d’introduction magnifique, et un mini-film qui exploite le côté loup-garou d’une très bonne façon.

Sonic & le Chevalier Noir : Une magicienne qui invoque Sonic dans son monde alors qu’il était en train de manger son Chili Hotdog… C’est tout ce que j’en retiendrais…

Sonic 06 : … Alors oui ce jeu est truffé de bugs et glitches, mais ce qui me dérange le plus, c’est le côté Final Fantasy, et ces putains d’humains trop réalistes (Je ne parle même pas des quêtes stupides qu’ils proposent parfois). Aussi, Elise. Les mecs de chez Sega ont pas du tout assuré sur le coup. Non vraiment, ce qui fait un bon Sonic à mes yeux, c’est de le voir évoluer dans son univers à lui, peuplé d’animaux normaux et anthropomorphiques, avec Robotnik/Eggman comme seule vraie présence humaine. En voulant être trop réaliste, ce jeu est devenu ce que ne doit pas être un jeu Sonic à mes yeux. Silver ? Si on retire tout le scénario lié à Elise, ça reste un perso sympa non ?

Sonic Colors (DS) : Très agréable avec une variété de Gameplay bienvenue.

Sonic Generations (3DS) : Eeeeh, mon premier jeu 3DS avec Epic Mickey Power of Illusion… Il ne m’a pas vraiment marqué (Surtout que Classic Sonic « apprend » des mouvements modernes) mais je devrais lui laisser une autre chance un de ces jours, ça reste quand même une bonne idée je pense.

Sonic Generations (PS3/360) : Oui, ça titille la fibre nostalgique. Oui c’est sympa de voir des revisites de Green Hill, Chemical Plant et Sky Sanctuary en HD. C’est… Très correct, voire très bon même, mais pour le côté classique, ça passe pas parfaitement avec la HD de mon point de vue. Il reste quand même le meilleur jeu Sonic parmi les plus récents.

Sonic Boom Ryse of Lyrics : Alors je n’y ait pas joué MAIS, sans l’avoir prit en main, je ne peut pas imaginer qu’il soit pire que 06. Il a plutôt l’air nanardesque, mais fun et coloré… Puis il a le mérite d’avoir la série animée qui elle, est juste excellente ! La version 3DS à l’air un peu mieux travaillée, à tester un de ces 4.

Sonic Forces (Oui, il est pas sorti, et alors ?) : Un personnage customisable ? Je vois déjà tous les hardcores fans balancer des trucs style « Original Character ! Please not steal !! » et pour avoir vu un peu les mauvais côtés de DeviantArt, j’avoue que j’ai peur de ce jeu. Mais les prémices ont quand même l’air sympathique. À voir sur le rendu final.

Sonic Mania Title Screen

Sonic Mania se veut être un vrai hommage aux Sonics classiques en 2D, et une vrai continuité à Sonic 3 & Knuckles, ce qui est extrêmement difficile à faire si on veut tenir le même niveau de qualité. Un certain Sonic 4 a voulut s’y essayer, et ce jeu est rapidement tombé dans les oubliettes tellement il était différent de ses prédécesseurs. Mania peut-il relever le défi ?

À mes yeux, la réponse est OUI. C’est peut-être mon côté « J’ai trop joué aux premiers Sonics depuis 20 ans » qui parle, mais quand j’ai vu les premiers streams et vidéos sur Sonic Mania, j’ai été excité comme je ne l’avais jamais été depuis une éternité. Le fait que le jeu ait été développé par un groupe de fans qui s’y connait parfaitement dans le domaine (Et qui ont eut l’approbation de Sega, en prime) ne me dérange pas outre mesure. Pourquoi ? Parce qu’après l’avoir prit en main, ce jeu m’a naturellement semblé être un vrai Sonic à l’ancienne. Les commandes répondent parfaitement. Le nouveau mouvement Drop Dash est un + bienvenu et pas forcément obligatoire. Le Level Design est dans la continuité de Sonic 3 & Knuckles, et les musiques sont excellentes. Que demander de plus ? Des références à la pelle aux anciens jeux ? Il y en a PARTOUT. De la nouveauté ? Aussi ! Encore + de références aux trucs les plus obscurs de l’histoire de Sega ? OK, là cela dépend de votre niveau de fan-attitude et de votre tolérance, mais perso je n’ai pas été déçu.

En tant que suite directe de Sonic 3 & Knuckles, certains pourraient reprocher à Sonic Mania de n’être qu’une grosse repompe de ce qui a fait la gloire de Sonic à l’époque avec certaines des zones les plus emblématiques de la série… Oui et non ? Alors oui, le jeu possède 12 zones dont 8 qui sont des repompes d’anciens jeux, mais il y en a tout de même 4 inédites, et vu que cela fait techniquement 23 ans que Sonic 3 & Knuckles est sorti, je trouve personnellement indécent de se plaindre de ce qu’on a eut ici.

Et puis peut-on parler de vraie repompe quand on découvre rapidement que même si Mania reprend des sections entières des anciens niveaux de Sonic 1, 2, 3&K et CD, il y a également beaucoup de nouveautés parmi les anciennes zones qui donnent + l’impression d’avoir à faire à un nouvel acte inédit que de réellement rejouer des zones du passé ? Rien que le fait d’ajouter les boucliers élémentaires de Sonic 3 dans une zone de Sonic 1 ou Sonic 2 change à mes yeux la manière de parcourir les zones en question.

Les nouveaux stages bonus pour récupérer les émeraudes du chaos peuvent faire peur à première vue, mais quand on sait quoi faire et qu’on a bien prit le coup, ça devient un plaisir à faire. j’ai personnellement vu beaucoup de joueurs se plaindre que les niveaux bonus Blue Spheres étaient honteusement difficile (Pas Dark Souls difficile, mais presque, à les entendre), mais hormis 2 nouveaux stages (Dont un qui devait apparemment être dans le Sonic 3 & Knuckles original), ils sont tous simples à faire quand on ne panique pas à la moindre difficulté. Bon j’admet qu’avoir fait ces stages bonus pendant 20 ans + avoir énormément pratiqué le jeu « Get Blues Spheres » avec Sonic & Knuckles + Sonic 1 ou Sonic Compilation, ça aide beaucoup.

Note personnelle : Je déteste voir des joueurs se prétendre être fans de Sonic et ne savent pas comment faire un Spindash classique ; cela prouve que ces personnes connaissent peut-être l’univers, mais qu’ils n’ont pas joué aux jeux classiques (Pourtant le Spindash a été présent dans de nombreux jeux par la suite).

Certains niveaux peuvent être excessivement longs (Coucou Flying Battery Act 2, c’est toi que je regarde en particuliers), le chemin à suivre pas évident au premier abord (Titanic Monarch), certains passages peuvent faire paniquer les joueurs qui ne connaissent pas un certain Puzzle Game (Le boss de Chemical Plant Act 2 par exemple) et la difficulté retorse (Les Hitboxes non permissives qui tuent Sonic au moindre pixels qui se fait compresser, surtout dans Chemical Plant apparemment) mais ça ne diffère en rien des précédents Sonics qui étaient tous comme ça : Sonic 1, avec le recul, est particulièrement hardcore à terminer sans spindash et quand on ne connait pas le jeu (Bonne chance pour terminer Labyrinth Zone) ; Sonic 2 a certainement le boss de fin le plus difficile de la saga classique ; et Sonic 3 & Knuckles avait ses pics de difficulté placés là où on ne s’attendait pas – Le Barrel of Doom et tout Carnival Night Act 2 par exemple est un bon exemple.

Alors non, je ne supporte pas de voir des joueurs se plaindre que le jeu est difficile et sans pitié. C’est peut-être parce que ces joueurs ont trop l’habitude des jeux récents où si on meurt, on reprend presque au même endroit, et où parfois le concept de vies supplémentaires n’existe plus. La difficulté dans Sonic Mania est progressive et les indices pour avancer sont parfois subtils, mais présents ! Le Completionist a évoqué que chaque anneau placé dans un niveau avait un rôle à jouer, et c’est on ne peut plus vrai. Les anneaux indiquent souvent dans quelle direction aller. Titanic Monarch est trop difficile ? C’est normal non ? C’est un peu la dernière zone du jeu. Blue Sphere est trop difficile ? Ce n’est pas non plus obligatoire à faire. OK ça débloque des bonus dans le jeu, mais les récompenses les plus délicates à débloquer ne sont pas indispensables au jeu non plus (Avoir toutes (32) les médailles dans les stages Blue Sphere débloque… Un mode de jeu Bleu Spheres, donc pas pour le joueur non-habitué à ça).

Les trucs à débloquer justement vont de l’agréable (Sound Test, possibilité d’utiliser des mouvements de Sonic d’anciens jeux – uniquement dans le mode sans sauvegarde) à l’utile (Mean Bean Machine, Time Trial, Debug Mode) voire carrément hilarant (Knoc knoc ! & Knuckles Mode !!)

Sonic Mania est à mes yeux la suite parfaite à Sonic 3 & Knuckles. Bien sûr le jeu à ses défauts et n’est pas parfait sur tous les points (Un jeu comme ça, ça n’existe pas de toutes façons), mais pour le joueur qui a l’habitude de jouer aux Sonics classiques, c’est du pain béni après 23 années de disette =D !

Mes réactions par rapport à chaque zones de Sonic Mania

Green Hills : Le classique parmi les classiques. Il faut un peu d’exploration si on veut découvrir tous les secrets, mais on se sent vraiment comme à la maison avec cette zone. Le Mini-boss d’acte 1 est assez simple, et le boss de l’acte 2 peu impressionner mais… Déjà on a des anneaux contrairement à Sonic 2, et on peut monter sur le bras du robot quand il l’étire.

Chemical Plant : La zone « la plus populaire » de Sonic 2 parmi les joueurs. L’acte 1 est un mélange des 2 actes originaux, avec même la « fosse » à grimper avant que le Mega mack nous rattrape, et la possibilité de sauter ce passage quand on sait maîtriser la physique du jeu. L’acte 2 introduit pas mal de nouveautés avec les gélatines qui font rebondir, et SURTOUT ose mettre un match de Puyo Puyo / Dr. Robotnik Mean Bean Machine en boss. J’ai hurlé de bonheur quand j’ai découvert ça pour la première fois =D. Par chance pour ceux qui ne savent pas jouer à Puyo Puyo, l’IA de Robotnik est quasi-inexistante, mais le vrai challenge consiste à faire le plus gros combo possible !

Studiopolis : La 1° zone originale de Sonic Mania, teasée dès le départ. De très bonnes idées ça et là, de nombreuses références partout… Cela dit, c’est vrai que le boss de l’acte 1 est pas facile à comprendre du premier coup. Il faut bien sauter sur les missiles bleus pour les renvoyer sur le boss et le blesser. L’acte 2 est tout aussi intéressant que le premier, avec 2 machines de loterie un peu spéciales et surtout un boss très original et sympathique à affronter. Et après ça, on a droit à un « Breaking News !! Flying Battery Returns ! »

Flying Battery : Une des meilleures zones de Sonic 3 & Knuckles qui fait un retour tonitruant, et qui offre quelques nouveautés, notamment le fait que le bouclier électrique permet de se suspendre aux plafonds avec des générateurs actifs. Le boss de l’acte 1 n’est pas si difficile que ça. L’acte 2 est long, très long par contre, mais il ajoute aussi beaucoup d’éléments intéressants, comme les décharges de Badniks (Qu’on peut voir aussi brièvement dans l’acte 1) et des éléments de Wing Fortress de Sonic 2. Le boss de l’acte 2 n’est pas si intuitif que ça, et arriver à le balancer sur les pics avec la perche est pas forcément évident la première fois.

Press Garden : LA zone inédite que personne n’a vu venir, mais qui exploite bien certains anciens éléments et les combine avec de nouveaux. La musique est très bonne et même si le boss de l’acte 1 n’est pas évident, il faut comprendre qu’il faut le forcer à taper dans les caisses oranges pour qu’il détruise ses scies et que l’on puisse l’attaquer. L’acte 2 est… Magnifique. Cela dit, il est vrai que tout le monde à crû la première fois que les souffleurs de glace nous blesseraient au contact, alors que non et qu’il est parfois indispensable d’être gelé pour avancer. Le boss de l’acte 2 peut faire peur avec ses Badniks piquants, mais on peut les détruire en leur sautant dessus sans danger avant qu’ils n’explosent d’eux-même.

Stardust Speedway : LA zone plus connue de Sonic CD (Que je ne connais que grâce aux speedruns que je regarde de temps en temps ) avec l’une des meilleures musiques du jeu. Le système des tunnels peut dérouter voire donner mal à la tête, mais ce n’est pas difficile à prendre en main. Le boss de l’acte 1 est classique, et la transition entre les 2 actes est similaire au passage temporel de Sonic CD. L’acte 2 n’est pas spécialement difficile… Jusqu’à ce que le boss – Metal Sonic – ne débarque. Les phases de poursuite ne sont pas spécialement difficiles, mais la phase avec les Silver Sonic de Sonic 2 (Game Gear / Master System) est + retorse : Il faut comprendre qu’il faut lui renvoyer les Silver Sonic à la face quand ils sont en mode spindash : Il faut les spindash à ce moment et ils rebondiront contre les murs, et blesseront éventuellement Metal Sonic.

Hydrocity : « WAIT WHAT ?! FUCK YEAH !! » a été la réaction de beaucoup de joueurs… Et la mienne aussi ! Hydrocity est l’une des meilleures zones de Sonic 3 & Knuckles, et la musique aussi. Les nouvelles mécaniques de la zone sont sympa, et pouvoir changer le niveau de l’eau est très appréciable. Le boss est juste épique : Après une séquence évasion qui rappelle le début de l’acte 2 original, Sonic tombe dans… La machine de Robotnik et les rôles par rapport au boss de l’acte 2 original sont inversés : vous devez attirer Robotnik avec l’hélice de la machine pour le blesser. L’acte 2 est très fidèle à l’original, jusqu’au boss qui est en partie inédit et très intuitif quand on est attentifs. La 2° phase est un peu + difficile car c’est le boss de l’acte 1 original, mais en plus gros.

Mirage Saloon : Cette zone a été révélée très tôt elle aussi, du moins l’acte 2 uniquement. L’acte 1 est une réplique de Sky Chase, avec cependant un passage sur un train. Le boss n’est pas simple à toucher non plus… En tout cas si vous jouez Sonic ou Tails. Avec Knuckles, on a un niveau dédié qui ressemble davantage à l’acte 2, avec un boss inspiré de Gigalopolis de Sonic Chaos. Arrive l’acte 2 avec Sonic et Tails, et certainement le plus gros mindfuck chez les fans : Nack the Weasel (C’est lui que j’ai vu la première fois, et j’ai lâché un petit cri de fangirl quand je l’ai vu – et pour cause j’adore Triple Trouble ^^), Bean the Dynamite ou Bark the Polarbear attaquent notre avion qui s’écrase. Ces 3-là font de nouveau un caméo dans le boss de l’acte 2 en tant qu’illusions créées par la Heavy Magician.

Oil Ocean : Certainement la zone la moins attendue qui fait son retour ici, mais avec une nouveauté de taille : Si vous allez dans le pétrole avec un bouclier de feu, ÇA BRÛLE (Et ça fait mal si on a pas le bouclier de feu aussi) !! Le boss de l’acte 1 à une attaque retorse qui peut nous écraser si on ne reste pas au milieu de la salle quand les bouchons s’élèvent (Ceux des côtés montent vers des pics qui nous écrasent) et détruire met littéralement le feu à la zone, d’où l’acte 2 qui nécessite d’activer des interrupteurs pour dissiper un brouillard toxique qui nous empêche de voir correctement au bout d’un moment et qui draine nos anneaux (Mais ne nous tue pas quand on est à 0 !), ce qui rappelle assez Sandopolis acte 2 avec les fantômes). Le boss de l’acte 2 est assez délicat sans bouclier pour nous protéger des attaques des tentacules.

Lava Reef : OK, alors toi je ne m’attendais pas du tout à te revoir, mais qu’est-ce que ça fait plaisir ! La zone a changé graphiquement, et c’est beaucoup + beau, surtout les fonds de décors, en particuliers ceux d’extérieur et ceux de l’acte 2, juste magnifiques ! Le boss de l’acte 1 est un peu retord à comprendre : il faut le forcer à miner au moins sols rocheux pour que la lave détruise ses carapaces de métal et qu’on puisse l’attaquer. Attention à ne pas l’attaquer quand il est rouge. Le métal conduit la chaleur, et vous avez pas envie de toucher un truc aussi chaud de la lave en fusion. L’acte 2 est comparable à l’orignal, jusqu’à ce qu’on arrive aux boss : Heavy Rider pour Sonic et Tails, pas forcément simple à toucher au premier abord ; et surtout Heavy King pour Knuckles… Dans Hidden Palace ! … Avec une séquence de Knuckles qui se rappelle ce qui est arrivé dans Sonic 3 & Knuckles… Et un combat de boss presque similaire au combat final contre Super Mecha Sonic dans S3&K avec Knuckles !

Metallic Madness : Autant Stardust Speedway me parlait un peu déjà avant Mania, autant Metallic Madness… Quasiment pas. La zone est tout de même sympa à parcourir et rappelle pas mal Scrap Brain. Le passage en arrière-plan est pas dégueulasse et le premier boss est le boss final de Sonic 1 avec une petite nouveauté bienvenue au milieu du combat. L’acte 2 introduit les lasers réducteurs qui nous font rapetisser. Le boss de l’acte 2 est hilarant : Robotnik nous attaque avec une… Machine à Gachapons. En gros, tourne le levier, et découvre ton cadeau : Une version mini du boss de Marble zone ; une version mini du boss de Emerald Hills ; ou une Amy Doll similaire à la Tails Doll de Sonic R. Il faut tout détruire pour finalement activer la machine une dernière fois… Et recevoir un Robotnik qui s’enfuit en récompense finale XD.

Titanic Monarch : La dernière zone inédite du jeu est aussi la dernière tout court (Si on exclut le boss spécial avec toutes les émeraudes) et est à la hauteur de ce qu’on attend d’une zone finale : longue, retorse et pas facile à parcourir, mais il y a pas mal de passages rapides aussi. Le boss de l’acte 1 est une mauvaise surprise : c’est le Red Eye de Death Egg acte 1 dans S3&K ! Si la 1° phase est similaire, la 2° est différente, et + simple à affronter que dans l’original . L’acte 2 est long, et consiste à parcourir 4 sections précises dans l’ordre de notre choix avant d’affronter un boss final long et épique. Un clap de fin à la hauteur du jeu à mon sens.

Attention, cet article contient quelques SPOILERS sur Yoshi’s New Island. Vous êtes prévenus.

« Les jeux vidéos c’était mieux avant ». Cette formule est parfois employée à outrance pour dire que les jeux vidéos d’aujourd’hui sont vides et sans intérêt. Je ne vais pas me lancer dans ce débat ici, ce n’est pas l’idée, mais je dirais rapidement que dans certains cas, cette formule est vraiment authentique.

J’aurais beau dire que Sonic the Hedgehog était ma série de jeux vidéos préférée à l’époque (Et elle l’est encore) et que j’étais vraiment fier d’être pro-Sega et de penser que Nintendo était inférieur à son rival à l’époque, il faut quand même avouer que sur la fin de vie des consoles 16-bits, mon opinion sur la guerre des consoles à commencé à changer. Pourquoi donc ? Sonic était LA série qui me faisait vibrer. Je prenais un plaisir fou à faire et refaire des classiques comme Castle of Illusions. Je me plaisais à parcourir les niveaux de Ecco the Tides of Time avec des Cheat codes pour pas mourir bêtement. Et je persévérais même à tenter de finir Tintin au Tibet (Bon je n’y suis pas arrivé, mais on devine pourquoi). Et puis un jour…

J’ai vu cette publicité à la TV. Ça m’a intrigué parce que cela ne ressemblait pas aux Marios classiques. Je m’y suis essayé grâce à la location et j’avais aimé. Énormément. Au point que ce jeu était devenu plus que culte à mes yeux au fil des années. J’avais beau être Pro-Sega, Yoshi’s Island était LE meilleur jeu de plate-formes du monde. Ma joie lorsque j’ai finalement trouvé la version GBA  en vide-grenier à été immense ce jour-là. Mieux encore, le jour où j’ai finalement trouvé la version SNES, j’étais retombé en enfance comme un gamin excité. Et dire que j’ai découvert l’AGDQ avec le run de Yoshi’s Island par Trihex en 2012, puis je suis resté scotché par la performance de Carl Sagan l’année suivante.

La seule ombre au tableau était la censure de certains noms français dans la version GBA. « Cotonou Prout Prout » devenant « Cotonou-les-flots » par exemple, alors que les noms anglais étaient tous restés tels quels.

Yoshi’s Island était parfait sur tous les points. On peut toujours faire des reproches à des jeux, mais j’ai eut beau chercher, je n’en ai trouvé aucun pour Yoshi’s Island. Le Level-design est inventif, la difficulté est progressive, il y avait des passages osés (Cotonou Prout Prout, pour ne citer que lui, où Yoshi est littéralement sous l’emprise de drogues s’il mange certaines spores) les musiques étaient mémorables, surtout un certain boss final épique et intense. Je me souviens avoir fait écouter cette musique à un ami qui ne connaissait pas, et il a fallu que je joue le niveau en question pour qu’il soit bien convaincu que cette musique était bien une musique Nintendo.

Bref, un jeu vidéo comme on n’en fait plus de nos jours, un Saint-Graal de la plate-forme. L’histoire aurait pu s’arrêter là.

Et puis arriva le jour où je découvris la version DS dans un vide-grenier. J’étais très excité à l’époque. Une suite à l’un des meilleurs jeux au monde, ils vont forcément faire quelque chose de bien même si ce sera difficile de faire quelque chose d’aussi bien que l’original… Autant dire que j’ai vite été déçu. La magie n’opère presque plus. Il y avait quelques bonnes idées dans ce jeu, comme le fait d’utiliser différents bébés avec des capacités différentes, ou certains boss qui à défaut d’être ridicules et sortaient de nulle part, étaient quand même plaisant à combattre. De toutes façons comme je l’ai dit plus tôt, faire aussi bien que l’original était mission impossible. Les musiques étaient fades et peu mémorables, l’utilisation des items avait purement et simplement disparu et même le jeu dans sa globalité laissait transparaître un manque d’ambition.

Au final j’en garde un souvenir mitigé, partagé entre le manque d’esprit purement Yoshi’s Island et le fait que malgré tout, cette suite avait quand même de bonnes idées, mais ne les exploitaient pas forcément bien. Et puis il y a eut l’annonce de Yoshi’s New Island sur 3DS il y a quelques temps. J’étais à la fois intrigué, excité et anxieux. Tout ce que j’en avais retenu, c’était surtout que Nintendo clamait haut et fort « C’est le design global qu’on voulait utiliser sur SNES à l’époque ». Je ne m’étais pas spoilé quoi que ce soit à l’époque, et jusqu’à ce que j’acquière le jeu il y a 2 semaines pour m’occuper entre quelques sorties sur ce terrible Event qu’était le Spring Event 2016 dans Kantai Collection. J’ai pu avoir le jeu gratuitement grâce au bonus carte fidélité du magasin de jeux vidéo local, et dans un sens, heureusement d’ailleurs.

Donc j’insère la cartouche dans ma 3DS et… Bon, je n’irais pas par 4 chemins

Yoshi’s New Island est une grosse merde et une insulte totale envers l’original !

Voila, ça c’est dit. Vous trouvez ça rude de ma part ? Laissez-moi vous expliquer pourquoi.

1 – Le scénario. Oui parce qu’il y en a un quand même dans chaque épisode depuis l’original. Donc dans le premier, on sauve bébé Luigi des griffes de Kamek et Bowser quand il était bébé pour le ramener avec bébé Mario à leurs parents. Classique, pas de twist tordu, ce n’est pas forcément logique, mais dans l’univers de Yoshi’s Island ça se tient et on n’a pas besoin d’autre chose. Dans le second épisode, Kamek kidnappe tous les bébés du monde pour dénicher le pouvoir étoile qui est en eux et l’offrir à Bowser adulte, qui a voyagé dans le temps pour se retrouver face à lui-même version bébé ? Ce n’est pas clair, et c’est sans doute incohérent, mais soit pourquoi pas ? Ça reste bien amené et c’est dans l’esprit Yoshi’s Island. Ça fait une suite honorable et concluante si on ne s’en tient qu’au scénario.

Pour le 3° épisode… DONC ! La cigogne ramène bébé Mario et Luigi chez leurs parents… Mais, plot twist merdique oblige, cette gourdasse de cigogne s’est TROMPÉE de parents ! Alors déjà que le coup des cigognes qui livrent des bébés c’est déjà assez discutable à la base… Bon OK on va pas expliquer à de jeunes enfants tout sur la sexualité telle qu’elle est décrite dans la réalité, mais ce genre d’erreur, c’est un truc qu’on voit dans les dessins animés, pas dans un jeu vidéo estampillé Nintendo en prime. BREF, on apprend aussi que l’action se passera désormais sur une île en forme d’œuf (*Soupir*) et que bébé Bowser complote un truc, probablement avec le volcan de l’île parce que les Yoshis sont en général trop naïfs pour comprendre qu’une menace pèse sur leur île (Ne me demandez pas de remettre la cartouche dans la console pour vérifier l’exactitude du truc, je n’ai pas envie de souffrir davantage). Si ça s’arrêtait là, ce serait encore acceptable.

ERREUR ! Après un boss final aussi facile que n’importe quel boss du premier Yoshi’s Island et surtout une repompe totale et bâclée de l’introduction de bébé Bowser juste avant son combat, les crédits défilent, c’est la fin du jeu et… BOWSER ADULTE sort de nulle part et ramène sa fraise pour vous dire que seuls les vrais joueurs qui n’utilisent pas d’ailes magiques sont dignes de l’affronter…

… Pardon ? Je peux savoir ce que tu fous ici Bowser ? Tu pouvais pas faire un clin d’œil ou une apparition discrète avant ? Non ? Quelque chose qui m’aurait évité un gros « What the fuck ?! ». Si on passe déjà sur le fait que le « château » de bébé Bowser  se trouve au milieu de l’océan, que Kamek agit davantage comme un sale gosse capricieux plutôt qu’un vrai méchant menaçant et les dialogues qui semblent avoir été écrits par un enfant de maternelle, l’addition est déjà corsée !

2 – La difficulté. Yoshi’s Island n’est pas un jeu facile la première fois, et le compléter à 100% l’est encore moins. Mais la difficulté est progressive et les secrets bien éparpillés. Yoshi’s Island DS est plus facile quand on ne le fait pas à 100%, mais la difficulté est elle aussi progressive et ça passe bien, les seuls niveaux vraiment hardcores étant ceux qui se débloquent quand on finit un monde à 100%. Pour Yoshi’s New Island par contre, l’infantilisation du jeu ne se limite pas qu’à son scénario, loin de là ! La difficulté dans Yoshi’s New Island est absente, sauf dans le dernier monde où le jeu semble se rappeler qu’il devrait être + difficile.

Ah, et bien sûr, si vous mourrez 2 fois dans un même niveau, une aide un peu useless vous est proposée : Voler à l’infini. Cool… Mais pourquoi je peux pas voler vers le haut ducon ? Ça fait 3 minutes que je vole au-dessus d’un gouffre duquel je ne peux pas m’échapper ! C’est quoi la prochaine étape alors ? Des ailes dorées qui me rendent insensible aux coups ennemis ? Ça ne me protège pas des écrasements et chutes °3° !

3 – Les boss. J’aurais pu en parler dans le 2° point, mais ça mérite son lynchage à part. Soyons clairs, les boss de Yoshi’s Island sont tous variés et intéressants, et même pour le seul boss qui pourrait être long et pas évident au premier abord, les concepteurs ont ajouté un Easter Egg qui permet à n’importe quel joueur de pouvoir vaincre ce boss d’un seul coup avant que le combat ne commence. Le boss de fin est un vrai boss de fin intense et qui apporte beaucoup de satisfaction quand on le bat.

Dans Yoshi’s Island DS, les boss sortent un peu de nulle part mais ils ont le mérite d’être eux aussi variés et inventifs. Même le boss final est intéressant lui aussi dans la manière dont on l’affronte.

Et pour Yoshi’s New Island… Bon déjà, le premier donjon 1-4 s’appelle « Panique à Fort Seau » ou un truc du genre. Je suis là genre « Quewa ?! T’es en train de me dire que le BOSS du niveau ça va être un SEAU ?! » et là surprise, on affronte Kamek qui utilise sa magie pour… Cacher des missiles dans des seaux ? Et le but du jeu est de lui faire tomber les missiles sur la tête ? MAIS MERDE ILS SONT OU LES ENNEMIS GÉANTS ?! Ah, dans les niveaux X-8 ? Il fallait le dire plus tôt… POURQUOI JE DOIS AFFRONTER UNE TIGE DE HARICOT GÉANTE ?! Et pourquoi TOUS les boss, Kamek, ennemis géants et même Bowser, ils meurent TOUS en 3 coups ?! Puis bon, c’est pas pour dire, mais niveau difficulté des combats on se fiche pas mal de notre gueule ! J’ai eut plus de mal à faire le niveau 6-7 que de faire n’importe quel boss de ce jeu (Excepté peut-être le boss du World 5, et encore…)

4 – La musique. Je ne vais pas revenir sur la musique dans Yoshi’s Island, le lien vers la musique du boss final linkée + haut dénote la qualité de l’OST. On notera rapidement que dans la version DS les musiques sont beaucoup moins prenantes, surtout les musiques des châteaux… Ah bon ? Il y a des musiques dans Yoshi’s New Island ? Je n’ai même pas fait gaffe… OK je suis mauvaise langue, y a le thème de la carte, qui reprend le même principe de « Un monde achevé, une musique + rythmée »… Mais pourquoi ça ne s’applique qu’à partir du monde terminé en question ? Le reste on oublie.

5 – Le gameplay et le reste. Bon, le trailer et l’intro de Yoshi’s New Island mettent en avant les fameux œufs géants. On ne les utilise pas souvent et ça reprend un principe similaire aux New Super Mario Bros : Plus ça casse des trucs et plus ça rapporte de vies en retour. L’idée des œufs géants en métal pour aller sous l’eau est plutôt sympa, il faut l’avouer…

Par contre les niveaux en eux-même… Linéaires et ennuyants, et surtout pas du tout intuitifs quand il s’agit de les terminer à 100%. En parlant de 100%, le principe d’un Yoshi’s Island qu’on veut finir à 100%, c’est de récupérer 30 étoiles, 20 pièces rouges et 5 fleurs d’une seule traite dans un même niveau n’est-ce pas ? Alors déjà que le jeu n’est pas difficile de base, on retire le seul intérêt du challenge : Vous ramassez toutes les pièces rouges et les fleurs mais vous terminez le niveau avec 10 étoiles ? Pas de soucis, revenez le terminer avec juste 30 étoiles et ce sera considéré comme du 100% !

Vous remarquerez aussi que les blocs distributeurs d’œufs vous fournissent parfois des œufs jaunes et rouges, c’est… dérangeant déjà, et vous connaissez la meilleure ? Il est IMPOSSIBLE de rattraper un œuf lancé contre un mur pour le faire changer de couleur !

C’est bien beau de reprendre presque tous les ennemis du jeu original, mais c’est pour changer leurs propriétés du genre impossible de gober les singes pour en faire des œufs, c’est un peu se foutre des joueurs de l’original. En fait ce jeu c’est TOUT ce que le jeu original ne devait pas être.

Oh aussi, maintenant vous savez comment on débloque les mini-jeux ? En gagnant des médailles. Comment qu’on gagne des médailles ? En priant pour que la roulette de fin de niveau s’arrête sur une fleur, ce qui donnera au joueur autant de médailles que de fleurs ramassées dans un niveau. Et bien sûr cette roulette est encore plus aléatoire que le compas dans Kantai Collection (Oui à ce point !). J’ai eut beau refaire le même niveau 7 fois en ramassant les 5 fleurs à chaque fois, impossible d’avoir la moindre médaille si la RNG décide de te mettre un vent, et il en faut 30 pour débloquer un mini-jeu…

Si j’oublie des trucs je les rajouterais en éditant l’article, mais j’en ai déjà trop dit et c’est ça le pire !

Conclusion

Yoshi’s New Island, c’est un gros navet ! Si vous voulez découvrir la série… Commencez par torcher Yoshi’s New Island en premier, puis passez ensuite à Yoshi’s Island DS, vous sentirez vraiment la différente, et ENSUITE, essayez-vous à l’original afin de comprendre la différence entre chef d’œuvre et étron moisi.

En ce qui me concerne, c’est LA déception de l’année, et je n’y ai joué que 2 ans après sa sortie à priori, mais purée que je me sens insulté en jouant à ce jeu ! Même Sonic Generations est + intéressant dans sa version 3DS si on le compare aux versions des consoles de salon. Yoshi’s New Island est clairement le plus mauvais jeu 3DS de ma collection, et j’espère qu’il n’y aura JAMAIS de suite à cette merde.

DSCF7787

Même Yoshi lui-même me recommande de jouer à l’original plutôt qu’aux autres !

 

219° jour (10/02) C’est le début de l’Event, et l’amiral est encore en train de planifier sa stratégie jusqu’à ce qu’Inazuma lui apporte un chocolat de St Valentin. Il fait remarquer que la Destroyer est vraiment en avance mais cette dernière lui répond que les Kanmusus sont déjà en train de se préparer. D’autres filles parmi lesquelles Mutsuki, Kisaragi, Murakumo, Shigure, Hamakaze, Akebono et Yayoi ne tardent pas non plus à présenter leurs cadeaux respectifs à l’amiral. Fumizuki et Destroyer Hime débarquent à leur tour avec une surprise de taille : elles ont habillé Harusame en maid pour l’occasion afin qu’elle puisse offrir son chocolat et faire plaisir à l’amiral, mais ce dernier tombe en syncope, puis est incapable de se concentrer devant autant de charme et de prestance. Le clou est définitivement enfoncé lorsque Destroyer Hime enfile elle aussi un costume de maid. L’amiral trouve une sorte de parade en se bandant les yeux le temps qu’il prépare l’Event.

KanColle-160210-14202705

Aaaargh, impossible de se concentrer dans ces conditions !

Sur le réseau, le mentor de l’amiral lui annonce qu’il a déjà trouvé 3 Kiyoshimo sur la E1 en Hard alors qu’il a même pas fait 10 sorties ! D’autres amiraux dont certains novices viennent observer la situation. Afin de guider les novices, l’amiral fait une première sortie en mode Easy pour montrer aux novices que la map est abordable… Jusqu’à ce que l’amiral ne rencontre une vieille connaissance : Submarine Hime. La princesse abyssale s’effondre en larmes et commence à déprimer alors qu’elle subit sa première défaite. L’amiral propose alors à la princesse abyssale de relever le challenge en Hard afin qu’elle puisse avoir davantage de chances de résister alors qu’elle avoue qu’elle voulait juste revoir l’amiral.

Et effectivement, en Hard, le challenge est déjà + relevé même si l’amiral trouve que c’est beaucoup trop facile d’atteindre Submarine Hime. La princesse abyssale est beaucoup plus coriace, et reprend peu à peu confiance en elle. L’amiral est même obligé d’avoir recourt à tous ses meilleurs Light Cruisers afin de remporter la victoire finale contre Submarine Hime, qui reste satisfaite de pouvoir revoir l’amiral.

C’est cependant après cette victoire que l’amiral reçoit ses récompenses, parmi lesquelles une Repair Goddess ainsi que… Le fameux canon 16inch Triple Gun Mk7 supposé appartenir à la Iowa-class. Même si c’est une très bonne nouvelle, l’amiral trouve tout cela très louche, pour qu’un équipement normalement réservé à l’élite des amiraux se retrouve entre les mains de la plupart des amiraux alors que d’autres équipements moins prestigieux restent toujours autant inaccessibles.

KanColle-160210-20104343

L’équipement qui a ébranlé la communauté des joueurs.

Sur le Réseau, l’inconnu qui était arrivé la veille demande à l’amiral s’il compte suivre la composition initiale proposée pour effectuer la map E2. L’amiral n’est pas rassuré de devoir sortir Kasumi même en Flagship. Son manque d’expérience pourrait compromettre la mission et l’amiral découvre que les récompenses proposées en Hard ne méritent pas tant d’effort. Il décide donc de partir en Easy en employant certains de ses meilleures Kanmusus afin de sécuriser rapidement la zone.

Cependant, sur la route vers le repaire du boss, la flotte se fait attaquer par une escadrille d’avions ennemis, puis Airfield Hime contacte l’amiral pour lui annoncer qu’elle viendra mettre quelques bâtons dans les roues de l’amiral, histoire de lui montrer que malgré le fait que cet Event soit très court, il n’en restera pas relevé ! La flotte croise également à nouveau des PT Imps Pack sur la route, mais la flotte parvient sans problème à s’en débarrasser, à la surprise générale de l’amiral et des filles qui s’attendaient à un challenge bien plus compliqué.

KanColle-160210-23273906

Supply Depot Hime… Ne la sous-estimez pas, elle est quand même redoutable !

La flotte débarque alors dans le repaire du boss, qui se présente comme étant Supply Depot Hime. Tout le monde ne tarde pas à remarquer que cette princesse abyssale possède certaines caractéristiques uniques, comme des lunettes et un casque sur la tête. Malgré sa grande résistance, la princesse est terrassée par les tirs de Type 3 Shell de Maya. Lorsque la flotte revient pour en finir une bonne fois pour toutes, Supply Depot s’énerve vraiment et met à terre plusieurs Kanmusus, mais elle cédera elle aussi, aveuglée par la colère et bombardée par les Type 3 Shell. L’amiral refuse cependant de voler les ressources de la princesse abyssale, et s’excuse même pour celles qui ont été détruites. C’est alors que Supply Depot Hime lui révèle qu’elle est la personne qui l’a contacté hier sur le Réseau car elle était curieuse de pouvoir rencontrer un gamer qui lui ressemble.

L’amiral propose alors à la princesse abyssale de jouer la liberté de la Kanmusu qu’elle retient dans son repaire… Sur une partie de Puyo Puyo Tetris ! Supply Depot Hime se défend bien, mais elle finit par perdre. L’amiral lui propose désormais de s’affronter sur divers jeux vidéo plutôt que de se battre inutilement, ce qu’elle accepte avec plaisir. Elle libère également Hatsuzuki, qui rentre avec l’amiral à la base.

KanColle-160211-01393792

Elle me rappelle…Unryuu, je vous laisse deviner pourquoi

C’est une grande première pour l’amiral et la base : une Destroyer Akizuki-class s’installe enfin. Hatsuzuki se montre craintive et stoïque dans un premier temps, mais l’amiral et les autres Kanmusus l’aident à s’habituer à sa nouvelle vie. L’amiral remarque vite que la nouvelle Destroyer n’ose pas manger autant que les autres lors de la fête qui est donnée en l’honneur de la double victoire du jour.

Le soleil n’est pas encore couché et le mentor de l’amiral a déjà trouvé 7 Kiyoshimo et plusieurs Ooyodo alors qu’il cherche Umikaze et Mizuho dans la E-1. L’amiral espère rapidement tomber sur Kiyoshimo à son tour, mais la Destroyer reste introuvable, alors que les clones d’Haruna et Ooi commencent à apparaître un peu trop souvent au goût de l’amiral et d’Haruna elle-même, qui voit d’un très mauvais œil que d’autres doublons puissent squatter temporairement la base. Lors de la 18° sortie, avant d’atteindre Submarine Hime, la flotte tombe ENFIN sur Kiyoshimo ! L’amiral pousse un immense soupir de soulagement alors que la Destroyer espère rencontrer les Battleships de la base. Cependant, alors que Kiyoshimo est accueillie chaleureusement par toutes les Kanmusus de la base, l’amiral remarque que Graf Zeppelin l’observe avec jalousie. La Carrier allemande ne comprend pas comment l’amiral peut préférer cette Destroyer, jusqu’à ce que Kiyoshimo ne fasse fondre sentimentalement parlant Graf en lui affichant un sourire innocent et beaucoup d’admiration.

KanColle-160210-22030373

ENFIIINNN !!!

Passé les réjouissances, l’amiral veut profiter du fait que la E1 est en Hard pour espérer rencontrer quelques Kanmusus rares, dont surtout une autre Harusame et une autre Kawakaze, mais tout ce que la flotte rencontre, ce n’est rien de moins que Yahagi ! La fière Light Cruiser prête allégeance à l’amiral, mais elle déchante vite quand elle apprend que Yamato n’est pas présente dans la base. Elle est cependant rassurée de revoir Agano et Noshiro. L’amiral se dit que la situation sera parfaite lorsque Sakawa aura rejoint la base à son tour.

220° jour (11/02) : Après la folle journée d’hier, l’amiral s’absente une partie de la journée alors que les Kanmusus chouchoutent Kiyoshimo et Hatsuzuki. Lorsque l’amiral revient en début de soirée et que les opérations de recherche reprennent dans la E1, la flotte ne tarde pas à rencontrer une autre Ooyodo, puis une… 3° Umikaze, ce qui provoque le désespoir de l’amiral. En effet, Umikaze première du nom devient encore plus possessive et refuse encore plus de partager SA Kawakaze avec quiconque ! Deumikaze est quand à elle un peu gênée, mais l’amiral refuse de renvoyer la 3° Umikaze à la vie civile comme ça. Il décide donc de faire agrandir la base navale de manière à ce que 30 Kanmusus supplémentaires puissent y résider de manière permanente.

221° jour (12/02) : Alors que le mentor de l’amiral a finalement trouvé Umikaze et Mizuho et qu’il s’attarde à trouver Okinami sur la E2 en Easy avant de compléter la zone en Hard, l’amiral va défier Supply Depot Hime sur plusieurs jeux vidéo afin de réclamer de nouvelles Kanmusus. Parmi elles se trouve quand même une 2° Kiyoshimo que l’amiral s’empresse de garder dans la base. En effet, il ne comptait pas entraîner la première afin qu’elle reste innocente. Celle-la pourra par contre s’entraîner convenablement. L’amiral décide de corser un peu les choses et décide de passer par la route sud de la E2 pour aller voir Supply Depot Hime. La flotte croise alors la route de Ta-class Flagship et surtout Black Wock Shooter ! Après quelques échanges musclés, la flotte parvient à rallier une autre node où se terrent des PT Imps Pack, et où elle découvre… Isokaze à la surprise générale ! Tout le monde en reste bouche bée, jusqu’à ce que la Kagerou-class ne demande solennellement si l’amiral est son maître, ce qui lui rappelle furieusement quelque chose sans qu’il ne parvienne à dire ce que c’est.

KanColle-160212-15020219

La miss partage sa Seiyuu avec une dénommée Saber, juste pour dire…

Lors d’une sortie sur la E1, la flotte rencontre successivement Uzuki ET Asashimo. La première fait preuve d’excentricités et se moque gentiment de l’amiral, jusqu’à ce que Yayoi ne débarque avec la bave aux lèvres. Asashimo se présente quand à elle comme une sacrée délinquante, mais elle ne résiste pas au charme de Kiyoshimo et de Takanami, puis considère Yuugumo comme une chef de gang. Quelques sorties plus tard, Shouhou atteint le Lv99, et la flotte rencontre alors une 2° Kawakaze, rebaptisée Kawakawa, pour le plus grand soulagement de l’amiral et de Deumikaze, qui pourra désormais profiter de la présence de sa sœur. La 3° Umikaze est un peu jalouse.

KanColle-160212-18392061

Félicitations Shouhou, tu resteras la Carrier à qui je ferrais le + confiance quoi qu’il advienne !

Dans la soirée, l’amiral commence à s’attaquer à la E3, mais la première moitié de l’opération est une série de frustrations sur frustrations. Poussé par son mentor qui lui recommandait de montrer qu’il en avait dans le ventre, l’amiral a décidé de s’attaquer à la map en Medium, mais une série d’incidents dans la première moitié de la zone manque de faire péter les plombs à l’amiral : En effet, le fait de devoir conduire une autre flotte d’escorte de Transport irrite l’amiral, et lorsqu’il découvre que le « boss » de cette zone n’est autre que Destroyer Hime qui était justement en train de négocier avec d’autres princesses, l’amiral craque et ordonne qu’un clone de Destroyer Hime remplace sa protégée. Mais même en sachant que le boss qu’il affronte n’est pas vraiment Destroyer Hime, l’amiral essaye à chaque fois de ne pas la couler. Finalement, l’opération de transport se termine et tout le monde peut enfin souffler. Pour décompresser, l’amiral et la flotte se rendent chez Supply Depot Hime pour faire quelques parties de jeux vidéo jusqu’à ce que Naganami débarque en trombe, pour le plus grand plaisir de ses sœurs.

222° jour (13/02) : Ooi demande à prendre part aux recherches afin de gagner en expérience et de se rapprocher de Kitakami. Dans la soirée, la dernière opération de la map E3 est préparée avec soin. L’amiral décide de mener une flotte principalement composée de Heavy Cruisers comme force de frappe principale. Battleship Hime tente de s’imposer avant que la flotte n’atteigne le boss, mais ça ne suffit pas, et la flotte rencontre le dernier boss de l’Event : Heavy Cruiser Hime. Cette dernière se comporte en diva mais la Battleship Hime qui l’accompagne est toute aussi dédaigneuse envers la flotte de l’amiral, ce qui les motive comme il faut pour les anéantir à 3 reprises. Heavy Cruiser Hime s’énerve pour de bon et clame que la flotte ne parviendra jamais à la vaincre. Comme si cela ne suffisait pas, d’autre Battleship Hime apparaissent un peu partout sur la map, mais l’amiral ne se laisse pas décourager. Shiratsuyu et Nagatsuki lancent alors des opérations de support avant d’aider la flotte dans sa progression, et même si les 2 Battleship Hime de l’autre route que la flotte croise lors de la première bataille posent parfois quelques soucis, cela n’empêche pas la flotte d’atteindre le repaire de Heavy Cruiser Hime, mais avec 2 autres Battleship Hime pour la protéger, la Diva se révèle être + coriace que prévu. Après quelques déroutes causées par les Battleship Hime, l’amiral sonne la retraite temporaire.

223° jour (14/02) : L’amiral demande à être seul en tête à tête avec Kongou, puis il guide la Battleship vers l’arsenal afin de lui offrir son Kai ni, que la Battleship attendait depuis bien trop longtemps. Les recherches dans la E-1 se poursuivent encore, jusqu’à que la flotte ne rencontre 2 Harusame en l’espace de quelques sorties ! C’en est trop pour l’amiral qui n’arrive plus à se concentrer devant tant de présence. Il offre cependant un pendentif à la première Harusame afin de bien la différencier par rapport aux autres. Destroyer Hime est amusée à l’idée de voir plusieurs Harusame vivre dans la base. Submarine Hime attend désormais avec impatience que l’amiral revienne la voir car elle se défend beaucoup bien qu’à ses débuts. Il espère également rencontrer Sakawa, histoire qu’elle puisse être réunie avec ses sœurs.

KanColle-160214-16014806

« FINALLY amiral ! Vous avez mit le temps avant de vous décider ! »

224° jour (15/02) : La Ri-class flagship de la node J décide d’être + agressive et de montrer qu’elle est toujours une menace qui elle est sérieuse, mais malgré les quelques aléas rencontrés par les filles, la flotte croise une autre Amatsukaze alors qu’elle est sur le chemin pour se rendre chez Supply Depot Hime. Dans la soirée, Kako passe Kai ni, ce qui fait tomber Furutaka dans les pommes devant tant de prestance et de charisme.

Lorsque l’amiral complète le jeu de puzzle imposé par Supply Depot Hime lors de sa sortie suivante, la flotte rencontre alors Amagi ! La carrier est ravie de ravie de rejoindre la base, mais elle est rapidement déboussolée par le fait de rencontrer Unryuu et Deuxryuu en même temps. L’amiral annonce qu’il souhaiterait rencontrer une seconde Amagi pour éviter tout problèmes à l’avenir. Alors que les recherches dans la E-1 se poursuivent, la flotte rencontre finalement une 2° Mizuho, ce qui ravit l’amiral au plus haut point. Les 2 Mizuho s’entendent rapidement très bien.

KanColle-160216-02045696

La différence de costume avec Unryuu est flagrante… Tant qu’elle ne passe pas Kai.

225° jour (16/02) : Alors que l’amiral a invité Hatsuzuki pour déjeuner (Ce qu’elle ne fera pas comme tout le monde l’aurait souhaité), cette dernière demande si elle aura la chance de rencontrer ses sœurs. L’amiral sait de source sûre que Teruzuki est nulle part, mais Akizuki se trouverait en 2 endroits possibles, dont une certaine zone de la Map E-1 que l’amiral n’a pas encore explorée. Kasumi annonce qu’elle connaît cette zone et qu’elle peut diriger la flotte vers la zone de recherche d’Akizuki, mais une désagréable surprise attend l’amiral et les filles : Seaplane Tender Hime a élu temporairement domicile dans les environs, et accueille la flotte avec des salves de Torpilles qui font mouche à tous les coups. Comme si ça ne suffisait pas, elle se révèle aussi beaucoup + coriace à vaincre que d’habitude. Après plusieurs tentatives pour rien, l’amiral va s’excuser platement auprès d’Hatsuzuki et annonce qu’ils chercheront Akizuki plus tard. Histoire de ne rien arranger, une autre Umikaze est rencontrée dans la zone de Submarine Hime. Mais Deumikaze accepte de partager Kawakawa avec les autres. Cette dernière a l’impression d’être dans un harem.

Plus tard dans la journée, l’amiral se rend encore chez Supply Depot Hime et, à sa plus grande surprise, ne tarde pas à rencontrer une seconde Amagi, suivie rapidement par Okinami ! La première Amagi est assez confuse de voir arriver une autre elle-même, mais Unryuu et Deuxryuu l’acceptent avec grand plaisir. Yuugumo et ses sœurs accueillent chaleureusement Okinami qui essaye de garder son sérieux malgré tout, sans y parvenir. Isuzu passe Kai ni dans la soirée.

226° jour (17/02) : Après quelques jours de recherches fructueuses, l’amiral demande à ses Kanmusus si elles se sentent d’attaque pour finir E-3 une fois pour toute. Réponse positive de toutes les filles et l’amiral ordonne que l’opération commence. Les Heavy Cruisers sont toutes remplacées par des Battleship dans la flotte principale alors que les Destroyers les plus compétents rejoignent l’escorte. Inazuma décide de rester avec l’amiral pour le soutenir moralement. Kongou / Hiei / Fusou / Yamashiro / Ryuujou / Shouhou ainsi que Sendai / Haruna / Yuudachi / Shigure / Maya / Kitakami se lancent à l’assaut de Heavy Cruiser Hime tandis que Shiratsuyu et Nagatsuki reprennent leur rôle de leader des flottes de support.

Les résultats sont explosifs et Sendai passe même Lv99 dans la foulée, mais Heavy Cruiser Hime fait preuve d’une résistance hors-norme, parvenant même à survivre à 4 Cut-in de Shigure, qui commence à perdre confiance en elle, mais l’amiral, Inazuma et Shiratsuyu ne l’entendent pas de cette oreille et persistent à croire qu’elle va y arriver. La 8° tentative sera finalement la bonne et Heavy Cruiser Hime est vaincue pour de bon. La diva retourne dans les abysses, apaisée alors que la flotte rencontre alors Zara, Heavy cruiser italienne de son état. Shigure est acclamée par la base tandis que l’amiral reçoit un Seaplane Ro. 43 en plus de 2 médailles. Il est dans un premier temps inquiet à propos du fait que Zara ne se sente seule, jusqu’à ce que Libeccio rapplique et amène la Heavy Cruiser dans le salon de thé de Mizuho.

KanColle-160217-17372581

Il y a un V de trop dans ta phrase miss :/

227° jour (18/02) : La flotte croise une autre Akashi alors qu’elle se rend chez Supply Depot Hime pour disputer quelques parties. L’amiral constate rapidement que même avec la première extension de place, la base peine à accueillir davantage de nouvelles Kanmusus. Il ordonne alors une autre expansion de 20 places supplémentaires. D’autres Kiyoshimo sont rencontrées par la flotte, et l’amiral ne peut se résoudre à les laisser repartir à la vie civile aussi rapidement. Il décide donc qu’il en entraînera 7 en plus des 3 qui resteront dans la base, et que toutes les Umikaze, Kawakaze et Harusame que la flotte rencontrera auront droit au même traitement. Ryuujou passe alors Lv99 et Kuma décide de s’entraîner sérieusement dans la E-1.

228° jour (19/02) : L’amiral doit s’absenter pour la journée et les filles en profitent pour se reposer. Destroyer Hime rend visite à Submarine Hime et Supply Depot Hime.

229° jour (20/02) : La flotte revient en E3 pour essayer de retrouver quelques Kanmusus mais la flotte peine à vaincre Heavy Cruiser Hime et sa clique. La flotte rencontre néanmoins Yamagumo durant les recherches. Submarine Hime propose un concours aux Destroyers et Light Cruisers, afin de déterminer qui celle qui frappe le plus fort. Shiratsuyu truste la première place avec un coup à 121. Dans la soirée, Haruna passe Kai ni.

230° jour (21/02) : La recherche de Sakawa se poursuit, sans succès. La flotte rencontre néanmoins une autre Amatsukaze ainsi qu’une autre Umikaze. Kiso ressent le besoin de montrer qu’elle peut être tout aussi utile que Kuma et demande à intégrer la flotte qui participe aux exercices. La Light Cruiser parvient à vaincre des Battleships ennemis avec facilité, ce qui attire l’œil de l’amiral.

231° jour (22/02) : Alors que la flotte revient en E2 pour chercher Akizuki, Shigure et Yuudachi se font sévèrement malmener par les flottes ennemies. L’amiral décide alors de reprendre les recherches en E-1I chez Seaplane Tender Hime, mais cette dernière ne compte pas se laisser faire facilement. Après plusieurs échanges musclés, l’amiral va s’excuser platement auprès d’Hatsuzuki en lui annonçant que les recherches pour Akizuki sont beaucoup trop difficiles.

Une autre Umikaze, puis 2 autres Harusames en 3 sorties, ainsi qu’une autre Kawakaze sont retrouvées par la flotte. L’amiral et Destroyer Hime sont aux anges quand ils voient qu’il y a actuellement 5 Harusame dans la base.

232° jour (23/02) : L’amiral doit encore s’absenter pour la journée et les filles en profitent pour se reposer. Lorsqu’il revient, la flotte reprend ses recherches dans la E3, et au terme d’un échange épique avec Heavy Cruiser Hime, la flotte rencontre alors AkitsuShima ! La Seaplane tender est accueillie chaleureusement par l’amiral, qui lui promet qu’elle sera utile tôt ou tard.

KanColle-160224-01462665

Kamo-chan est dans la place !

233° jour (24/02) : La flotte passe toute la journée à chercher Sakawa, en vain. Pour autant les filles ne s’énervent pas et Submarine Hime est toujours aussi motivée pour faire son concours. Hiei passe Kai ni dans la journée.

234° jour (25/02) : Alors que Nagatsuki s’entraîne presque sans relâche, Satsuki est déterminée à prouver qu’on peut aussi compter sur elle. Une autre Zuikaku est trouvée lors de nouvelles recherches dans la E-3 alors que l’amiral espère rencontrer Taigei et une autre Zuihou. Lors de ces recherches, Kongou se fait descendre par l’une des Battleship Hime mais la flotte se venge bien comme il faut lors de la sortie suivante.

La flotte rencontre alors une 2° Libeccio, apparemment prête à en découdre malgré son manque d’expérience. L’amiral lui suggère pour rigoler d’aller participer au concours de Submarine Hime dans la E1… Et le pire c’est qu’elle parvient à réaliser des performances + que correctes pour un Lv1. De son côté, Kiso one-shot une Bismarck ennemie lors d’un exercice. Le soir, alors que les recherches sur la E3 touchent à leur fin, l’amiral rend visite à Heavy Cruiser Hime avec une flotte non-préparée pour faire une bataille équitable, mais Deumikaze colle une gifle monumentale à Battleship Hime, qui prend peur. Tout le monde – amiral, Kanmusus et abyssaux – en restent bouche bée.

235° jour (26/02) : Les doublons commencent à s’entraîner. Leur grand nombre et leur diversité leur permet rapidement de prendre la place des flottes d’expéditions, qui en profitent pour prendre un repos bien mérité. Murasame prend alors la 2° place du classement de Submarine Hime. De son côté, Houshou parvient à être la MVP alors qu’elle participe aux quêtes journalières avec Zuikaku, Shoukaku et Ryuujou.

Le soir, une instabilité du système de partage de l’amiral provoque la perte de la Kanmusu qui aurait dû rejoindre la base, ce qui provoque une rage immense de la part de l’amiral, qui savait que cette Kanmusu pouvait être Sakawa, même si elle avait une chance infime d’arriver. C’est donc avec le moral littéralement à 0 que la flotte retourne faire des recherches dans la E1… Et c’est alors que Sakawa est trouvée du premier coup. Personne ne veut croire ce qu’il vient de se produire, et il faut plusieurs heures à l’amiral pour se rendre compte qu’il a enfin trouvé la dernière des sœurs d’Agano !

KanColle-160227-01562477

Pyaaa…

236° jour (27/02) : L’amiral a donné quartier libre aux filles pour la journée et est allé à la rencontre d’un de ses amis. Pendant son absence, un amiral étranger répondant au nom de Tadano Hitoshi rend une visite de courtoisie à la base navale, où il est accueilli par Inazuma et Destroyer Hime. L’amiral rentre malheureusement trop tard pour rencontrer son homonyme en chair et en os. La découverte de Sakawa a remotivé l’amiral dans sa décision de chercher Akizuki sur la E2. Ryuujou parvient à tous les coups, à chaque rencontre et d’un seul coup à vaincre Black Wock Shooter à chaque fois. La Carrier abyssale commence à être traumatisée par la Light Carrier.

237° jour (28/02) : La nouvelle tant redoutée par l’amiral tombe : ce sera Satsuki qui bénéficiera d’un Kai ni lors de la mise à jour du soir. Nagatsuki est extrêmement déçue, mais elle en ressort encore plus motivée à prouver qu’elle est redoutable. Alors que l’heure de quitter l’Event approche de sa fin, l’amiral invite Submarine Hime dans sa base navale afin qu’elle puisse prendre un repos bien mérité. Il s’excuse également encore une fois auprès d’Hatsuzuki pour ne pas avoir trouvé Akizuki, et des Submarines, pour ne pas avoir rencontré Taigei. Une grande fête est organisée pour célébrer la victoire sur l’Event.

179° jour (01/01/2016) : Pour avoir clear la 1-3 avec la quête spéciale, l’amiral se voit offrir une Repair Goddess en récompense, mais aussi une autre quête à accomplir : terminer 3 fois la map 2-3. Shoukaku, Hiryuu, Shouhou et Ryuujou, accompagnées par divers Submarines et Destroyers en Flagship, parviennent rapidement à terminer cette nouvelle quête. Le soir, c’est la fête dans l’arsenal : Un Suisei 12A, un Reppuu et un Saiun ont été craftés sur les 4 tentatives. Mais alors qu’une flotte se rend sur la 2-5, Akatsuki est gravement blessée dès la première bataille. Yuudachi décide de la remplacer. L’amiral reçoit ensuite une 3° quête des plus intéressantes : si la flotte parvient à terminer 2 fois la map 4-2, il recevra une Type 1 AP Shell.

180° jour (02/01) : La map 1-5 est rapidement terminée, ce qui permet à l’amiral de planifier une flotte pour aller clear la map 4-1 : Shiratsuyu, Murasame, Yamashiro, Fusou, Kako et Goya se préparent donc pour aller explorer cette nouvelle zone, et elles parviennent à la terminer du premier coup, et récupèrent une Shimakaze au passage.

C’est ensuite Natori, Mogami, Kumano, Fusou, Yamashiro et Zuikaku qui se rendent dans la map 4-2, et malgré les aléas du compas, la flotte parvient à sécuriser la zone du premier coup. Il faudra cependant 4 sorties supplémentaires pour atteindre la node du boss une seconde fois et valider la quête. L’amiral reçoit donc une Type 1 AP Shell en récompense. Une dernière quête propose d’aller dans la map 6-2, mais l’amiral refuse, prétextant qu’ils prendront le temps d’arriver à cette zone plus tard. Pour l’heure, la 2-5 se montre coriace et plusieurs retraites anticipées sont à signaler.

181° jour (03/01) : L’amiral souhaite terminer certaines quêtes hebdomadaires rapidement car un marathon qu’il a envie de suivre va commencer dans la soirée. La quête des 36 sorties est rapidement validée et les filles peuvent passer le reste de la journée à se reposer.

182° jour (04/01) : L’amiral s’est absenté une partie de la journée. Dans la soirée, la quête des 50 Transport Ship avance plutôt rapidement et un autre Ryuusei Kai est crafté.

183° jour (05/01) : La flotte parvient enfin à clear la 2-5 et, à la demande du mentor de l’amiral, décide de tenter sa chance dans la 3-5. Inazuma se prépare avec Shigure, Yuudachi, Akatsuki, Satsuki et Sendai. La bataille est rude sur la première node, et Shigure est gravement blessée sur la 2° node alors qu’elle a pu performer un Anti-Air Cut-In. La Destroyer est déçue de la tournure des événements et tient à s’excuser auprès de l’amiral, qui lui répond que ce n’est pas sa faute. Le soir, une surprise de taille attend l’amiral et Naka : Katori sort du récipient à DD rares, ce qui ravit Kashima au plus haut point. La nouvelle Training Cruiser décide de prendre part tout de suite aux exercices du jour, mais elle subit de cuisantes défaites à chaque fois. Kashima décide de la chouchouter pour lui remonter le moral.

KanColle-160105-21501532

Une élégance bienvenue pour la Training Cruiser.

184° jour (06/01) : Alors qu’elle participe aux sorties journalières, Akatsuki est gravement blessée par une Ru-class dans la 2-2. Ikazuchi insiste pour prendre sa place et inflige une branlée mémorable à la Battleship abyssale lors de la bataille suivante. Le soir, Unryuu provoque un autre craft de Type 14 Air Radar, ce qui fait jaser l’amiral.

185° et 186° jours (07/01 et 08/01) : Rien qui sorte de l’ordinaire n’est à déclarer. L’amiral et les filles vaquent à leurs occupations dès qu’ils terminent les quêtes journalières.

187° jour (09/01) : Akatsuki est blessée une nouvelle fois, par une Ri-class. Pendant que l’amiral se demande pourquoi les abyssaux visent la jeune Lady en particuliers, Hibiki va défoncer la Ri-class avant de l’achever en la forçant à boire trop de vodka.

188° jour (10/01) : Abukuma trouve enfin le courage d’aller signaler à l’amiral qu’elle aurait pu recevoir son remodel depuis pas mal de temps, mais la Light Cruiser avait peur de faire une gaffe en plus d’être timide. L’amiral lui propose alors de participer davantage aux expéditions qu’aux batailles. C’est également la fin du marathon. Takanami et Kazagumo décident de participer ensemble aux exercices lorsqu’à ce qu’elles puissent obtenir leur Remodel.

189° et 190° jours (11/01 et 12/01) : Encore une fois, rien de particulier à signaler, hormis que l’amiral et ses kanmusus se préparent à repartir chez eux.

191° jour (13/01) : L’amiral et les filles prennent le train pour rentrer chez eux dans la journée, mais des incidents pendant le trajet retardent l’arrivée de la troupe. Lorsqu’ils parviennent finalement à rentrer chez eux, l’amiral constate que les systèmes ont du mal à redémarrer au maximum de leur capacité et que l’électricité à été coupée.

KanColle-160113-00194138

Qui a éteint la lumière ?!

192° jour (14/01) : Fort heureusement, tout revient à la normale. La flotte en profite pour clear la 1-6. L’amiral remarque alors une quête mensuelle lui demandant de clear la 1-4 avec un maximum de 3CL et des DD pour compléter. Sendai et Jintsuu amènent Ikazuchi, Hibiki, Akatsuki et Murasame jusqu’au boss et parviennent à vaincre complètement la flotte ennemie du premier coup.

193° jour (15/01) : Takanami réussi à obtenir le MVP 2 fois lors des exercices. Kazagumo part s’entraîner toute seule sur la 1-1 afin de rattraper sa sœur. Shiratsuyu décide de s’entraîner aussi afin de devenir la number one parmi ses sœurs à atteindre le Lv 99. Elle est encore + motivée quand elle voit que Shigure et Yuudachi sont assez proches du cap.

194° jour (16/01) : Involontairement, Takanami parvient à obtenir encore une fois le MVP lors des exercices, ce qui force Kazagumo à s’entraîner davantage seule. Dans l’après-midi, Akebono demande à voir l’amiral en privé afin passer un moment tranquille mais Ushio devient très jalouse et se plaint de ne pas être autant chouchoutée que sa sœur. L’amiral lui rappelle qu’elle n’a qu’à le demander si elle veut passer du temps avec lui. Dans la soirée, l’amiral décide d’utiliser son dernier Blueprint pour offrir son remodel à Unryuu. La carrier est ravie de cette situation.

KanColle-160115-22255374

Il y a même des éclairs en forme de cornes ! Attention elle peut mordre ^^

195° jour (17/01) : L’amiral se rend à un rassemblement de planeswalkers pour la journée et laisse les filles se reposer à la base. Lorsque l’amiral revient, il ramène avec lui plusieurs nouveaux eldrazis pour qu’ils puissent protéger la base.

196° jour (18/01) : Alors que Shiratsuyu poursuit son entraînement sans relâche, Agano et Noshiro demandent à participer également aux exercices. Noshiro devient temporairement la flagship afin de devenir une sœur + exemplaire pour Agano.

197° jour (19/01) : Takanami et Kazagumo passent Kai en même temps et obtiennent des Skilled Lookout, ce qui rassure l’amiral qui ne sera plus prit au dépourvu lors des mini-Events. Dans la soirée, Inazuma annonce à l’amiral que les kanmusus aimeraient beaucoup faire le Setsubun, ce que l’amiral accepte avec grand plaisir.

KanColle-160119-11004206

Le décor change légèrement pour s’adapter à la coutume locale

198° jour (20/01) : Les préparatifs pour le Setsubun vont bon train. Mizuho se charge de distribuer des haricots à tout le monde, surtout aux Destroyers. Les autres kanmusus décident de jouer le rôle des démons, mais l’amiral remarque rapidement que certaines Destroyers ont peur d’autres kanmusus, notamment Jintsuu. Dans la soirée, alors que plusieurs Destroyers vont se monter le moral sur la 1-1, Murasame est envoyée seule sur la 2-2 par erreur, mais la Destroyer revient sans dommages et en ayant coulé un Transport Ship.

199° jour (21/01) : Les compass girls décident de troller toutes les flottes qui se rendent dans le world 2 et il faut plus de 15 sorties avant que les filles ne parviennent à couler 3 Transport Ships, et un nombre incalculable de sorties avant d’arriver à couler les 5 boss requis.

200° jour (22/01) : Shoukaku va voir l’amiral et s’estime désormais assez forte pour sortir avec Zuikaku. Les flottes de la 2-2 sont organisées de manière à être plus efficaces et les sisterships se retrouvent ensemble.

201° jour (23/01) : Alors que le Setsubun se poursuit, Kawakaze touche Sendai avec des haricots, et Umikaze tombe dans les pommes. L’amiral demande alors à la Light Cruiser pourquoi elle a accepté de jouer le rôle du démon si elle est capable de faire s’évanouir d’autres kanmusus.

202° jour (24/01) : Arashi et Hagikaze se sont bien adaptées à la vie dans la base navale et demandent à participer aux exercices afin de devenir plus fortes. Par un concours de circonstances hasardeuses, Fubuki se retrouve comme secrétaire principale et commence à se faire des films. Agano, qui d’habitude est insouciante, lui fait remarquer qu’elle rêve un peu trop.

203° jour (25/01) : Hagikaze ayant obtenu le MVP lors d’un exercice, Arashi s’entraîne un peu plus de son côté. Murasame vient la trouver pour lui faire remarquer qu’elle ne se comporte pas assez en fille, mais elle se prend un vent monumental qui la laisse choquée pour le reste de la journée. Le soir, un autre Reppuu est crafté et Kuma démontre que malgré son manque d’expérience comparé à Inazuma, son expérience dans la base lui permet d’esquiver les attaques ennemies avec grâce.

204° jour (26/01) : L’amiral envisage de clear la quête Bw6 cette semaine, et cela consiste à vaincre 12 boss dans le World 4. La première tentative sur la 4-1 est un succès total, mais c’est une autre Shimakaze qui drop au boss encore une fois. Mais lorsque les 7 sorties suivantes sur la 4-1 se soldent par des Dead end, l’amiral décide de laisser tomber la quête, encore plus lorsqu’il apprend que les récompenses ne sont pas si importantes. Fubuki de son côté continue de se faire des films, s’imagine faire la révolution et devenir LA kanmusu de la base navale, mais Inazuma, Shouhou et Sendai la ramènent à la réalité.

205° jour (27/01) : Shiratsuyu, Arashi, Hagikaze, Agano et Noshiro constatent que les exercices du jour sont tous très faciles, et pourtant minus Shiratsuyu elles savent qu’elles manquent encore d’expérience.

206° jour (28/01) : Shiratsuyu se donne tellement à fond qu’elle finit par dépasser Shigure en terme d’expérience. Cette dernière commence à devenir extrêmement jalouse de sa sœur aînée et commence à la surveiller discrètement. Yuudachi remarque rapidement que Shigure n’est pas dans son état normal, mais se dit que ce n’est pas si grave. L’amiral ne remarque rien lui non plus.

KanColle-160128-13385477

Le genre d’exercice qui me fait jaser, je vous laisse deviner pourquoi ^^

207° jour (29/01) : Arashi et Hagikaze peuvent finalement remodel. L’amiral accorde alors à Kashima, qui a supervisé les exercices depuis son arrivée, des vacances à durée indéterminée. Destroyer Hime remarque à son tour que Shigure ne se comporte pas de manière ordinaire. La princesse abyssale décide d’espionner Shigure pour la surveiller, mais Fumizuki la prend la main dans le sac. Destroyer Hime se justifie et annonce à Fumizuki qu’il faudra que l’amiral fasse rapidement quelque chose.

Plus tard dans la journée, Shigure va voir l’amiral pour lui demander directement pourquoi elle est délaissée au profit de Shiratsuyu, mais les réponses qu’elle obtient ne la satisfont pas du tout. Destroyer Hime et Fumizuki viennent voir l’amiral à leur tour pour lui expliquer ce qui se passe. Shigure commence à être rongée par la folie et décide de demander à Murasame de l’aider à faire un raid nocturne sur l’amiral pour le convaincre qu’elle vaut mieux que Shiratsuyu. La Destroyer coquine accepte, mais préfère tout raconter à l’amiral par la suite.

208° jour (30/01) Shigure sombre encore un peu plus dans la démence car Murasame ne l’a pas aidée à mener son raid nocturne. C’est alors que Harusame la surprend. Une idée tordue traverse l’esprit de Shigure, qui emmène Harusame avec elle afin que l’amiral l’implore de devenir sa favorite, mais Destroyer Hime intervient pour récupérer Harusame et l’amiral arrive à son tour pour calmer Shigure. La Destroyer crie sa rage avant de finir en larmes et l’amiral passe le reste de la journée à la consoler et à la rassurer. Le pire à été évité et l’innocence d’Harusame est préservée.

209° jour (31/01) : Tout le monde se repose jusqu’à ce que les map X-5 ne reviennent à leur état initial. La 1-5 est clear rapidement et proprement mais la 2-5 se révèle être un enfer et aucun victoire n’est enregistrée de la journée.

210° jour (01/02) : Yuubari revient avec une énorme quantité de melons qui sont servis lors des repas. Plusieurs indigestions dues à la gourmandise de certaines kanmusus sont à signaler.

211° jour (02/02) Lors des sorties journalières, Shiratsuyu se fait gravement blesser. Nagatsuki demande à la remplacer afin de pouvoir devenir plus forte et protéger ses sœurs. Lors d’une sortie dans la 1-6, Shigure fait un Anti-Air Cut-in sur la node anti-aérienne mais elle est gravement blessée à son tour. Shiratsuyu et l’amiral restent avec elle pour la rassurer.

212° jour (03/02) L’annonce du prochain Event ne rassure pas beaucoup l’amiral. Comme il sera basé sur l’opération Rei-Go, il espère juste que Kiyoshimo ne sera pas difficile à trouver. Inazuma rappelle à l’amiral qu’il ne faudra pas sombrer dans la folie des recherches trop intenses. Satsuki demande à participer aussi aux sorties journalières afin de se renforcer et d’aider Nagatsuki. L’annonce d’un futur Kai ni potentiel pour l’une des 2 sœurs renforce leur motivation.

213° jour (04/02) L’amiral imagine toute une série de défis que pourraient réaliser les filles lors des sorties. Certains semblent difficiles voire impossibles, mais d’autres sont plutôt amusants. Lors d’une sortie sur la 1-6, Shigure échoue à couler un ennemi et se fait viser mais Shiratsuyu s’interpose et prend le coup à sa place. Shigure peut venger sa sœur lors de la sortie suivante, et alors que la flotte obtient une victoire totale et que l’amiral jasait à propos du faible taux de rencontres sur cette map, la flotte croise la route d’Asagumo ! Il faut plusieurs minutes à l’amiral et la flotte pour réaliser la chance qu’ils ont eut. Shigure est rassurée d’avoir pu rencontrer une autre membre de la Nishimura Fleet.

KanColle-160205-00561005

Toute ressemblance avec Error Musume serait purement fortuite… N’est-ce pas ?

214° jour (05/02) L’amiral réinstalle le système de partage de visionnage avec les autres amiraux. Les filles se rendent dans la 2-5 et la 1-6, et parviennent à obtenir 3 des 4 victoires nécessaires en moins d’une heure sur la 2-5. Lors de la dernière sortie, une surprise attend la flotte : Kinu droppe sur la node du boss. Yura et Abukuma sont extrêmement ravies de retrouver leur sœur. Dans la soirée, lors du Last Kill sur la 2-5, la Ta-class flagship se fait détruire dès l’ouverture par les avions de Shouhou et Ryuujou, ce qui provoque la stupéfaction générale parmi l’amiral et ses collègues qui étaient venus observer l’avancement de la situation.

215° jour (06/02) : Au cours d’une sortie sur la 1-6, Shiratsuyu, Shigure et Yuudachi sont toutes les trois blessées mais peuvent terminer la mission. Les 3 sœurs passent le reste de la journée à se reposer ensemble dans le bain. Murasame est jalouse de ne pas avoir subit de dégâts.

216° jour (07/02) : La 1-6 est finie clear alors que le reset des quêtes hebdomadaire arrive. Kaga propose alors de sortir sur la 1-4 avec une flotte pour à la fois compléter la quête des 20 Carriers et les 36 sorties, ce qui est un gros succès.

217° jour (08/02) : Asagumo se propose comme Flagship malgré les inquiétudes de Shigure quand au fait qu’elle manque d’expérience. L’amiral est curieux de voir ce que ça va donner comme résultats et accepte la demande de la Destroyer.

218° jour (09/02) : L’amiral à laissé quartier libre aux filles en vue de l’Event et espère trouver rapidement Kiyoshimo. Sur le Réseau, alors que les discutions spéculatives avec son mentor et ses amis vont bon train, l’amiral reçoit une demande de contact d’une personne qu’il ne connaît pas, mais qui partage plusieurs centres d’intérêts commun avec lui. La discussion avec l’inconnu se poursuit jusqu’à ce que le quartier général n’annonce le début de l’Event.

155° jour (08/12) Repos et vacances méritées ! Tanikaze, Kawakaze et Ooyodo sortent les costumes de Noël en plus de Shigure, Sazanami, Ryuujou & Naka.

KanColle-151208-11502707

« Le premier qui se moque de mes cornes, je lui balance mon bonhomme de neige à la figure ! »

Deumikaze décide de prendre part aux sorties malgré son manque d’expérience. Elle se lie d’amitié avec Unryuu, Shoukaku, Ryuujou, Shouhou et Goya. La Team Orel à du mal à reprendre les habitudes et subit plusieurs avaries avant de ramener des résultats satisfaisants.

156° jour (09/12) La Team Orel coule beaucoup de Transports, ce qui fait bien avancer l’opération Ro-Go jusqu’à la terminer en début de soirée. L’amiral demande à Shiratsuyu si elle se sent capable d’aller faire la 2-5 avec Akatsuki. La Destroyer est super-motivée et malgré quelques blessures face au boss, la flotte remporte une première victoire… Et Yayoi se montre encore.

157° jour (10/12) Journée plutôt tranquille de repos, excepté pour Shiratsuyu, Akatsuki, Maya, Ashigara, Ryuujou et Shouhou qui ramènent 2 autres victoires dans la 2-5.

158° jour (11/12) La flotte remporte une victoire totale dans la 2-5 et l’amiral reçoit une nouvelle médaille. Mais ils y reviennent encore une fois pour espérer trouver Hatsukaze ou Taigei, et c’est alors qu’Akashi se présente, prête à réparer tout et n’importe quoi de mécanique.

KanColle-151211-22285452

J’avoue que je ne m’attendais pas du tout à la trouver si rapidement 😮

159° jour (12/12) L’amiral annonce que dans environ 2 semaines, tout le personnel de la base navale sera en déplacement dans la base navale du mentor de l’amiral. Kirishima passe Kai et une I-8 sort du récipient à Destroyers rares / Submarines à la plus grande surprise de l’amiral.

160° jour (13/12) Deumikaze passe Kai. Yuugumo demande alors à être la Flagship de la flotte des Carriers afin de parfaite son expérience pour être une sœur exemplaire.

161° jour (14/12) Furutaka passe Kai. Ru-class de la 2-5 blesse gravement Maya et Ashigara, empêchant la recherche d’Hatsukaze et Taigei. Ayanami est distraite pendant une sortie sur la 1-1 avec Maru-Yu et est sérieusement blessée. Shikinami prendra le relais pour la venger.

162° jour (15/12) Yamashiro a hâte d’atteindre le Lv 80 car l’amiral lui a promis qu’il attendrait que Fusou et elle soient toutes les deux au moins Lv 80 avant de procéder à leur second remodel. Yuugumo et les Carriers sont envoyées par erreur dans la 2-3 mais la flotte s’en sort sans dommages majeurs. Hiyou, Yamashiro, Isuzu et Natori remportent une victoire parfaite sans subir la moindre blessure tout le long de la route sur la map 1-5, mais la recherche de Kawakaze #2 afin que Deumikaze ne se sente pas seule n’est pas fructueuse.

163° jour (16/12) Yamashiro atteint finalement le Lv 80, mais l’amiral souhaite attendre un peu avant de procéder au second Remodel des 2 soeurs Battleship. Jintsuu, Shiratsuyu, Murasame, Nagatsuki, Akatsuki & Inazuma se rendent dans la 1-6, mais Akatsuki est sévèrement touchée alors qu’elle avait réalisé un Anti-Air Cut-In. L’amiral annonce qu’ils y reviendront dans la soirée quand tout le monde aura récupéré. Nagatsuki demande ensuite à participer à quelques sorties dans la 2-2 afin de couler des Transports Ships, mais cela échoue, tout comme les quelques tentatives pour trouver Kawakaze sur la 1-5. Shigure remonte le moral de Nagatsuki tandis que l’amiral décide d’attendre le reset des quêtes avant de commencer à ressortir.

164° jour (17/12) L’amiral a passé une mauvaise nuit et une matinée encore moins glorieuse. Pour ne pas arranger les choses, Shoukaku se fait gravement blesser lors d’une sortie dans la 2-2, puis les Compass Girls refusent d’envoyer la flotte dans les Transports nodes à 15 reprises, jusqu’à ce que l’amiral laisse éclater sa rage, avant de repenser à envoyer Tenryuu et Tatsuta sur Orel. Le succès est alors garanti et l’amiral reconsidère sérieusement à la hausse le rôle de Tatsuta.

Dans la soirée, la run sur la 1-6 se déroule très mal : Nagatsuki et Murasame sont gravement blessées sur la node d’échange aérien, ce qui force l’amiral à battre en retraite.

165° jour (18/12) Après que Murasame et Nagatsuki se soient remises de leurs blessures, l’amiral décide de retenter sa chance avec la même flotte dans la 1-6, et cette fois ce sont 2 Wo-class qui attendent les filles au lieu des Nu-class de la veille, mais Akatsuki s’énerve et parvient à totalement décimer les avions des Wo-class. C’est peut-être une défaite cinglante sur le papier, mais une grande victoire morale. Shimakaze passe Kai lors des exercices et Kongou fait part de son impatience quand à son second Remodel. Le soir, la plupart des quêtes journalières sont validées, ce qui permettra aux filles de se reposer le lendemain.

166° jour (19/12) Lors d’une sortie effectuée afin de se motiver, Ayanami est sérieusement blessée sur la map 1-1. Shikinami et l’amiral sont inquiets, jusqu’à ce que ce dernier ne découvre que la protection d’Ayanami n’est pas optimale… L’amiral se doute que ce n’est pas dû qu’à ça, mais Ayanami avoue être stressée en ce moment car elle n’arrive pas à être aussi performante que Shikinami. Ce a quoi l’amiral lui répond que ce n’est pas grave car il est normal de douter de temps en temps. Elle est aussi humaine que n’importe qui après tout.

Afin de valider une certaine quête, Akatsuki, Hibiki, Ikazuchi et Inazuma sont envoyées sur la 1-5, mais leur route se termine dans une node où les attendent des Flagships ennemis qui blessent sérieusement Hibiki et Inazuma.

167° jour (20/12) Comme Noël approche très vite, l’amiral aimerait redécorer la base en conséquence, mais il lui manque une Furniture Fairy. Heureusement, Ooyodo lui rappelle qu’il a une quête à valider qui lui permettrait d’obtenir l’objet tant désiré : Il faut juste parvenir à couler le Flagship de la boss node de la map 2-2 avec une flotte composée de 2 Light Cruiser et 4 Destroyers. Sendai, Natori, Akatsuki, Inazuma, Shigure et Yuudachi se chargent donc de cette mission, mais la première tentative se solde par une Dead End sur la node C, la seconde dans une node de transports où Ru-class blesse sérieusement Shigure. Deumikaze se propose alors pour remplacer sa soeur, mais encore une fois, la flotte finit sa course dans une node de Transport. L’amiral ne perd pas espoir pour autant. La 6° tentative sera la bonne, et ça donne des idées à l’amiral pour se faciliter la tâche avec le problème des Transports Ships.

Lors du reset des quêtes, Ikazuchi démontre qu’elle sait manier son ancre comme personne en blessant sérieusement Ru-Class. La map 1-6 est complétée dans la soirée.

168° jour (21/12) L’amiral est absent une partie de la journée et les filles en profitent pour décorer la base aux couleurs de Noël. Le soir, afin de valider la quête consistant à croiser des boss, de nombreuses Kanmusus se rendent successivement sur la 1-1 et finissent par être toutes motivées pour faire des expéditions.

169° jour (22/12) Depuis quelques jours, l’amiral a décidé de faire une Large Scale Construction journalière avec le Recipe minimal dans l’espoir d’obtenir une autre Maru-Yu afin d’augmenter la chance d’Inazuma. Après Mutsu, Hyuuga, Kumano, Kirishima et encore Kirishima, c’est finalement Suzuya qui sort du Recipe, pour la plus grande joie de l’amiral et de Kumano.

KanColle-151222-21335457170° jour (23/12) L’amiral a eut un planning chargé aujourd’hui, mais dans la soirée, il découvre alors que Kashima s’est habillée spécialement pour Noël et qu’une Present Box à été déposée sur son bureau, puis Mamiya vient le voir et annonce qu’elle aimerait bien récupérer des décorations de Noël qu’elle a aperçu en mer lors de son récent voyage. L’amiral grince des dents car cela ressemble comme 2 gouttes d’eau au Mackerel Pike Festival. Après avoir discuté sur le Réseau avec ses collègues et fait quelques sorties sur la 1-4 pour récupérer 1 Décoration, l’amiral en conclut que cela sera sans doute impossible à terminer dans le délai imparti.

KanColle-151223-19453192

Et il faut en trouver 24 en 4 jours ?

Arrive alors le reset des quêtes journalières et l’amiral s’absente quelques instants sans avertir personne. Lorsqu’il revient, Inazuma remarque tout de suite qu’il est pâle et en sueur. Alors qu’il tente une LSC et que Maru-Yu sort finalement du Recipe, l’amiral se retire rapidement encore une fois, puis Destroyer Hime le retrouve inconscient dans une salle de bain. L’amiral est tombé malade pour une raison encore inconnue et toute activité est suspendue jusqu’à nouvel ordre.

Inazuma, Destroyer Hime et Sendai s’occupent d’aider l’amiral à se remettre tandis que Maya assure l’intérim en cas d’intervention extérieure.

171° jour (24/12) Le soleil n’est pas encore levé que l’amiral reprend ses esprits et même s’il s’estime encore malade, il va bien mieux que la veille. Le fait d’avoir crafté Maru-Yu hier soulage l’amiral, car il pourra offrir leur second Remodel à Fusou et Yamashiro. Cependant, la fatigue prend le dessus et l’amiral s’endort pour une partie de la journée. Lorsqu’il se réveille, le soleil est déjà couché et la plupart des Kanmusus termiment les derniers préparatifs avant le début de la fête de Noël.

Après un repas mémorable, l’amiral invite Fusou et Yamashiro à le suivre à l’arsenal, où il donne les 2 Blueprint en sa possession aux soeurs Battleship. Fusou et Yamashiro reçoivent donc leur second remodel en même temps. L’amiral annonce à Unryuu qu’elle sera vraisemblablement la prochaine à profiter du prochain Blueprint que pourra acquérir l’amiral.

KanColle-151225-00172706KanColle-151225-00175381

172° jour (25/12) La base se réveille avec une multitude de cadeaux déposés au pied du sapin et tout le monde est heureux ou satisfait de ses présents. Alors que les Kanmusus profitent encore un peu de l’ambiance festive, l’amiral prend Inazuma à part et l’amène à l’arsenal pour lui proposer une modernisation. La Destroyer ne comprend pas comment elle peut être modernisée à nouveau, jusqu’à ce que l’amiral lui révèle que les 5 Maru-Yu Kai destinées à augmenter sa chance sont prêtes. Inazuma hésite un peu au début, mais elle accepte avec plaisir ce cadeau supplémentaire.

KanColle-151226-04435265

Il faudra bien d’autres Maru-Yu avant que la Luck d’Inazuma n’atteigne son maximum

173° jour (26/12) Les compass girls n’ont pas envie d’envoyer la flotte dans les nodes de Boss du monde 2, même lorsque Tatsuta les menace. Il faut à l’amiral faire tourner 3 équipes à tour de rôle pour finalement parvenir à compléter la quête journalière des 5 victoires contre les boss du monde 2. Tanikaze demande alors à participer aux exercices du jour. Fusou, qui l’accompagne, se fait mettre à terre sous ses yeux. Puis la jeune Destroyer soulève soudainement le bonhomme de neige qu’elle venait de faire avec sa pelle et le balance sur la Myoukou ennemie, qui explose à son tour, le tout sous les yeux médusés de l’amiral et des autres filles qui participent à l’exercice en cours.

174° jour (27/12) L’amiral étudie un moyen de terminer le maximum de requêtes possibles avant le départ pour la base de son mentor, qui est prévu pour le lendemain, jusqu’à ce qu’il ait l’idée de rechercher Kawakaze sur la 1-5, mais tout ce qu’il trouve en une dizaine de sorties, ce sont des Décorations pour Mamiya (6 en une dizaine de sorties). Afin de finir Bw1, l’amiral décide d’aller dans la 1-4 pour récupérer des Décorations au passage. Ayanami se fait encore blesser gravement lors d’une des sorties.

175° jour (28/12) La flotte parvient à récupérer suffisamment de Décorations pour valider la première quête concernée, mais pas la seconde. Alors que tout le monde se prépare pour le départ vers la base du mentor de l’amiral, un changement d’horaire fait que l’amiral est obligé d’avancer l’heure du départ, ce qui cause quelques problèmes d’organisation. Certaines filles ont à peine le temps de finir leurs exercices qu’elle doivent partir immédiatement après. Tout le monde embarque dans un train de nuit et le voyage n’est pas très reposant.

KanColle-151228-18234129176° jour (29/12) Le train transportant l’amiral et ses Kanmusus arrive aux aurores dans la capitale du pays. C’est fatiguée que la troupe finit par arriver dans la base navale du mentor de l’amiral. Ce dernier les accueille chaleureusement, mais tout le monde finit par tomber de sommeil et ce n’est que le soir que l’amiral et ses Kanmusus prennent correctement leurs quartiers.

177° jour (30/12) Le mentor de l’amiral invite son collègue et l’un de ses amis à venir à un meeting avec d’autres de ses amis. L’amiral tente de convaincre une autre de ses connaissances de venir, mais sans succès. Pendant ce temps, les Kanmusus de l’amiral se lient d’amitié avec celles de son mentor. De retour à la base, le mentor préfère laisser son collègue se reposer encore un peu avant de reprendre le cours des opérations dès le lendemain, après une annonce du quartier général.

178° (31/12) : Afin de fêter le nouvel an, de nombreuses Kanmusus s’habillent pour l’occasion en yukata. Parmi elles se trouve Akebono, qui s’était déjà changée 2 jours plus tôt car elle ne supportait de voir du désordre dans la base du mentor de l’amiral. Parmi les autres Destroyers qui adoptent un Yukata se trouvent Yuudachi, Ushio et Nenohi. Yuugumo et Makigumo décident de jouer au Hanetsuki, une variante du badminton. Parmi les autres Kanmusus se trouvent Ooyodo, Akashi, Fusou et Yamashiro. Mizuho quand a elle s’est contentée de remplacer sa tourelle par un gâteau du nouvel an. Mais la véritable surprise arriva de la part de Shouhou. La Light Carrier avait donné un Yukata à Zuihou, et lorsque cette dernière se présenta à l’amiral, ce dernier faillit avoir une attaque tellement la petite CVL était mignonne.

KanColle-160105-02460582

Passé ces réjouissances, une bien mauvaise nouvelle allait ramener la flotte à la réalité : Une nouvelle quête qui demandait à l’amiral d’aller encore une fois dans la 1-3 avec 1 Light Cruiser et 5 Destroyers, map qui avait laissé un certain goût amer à la flotte à cause de son compas déréglé. Jintsuu se propose pour mener la flotte, mais malgré les nombreuses tentatives, il faut attendre les 12 coups de minuit avant que la flotte ne parvienne à rejoindre la node du boss et à vaincre la flotte de Ru-class.

(Cela a mit BEAUCOUP de temps à arriver et je m’excuse sincèrement pour le retard ! Cet Event est le premier que j’ai pu streamer en live sur Twitch. Vous pouvez voir certaines de mes sorties en suivant ce lien : >> Par ici <<)

KanColle-151118-02405157

Inazuma est prête pour affronter l’Event !

135° jour (18/11) : C’est l’effervescence parmi les amiraux. Le nouvel Event est maintenant accessible et plusieurs d’entre eux sont déjà parti à l’assaut des nouvelles zones. L’amiral suit la progression de Klashikari, un vétéran parmi les vétérans, qui parvient sans trop de soucis à compléter les 2 premières zones en difficulté maximale, mais la 3° map se révèle bien + corsée. L’amiral a cependant remarqué la présence furtive d’une princesse abyssale qui observait de loin toute la scène. On aurait dit qu’il s’agissait de Air Defense Hime. Jintsuu semble être très stressée et n’arrête pas de murmurer qu’elle est désolée, mais ce qui surprend plus l’amiral, c’est de voir Mikazuki arrêter de stalker Kikuzuki et de rester aux côtés de Satsuki. L’amiral décide de parcourir les maps en difficulté minimale afin de pouvoir aller à la rencontre de nouvelles Kanmusus plus tard. Il annonce à l’ensemble de la base que les reports spécifiques à cet Event seront rédigés par tous ceux qui y participeront.

La map E1 semble faire peur au premier abord, mais c’est surtout la présence de Ru-class Flagship dans la node Pre-boss qui intimide l’amiral. Le boss de la map, une Ne-class, est presque totalement inoffensive. Cependant, lors de la dernière sortie, l’amiral ne se rend compte que trop tard que Destroyer Hime est avec Ne-class. Une bataille à sens presque unique s’engage, mais la princesse abyssale parvient à résister à toutes les attaques qu’elle subit alors qu’elle était encore la seule à être debout après la dernière salve de torpilles. Alors que l’amiral à le choix d’aller en Yasen, il hésite quelques instants avant de refuser net, et il se jette au secours de la princesse abyssale. Destroyer Hime explique qu’elle voulait absolument revoir son amie Ne-class, qu’elle n’avait plus vue depuis bien trop longtemps. Pour se faire pardonner, l’amiral ramène Ne-class à la base pour qu’elle puisse récupérer. Destroyer Hime est soulagée.

KanColle-151118-21531325

L’état des forces en présence APRÈS la phase de torpille de fin de bataille, autant dire que DD Hime a tanké énormément de tirs et torpilles !

Rapport sur la mission E-1. Rédaction : Amiral

« J’ai suivi la progression de l’amiral Klashikari afin de savoir à quoi m’attendre… Il passait par le Nord, où des Wo-class armées de Takoyakis sont postées. Même si ce ne sont pas ces infernales Black Wock Shooter qui m’ont forcé à abandonné l’opération FS, la simple idée de les affronter aussi tôt me révulse. Et il me semble bien avoir vu Air Defense Hime observer la bataille de loin. Peut-être voulait-elle me voir à l’œuvre ? Quoi qu’il en soit, il reste le fait que les Ru-class Flagship sont là même avec la difficulté minimale. C’est la node qui pourrait poser le plus de soucis. J’ai aussi remarqué que parfois une version Elite remplaçait la seconde Flagship, mais ça reste rare. Shouhou et Ryuujou avaient souvent peur et manquaient leurs tirs, mais au final, c’est plutôt bien passé. Il y a pas mal de nouvelles Kanmusus que je peux rencontrer ici, mais jusqu’à présent je n’ai vu que des sœurs à Kongou et ça m’énerve assez. Tanikaze cette fois tu m’échapperas pas ! »

Rapport sur la mission E-1. Rédaction : Inazuma

« Awawa, si on met de côté le fait que les Ru-class peuvent faire peur et que notre flotte d’escorte doit parfois essayer de l’achever, on ne fait quasiment rien et on observe la bataille. L’amiral m’a choisie comme Flagship de la flotte d’escorte afin que je me rapproche plus vite de mon niveau d’expérience maximal, et je peux le comprendre. Je pourrais alors veiller sur les autres Kanmusus de la flotte en toute quiétude. Je reste également surprise par la résistance de Destroyer Hime à nos torpilles. L’amiral a aussi eut la bonté de sauver la Ne-class amie avec la princesse. Je suis tellement rassurée de savoir que notre amiral se soucie autant du sort de ses adversaires que moi. »

Rapport sur la mission E-1. Rédaction : Kako

« Tchh ! Cette mission est tellement facile que je me suis dit que je pouvais presque faire la sieste après avoir tiré… Mais l’une de ces satanées Ru-class m’a blessé genre tellement grave qu’on a dû battre en retraite parce que j’étais le Flagship de la flotte combinée. C’est arrivé qu’une seule fois, mais j’espère que ça ne se renouvellera pas de sitôt sinon l’amiral ne pourra pas rencontrer de nouvelles amies. »

Rapport sur la mission E-1. Rédaction : Yamashiro

« Nee-sama n’a pas participé à l’opération jusqu’à présent, mais ce n’est pas grave. Ise est plutôt gentille avec moi, et je suis moi-même heureuse de voir que l’amiral me fait confiance. »

Rapport sur la mission E-1. Rédaction : Natori

« L’amiral nous a dit que cette opération serait tranquille afin que nous puissions gagner en expérience plus rapidement. Inazuma atteindra bientôt le maximum de ses capacités… J’espère que j’y arriverais moi aussi. Je continuerais de travailler dur pour y parvenir ! »

Rapport sur la mission E-1. Rédaction : Destroyer Hime

« Cet amiral… Il devait savoir que je finirais par sortir avec Ne-class dans la zone. Je l’en remercie encore de m’avoir épargné encore une fois cette douloureuse expérience qu’est le fait de couler. La petite Harusame a eut peur en nous voyant arriver mais tout vas bien à présent… J’ai également pu revoir mes amies des abysses et j’ai fais la connaissance de nouvelles têtes… Je sens que la prochaine opération va être rude pour cette pauvre Jintsuu. Quand à Air Defense Hime, elle était bien là, à observer la bataille de loin. Elle voulait vraiment voir l’amiral à l’œuvre… »

Devant la facilité presque déconcertante de la map E1 malgré les Ru-class Flagship, l’amiral décide de s’attaquer à la Map E2, qui consiste essentiellement à récupérer une certaine quantité de ressources. Ce dernier a vu ce qui l’attendait grâce à Klashikari, et il décide de prendre Jintsuu à part pour lui expliquer que ce n’est pas sa faute, qu’elle doit être forte et prouver qu’il n’y a pas de honte à avoir été vaincue par le passé. Après une petite discussion avec l’amiral, Jintsuu affiche sa motivation. Afin de suivre les faits historiques, on recommande à l’amiral d’amener Satsuki, Mikazuki, Hamakaze et Yukikaze, mais l’amiral n’a pas encore la Destroyer qu’il a cherché sans relâche depuis la fin du Summer Event, et il est hors de question de sortir le rongeur maléfique. Nagatsuki, Kikuzuki, Mochizuki, Fumizuki et Yayoi se proposent pour participer tour à tour à la mission et ainsi soutenir leurs sœurs.

L’amiral ne cache pas son intérêt pour la Light Cruiser Hime et à hâte de la rencontrer afin que Jintsuu puisse être en paix avec elle-même après la bataille… Mais alors que la mission de transport se poursuit avec une facilité déconcertante et est sur le point de s’achever, la flotte ne croise nulle part la boss. Inquiet, l’amiral décide d’annuler la mission et de la recommencer en difficulté supérieure afin de croiser Light Cruiser Hime, et lors de la première sortie la rencontre a bien lieu. Tout le monde peut alors voir le désespoir de cette Boss et l’amiral voit ses soupçons se réaliser. La bataille est un semi-échec mais la flotte remporte une victoire tactique qui rassure un peu Jintsuu.

KanColle-151119-00575998

Light Cruiser Hime. Tatsuta à côté c’est la fille la plus gentille du monde quand elle te menace.

L’amiral revient alors sur la mission en difficulté minimale et tout se passe bien, jusqu’à ce que la Light Cruiser Hime ne revienne pour empêcher la mission de se terminer définitivement. Pris par surprise, la flotte ne peut pas conclure correctement la mission. Et c’est alors que la Ri-class Flagship de la node de bataille nocturne décide de mettre des bâtons dans les roues de la flotte en blessant gravement à plusieurs reprises l’une des Destroyers de la flotte, mais cela n’empêche pas la flotte de finir par l’emporter au cours d’un final épique durant lequel Inazuma est venue prêter main-forte à la flotte. Jintsuu tente alors de couler son double des abysses, mais le He-class de l’escorte s’interpose et coule à la place de la princesse, mais Inazuma torpille Light Cruiser Hime et la coule d’un seul coup. Alors que l’amiral décide de sauver Light Cruiser Hime, cette dernière insiste pour qu’il la laisse dans sa condition. La flotte décide de respecter sa condition et rentre à la base. Jintsuu est félicitée par les Mutsuki-class et ses 2 sœurs.

Grâce au système de visionnage à distance de l’amiral, plusieurs autres amiraux rencontrés lors de l’été reviennent afin de discuter de la stratégie à adapter pour terminer entièrement l’opération. La Map E3 semble déjà poser soucis au niveau de sa composition, un nouveau type de flotte combinée qui peine à être offensif de ce qu’en a vu l’amiral en suivant la progression de Klashikari. Histoire de ne rien arranger, AkitsuMaru est nécessaire pour assurer l’avantage aérien, ou Hayasui peut tenir le rôle… Mais l’amiral n’a pas la première, et la seconde est toujours Lv1. Les premières sorties ne sont pas joyeuses, surtout lorsque la flotte arrive dans une node de Yasen où les attendent des PT Imps, un nouveau type d’abyssal particulièrement rapide et meurtrier malgré leur fragilité (Et surtout ils sont flippants entre leur design infantile et leurs cris).

KanColle-151119-03150441

Le nouveau cauchemar des amiraux !

Rapport sur la mission E-2. Rédaction : Amiral

“Une bataille historique qui requiert une flotte bien précise hein ? Pourquoi Yukikaze en fait parti ? Je ne l’aime pas vraiment. Elle est toujours surexcitée et possède une chance insolente… Bon peut-être qu’elle utilise ce caractère pour cacher le fait qu’elle a trop de souvenirs douloureux du passé mais ça ne sert à rien de la sortir car Hamakaze n’est toujours pas arrivée à la base. La flotte sera donc composée de Jintsuu, Satsuki et Mikazuki, accompagnées de 3 de leurs sœurs. En parlant de souvenirs du passé, j’ai clairement vu ce qui m’attendais, alors j’ai prit Jintsuu à part pour la rassurer. Je lui ai sorti spontanément “Pense à Persona 4 !” mais elle n’a pas compris la référence, ce n’est pas très grave. Satsuki est super motivée et a hâte de faire ses preuves. Mikazuki n’était pas rassurée au départ, jusqu’à ce que Kikuzuki annonce son intention de faire parti de la flotte, c’était agréable de voir sa motivation monter en flèche. Nagatsuki s’est aussi proposée pour participer à l’opération car elle voulait veiller sur les autres et c’est compréhensible. Et puis le “drame” est arrivé X) : Mochizuki a eut vent que j’avais fait une référence à Persona 4 en parlant à Jintsuu et m’a limite supplié de la laisser rejoindre la flotte car elle avait une idée en tête. Vu qu’on part sur la difficulté minimale, je peux bien lui faire confiance, on ne risque pas grand-chose.

Cependant, alors que la flotte est arrivée à la zone du boss, Light Cruiser Hime ne s’est pas montrée. Mochizuki semblait être dégoûtée. Nous avons donc poursuivit notre mission mais encore une fois Light Cruiser Hime ne s’est pas montrée. Que se passait-il ? Nous allions terminer la mission sans croiser cette princesse à cause du fait que la difficulté n’était pas assez élevée ?

Comme on avait largement le temps devant nous, j’ai décidé d’élever le niveau de difficulté, ce qui nous obligeait à recommencer la mission depuis le début. Les ennemis croisés étaient clairement + forts mais la flotte est quand même arrivée au boss. Jintsuu a pu alors faire face à son double des abysses, et on a comprit pourquoi Mochizuki voulait venir : Elle a amené une radio pour diffuser “I’ll face myself” pendant la bataille… Je ne peux pas lui en vouloir mais la mission s’est soldée par un échec, mais ce n’est pas grave, nous revenons en difficulté minimale afin de pour revenir rencontrer de nouvelles Kanmusus après avoir fini la mission…

Sauf que cette satanée Ri-class Flagship que l’on croise dans la node Yasen avant d’arriver dans la zone du boss a décidé de nous mettre des bâtons dans les roues avec une série de Cut-ins dévastateurs qui nous ont forcé à battre en retraite à plusieurs reprises. Nous avons découvert plus tard que c’était en fait un ordre de Light Cruiser Hime, qui attendait le dernier moment pour nous attaquer par surprise, et elle a réussit son coup… Jusqu’à ce qu’Inazuma ne décide de rejoindre la flotte. Jintsuu n’a pas pu en finir elle-même avec son double maléfique car son escorte s’est interposée, mais Inazuma a finit le travail proprement et convenablement… Light Cruiser Hime n’a pas voulut qu’on la sauve, je respecterais son choix. Nous reviendrons certainement ici.”

Rapport sur la mission E-2. Rédaction : Jintsuu

“Pourquoi a-t-il fallu que cette bataille refasse surface ? J’étais tellement inquiète de la situation… Mais l’amiral a su trouver les mots pour me motiver, je l’en remercie encore ! Par contre, je n’ai vraiment pas compris ce qu’il voulait dire quand il mentionné… Persona 4? J’ai demandé à Mochizuki ce que ça voulait dire, et quand j’ai vu des étoiles dans ses yeux, j’ai compris qu’il s’agissait probablement d’une référence à un jeu vidéo…

Malgré le fait de devoir récupérer des ressources via les barils, nous avons pu mener notre mission à bien… J’aurais pu en finir moi-même avec mon double, mais une escorte s’est interposée. Inazuma est vraiment une personne remarquable… Et dire qu’elle s’est entraînée sans mes conseils ! L’amiral a annoncé que nous reviendrions dans cette zone. D’un côté j’ai hâte, ça me permettra de prendre confiance en moi !”

Rapport sur la mission E-2. Rédaction : Satsuki

“L’amiral est vraiment génial quand il veut. Parvenir à motiver Jintsuu qui était venue me voir, complètement déprimée, il fallait le faire ! Jintsuu s’était sacrifiée pour nous permettre de nous échapper par le passé. Franchement, tout s’est super bien passé mis à part la période où cette Ri-class Flagship nous a forcé à battre en retraite plusieurs fois. Elle a réussi à m’avoir une fois d’ailleurs. Ca fait un mal de chien mais je dois montrer à mes sœurs que je suis une grande sœur responsable et mature ! Je n’ai pas pleuré, ça aurait été la honte après tout.”

Rapport sur la mission E-2. Rédaction : Mikazuki

“Pour une fois, j’ai décidé d’être moins lesbienne et de davantage me concentrer sur la mission. Après tout je suis arrivée bien avant ma Kikuzuki d’amour…

Qu… QUOI ?! Kikuzuki veut aussi participer à cette mission ?! OK LES ABYSSAUX, CA VA CHAUFFER POUR VOUS ! MON AMOUR POUR KIKUZUKI EST PLUS FORT QUE VOS ATTAQUES… Sauf peut-être les Cut-in de Ri-class Flagship ! Tch ! Comment ose-t-elle blesser ma Kikuzuki ? Je lui ferais payer ça au centuple !!”

136° jour (19/11) Comme l’amiral s’y attendait, la flotte combinée de l’E3 rencontre de sérieux problèmes de régularité, et c’est encore plus renforcé par le fait que les Destroyers de la flotte principale sont obligés de porter des barils. Pour ne pas arranger les choses, Seaplane Tender Hime attend l’amiral dans la node du boss avec un sourire mauvais. La princesse abyssale lui avoue ne pas avoir apprécié qu’il ne vienne pas plus souvent la voir lors du Summer Event, et elle accueille la flotte avec des torpilles d’ouverture qui font mouche à tous les coups. De plus, Seaplane Tender Hime se révèle très coriace, et la Tsu-class qui l’accompagne n’hésite pas à décimer tous les Zuiuns de Mogami et Kumano. Au milieu du chaos, lors de l’une des rares victoires totale de la flotte, une seconde Umikaze fait son apparition. L’amiral décide la garder à la base et la présente à son homonyme. Cette dernière réagit de manière plutôt abrupte, prétendant qu’elle ne partagera pas SA Kawakaze avec quelqu’un d’autre. Pour éviter toute confusion, la nouvelle Umikaze est rebaptisée Deumikaze.

Lorsque la flotte est sur le point de parvenir à compléter la mission E3, l’amiral décide de ne rien laisser au hasard et il ordonne que tous les supports assistent la flotte pour assurer le succès de la mission. Seaplane Tender Hime résiste jusqu’au bout mais Shigure l’achève d’un Cut-In de torpilles bien placé. La flotte rencontre alors Kashima, retenue prisonnière par la princesse abyssale. Alors que les filles sont exténuées, la Training Cruiser fait remarquer qu’elles auraient pu mieux faire. Shigure est obligée de demander à Maya de l’aider à retenir Yuudachi avant qu’elle ne commettre une attaque. Hormis Deumikaze, la flotte n’a croisé aucune nouvelle Kanmusu et l’amiral n’est pas enchanté à l’idée de revenir dans cette zone. Il remarque rapidement aussi que Kashima semble être très malchanceuse.

KanColle-151119-19450682

Un exemple de la maladresse de Kashima : elle a glissé sur une peau de banane au moment où la fenêtre s’ouvrait sur elle…

Rapport sur la mission E-3. Rédaction : Amiral

“Oh purée. Je suis certain que l’idée d’avoir une flotte combinée avec un minimum de 7 Destroyers est un piège des abyssaux pour nous drainer les ressources à vitesse grand V, surtout les Buckets. Combien de fois j’ai vu certaines de mes Destroyers les plus expérimentées se faire agresser comme si elles participaient à leur première bataille ? Cette zone est juste infernale, et pas seulement à cause de la node de Yasen avec les Imps. Il faut croire que Ri-class Flagship essaye de s’imposer comme mon nouveau traumatisme. C’est facile pour eux de viser des Destroyers qui ne portent que des barils et qui n’ont pas forcément de radar. Mogami et Kumano font de leur mieux pour assurer l’avantage aérien, mais comme si Seaplane Tender Hime n’était pas une menace à elle seule, il faut qu’elle soit accompagnée par une Tsu-class. Quel effroi de voir tous nos Zuiuns si durement entraînés être complètement décimés comme si de rien n’était.

Akizuki, je suis vraiment désolé. Je voulais te ramener à la base afin que tu puisses vivre comme une personne normale, mais je n’ai pas les moyens d’assurer une victoire totale face au boss, même avec du support de poid mené par Mutsu. Il en est de même pour Akashi, Hatsukaze et Asashimo. Encore que pour les deux dernières, on peut encore espérer les croiser dans la node F… La bonne nouvelle reste cependant le fait qu’on ait rencontré Deumikaze. Contrairement à Umikaze, je pense qu’elle pourra s’entraîner convenablement… J’ai juste peur qu’elle ne commence à réclamer Kawakaze elle aussi. Pour le cas Kashima… Elle ne le fait pas exprès mais je vois clairement qu’elle a la poisse. Je me demande si ça s’améliorera par la suite…”

Rapport sur la mission E-3. Rédaction : Kumano

“Je suis une Lady exemplaire… Mais je bouillonnais intérieurement à chaque fois que nos Zuiuns se faisaient décimer. L’amiral nous a alors dit de ne pas gaspiller inutilement les ranks des autres Zuiuns… J’ai quand même remarqué qu’ils pouvaient les regagner assez vite. Quoi qu’il en soit, il faudra que j’apprenne à cette maudite Seaplane Tender Hime à se comporter en Lady ET je déchaînerais ma furie contre elle si l’occasion se représente.”

Rapport sur la mission E-3. Rédaction : Sendai

“Je crois que c’est vraiment l’une des rares missions pour lesquelles je n’avais pas totalement confiance en mes capacités de ninja pour achever nos ennemis lors des batailles nocturnes. Les princesses des abyssaux ne sont pas à un autre niveau pour rien, et cette Seaplane Tender Hime qui nous accueille avec des torpilles en ouverture… Elle a réussi à m’avoir plusieurs fois et même les Destroyers ont eut du mal à la Cut-In. Dire qu’on avait eut moins de mal à l’affronter cet été, et je n’étais même pas une ninja accomplie à l’époque ! Je me demande si la petite nouvelle qu’on a rencontré en cours de route est une adepte des batailles nocturnes.”

Rapport sur la mission E-3. Rédaction : Deumikaze

“Hummm, je ne suis pas sûre que ce soit le bon endroit pour signaler ce genre de choses mais on m’a assuré que je pouvais… Mon arrivée dans cette base a été un peu étrange… Il y avait déjà une Kanmusu qui me ressemblait qui était présente… Mais elle a semblé être menaçante quand elle m’a vue. On aurait dit un fauve qui ne veut pas partager quelque chose… Je peux la comprendre après tout, j’ai toujours aimé Kawakaze plus que tout, mais il n’y a pas de seconde Kawakaze dans cette base. Je reste surprise par le fait que l’amiral souhaite que je reste dans la base. J’espère pouvoir me faire des amies en attendant l’arrivée d’une autre Kawakaze à la base comme me l’a promit l’amiral…”

Rapport sur la mission E-3. Rédaction : Kashima

“Uuuh. Note à moi-même : ne pas faire de blagues sur le fait que les Kanmusus n’ont pas donné le meilleur d’elles-même après une bataille frustrante comme celle qu’elles ont livré pour me libérer… Je suis visiblement la seule Training Cruiser de cette base. Je me demande si je rencontrerais Katori un jour… Par contre, un incident s’est produit : alors que l’amiral faisait l’inventaire de l’arsenal et qu’il en profitait pour recycler les excédents inutiles, mon Double-canon de 14cm a été confondu avec un simple canon de 14cm et a été recyclé. L’amiral s’est immédiatement excusé auprès de moi et a annoncé que je prendrais mes fonctions de Training Cruiser lors des exercices dès le lendemain. J’ai hâte ufufu !”

137° jour (20/11) Alors que les opérations principales de l’Event étaient désormais terminées et qu’il était temps de s’attaquer aux Extra Operations, l’amiral restait à la fois songeur et inquiet par rapport à la map E4. En effet, il savait que Kiyoshimo pouvait se trouver quelque part sur cette map, mais plusieurs obstacles de taille allaient se dresser sur sa route : Submarine Hime, nouvelle boss franchement effrayante à aborder, Battleship Symbiotic Hime a.k.a. Le Tank des abysses, mais SURTOUT le mur le plus haut et solide qui se dressait sur la route de l’amiral n’était nul autre que Black Wock Shooter, le véritable boss de la map E7 qui avait bloqué TOUTES les tentatives de l’amiral pour aller à la rencontre d’Air Defense Hime, qui pouvait même apparaître bien avant le boss. Alors que les souvenirs du Summer Event lui revenaient en tête, Maya, Shigure et Yuudachi sont venues réconforter l’amiral : elles n’étaient pas encore Kai ni à l’époque, mais cela avait bien changé désormais ! Bien que certainement en manque d’optimisation, la flotte actuelle se sentait capable de gérer cette menace bien mieux que lors du Summer Event.

KanColle-150828-20472770

Souvenir douloureux du Summer Event :/

C’est alors qu’Ooyodo, Fusou, Yamashiro, Maya, Ryuujou, Shouhou ainsi que Sendai, Kongou, Inazuma, Akatsuki, Shigure et Yuudachi se sont préparées pour aller affronter Submarine Hime et ses terribles gardes du corps. Comme si le Destin leur faisait un signe, les filles rencontrent Black Wock Shooter dès la première bataille sur la node I mais elle parviennent à surmonter ses attaques et à passer, même si BWS n’a subit presque aucun dégât. Puis la flotte est arrivée dans la node du Boss, où Submarine Hime n’en pouvait plus d’attendre et était ultra excitée à l’idée de lancer des torpilles sur les Kanmusus ; et où Black Wock Shooter s’était retirée. Bien que cette dernière parvienne à blesser légèrement Shouhou et Yuudachi et gravement Fusou, la flotte parvient à vaincre Submarine Hime sans trop de soucis, et seule BWS était encore en état de se battre à l’approche de la Yasen. Les filles s’en sont donné à cœur-joie jusqu’à ce que Yuudachi n’achève Black Wock Shooter définitivement.

KanColle-151120-00580691

Submarine Hime, une adversaire extrêmement motivée pour se battre !

Mais alors que la flotte s’apprêtait à rentrer à la base, Battleship Symbiotic Hime est arrivée pour requinquer BWS et Submarine Hime. La Battleship a annoncé haut et fort que la flotte ne parviendrait jamais à son objectif final. Et effectivement, lors de la sortie suivante, c’est BB Hime en personne qui attendait la flotte à la node du Boss. Contrairement à Black Wock Shooter, la princesse des abysses n’a eue aucun mal à résister à toutes les attaques de la flotte même si à la fin de la Yasen, elle était agonisante.

Alors que Submarine Hime semble être de plus en plus difficile à couler avant de la vaincre définitivement, on suggère à l’amiral d’aller vaincre les boss des nodes J et M, qui fournissent un support défensif non-négligeable au boss. L’amiral rencontre alors Anchorage Water Oni dans la node M. Cette dernière est encore plus mélancolique que Fusou et Yamashiro réunies dans leurs mauvais jours et il faut plusieurs tentatives à l’amiral et à la flotte pour la mettre à terre, ce qui la rend encore plus malheureuse. La flotte tente ensuite de se rendre dans la node J où se terre Seaport Hime, mais la node pour y accéder contient 4 Ru-class dont au moins 2 Flagship à chaque fois, et le compas est random si aucune ship italienne n’est présente dans la flotte.

L’amiral décide alors d’aller affronter Submarine Hime avec une flotte d’escorte entièrement dédiée à l’anti-Sub, et ça paye. Submarine Hime est neutralisée pour de bon même si Battleship Symbiotic Hime survit à la Yasen. L’amiral reçoit une médaille pour sa performance.

138° jour (21/11) L’amiral décide de revenir un peu dans la E1 avant de s’attaquer à la E5. Après plusieurs sorties qui lui procurent l’expérience nécessaire, Akatsuki reçoit son Kai ni et la flotte rencontre ensuite Kazagumo. L’amiral est soulagé d’avoir pu rencontrer la Kanmusu qu’il n’a pas eut l’occasion de croiser lors du Summer Event.

KanColle-151121-17514049

Kazagumo, où l’art de passer de drop très difficile à farmer dans le Summer Event à drop très facile à trouver dès la première map de l’Event suivant !

Alors que l’amiral s’informe sur la map E5, Kawakaze entre en trombe dans son bureau, l’air paniquée. La Destroyer explique qu’Umikaze et Shigure ne veulent pas la lâcher d’une semelle. L’amiral se rend vite compte que la map concerne alors la bataille du golfe de Vella, où historiquement parlant Kawakaze avait coulé avec 2 autres Destroyers alors que Shigure seule avait pu échapper au massacre. La flotte nécessaire pour cette mission ne peut contenir qu’un Light Cruiser Flagship, 4 Destroyers et une dernière Kanmusu qui peut être au mieux une CA/V. Alors que Shigure et Umikaze pénètrent dans le bureau de l’amiral pour sauter sur Kawakaze, ce dernier stoppe les deux Destroyers dans leur élan grâce à ses petits drones Eldrazi, puis il annonce haut et fort que Kawakaze ne participera pas à l’opération car il tient à préserver son innocence intacte, et qu’ils mèneront la mission à bout, peu importe les contraintes qui pourraient intervenir. Sendai se propose dans un premier temps pour être la Flagship et mener Inazuma, Akatsuki, Shigure, Yuudachi et Kitakami vers la victoire. La ninja jase quand elle apprend que la mission consistera surtout à récupérer des ressources et ce même si de nombreuses Yasens seront effectuées.

Malheureusement, une mauvaise surprise attend les Kanmusus sous la forme d’une flotte composée de 4 PT Imps et de 2 Destroyers abyssaux Late Model Elite. Si les derniers ne causent pas de gros soucis, les Imps mettent à mal la flotte à 2 reprises, suffisamment pour que l’amiral décide de remplacer Sendai par Jintsuu. Et même si la route empruntée est beaucoup plus longue et comporte davantage de batailles potentiellement dangereuses, la flotte parvient jusqu’au repaire du boss. Shigure tremble de peur en apercevant leur ennemie, Destroyer Water Oni, accompagnée par plusieurs Imps entre autres, mais Sendai, Yuudachi et Kitakami ne l’entendent pas de cette oreille et parviennent à vaincre totalement le boss et son escorte. De retour à la base, Shigure explique que Destroyer Water Oni est forcément Hagikaze, l’une des Destroyers qui a coulé lors de la bataille historique, ce qui motive encore plus ses partenaires à terminer la mission tandis que l’amiral reste assez indifférent face à cette nouvelle ennemie qui ne lui fait pas autant d’effet que Destroyer Hime.

KanColle-151121-23170877

Destroyer Water Oni, peut-être intéressante sur le papier, mais pas aussi charismatique que Destroyer Hime à mes yeux

Lors de la bataille suivante, Destroyer Water Oni et un Imp survivent à la Yasen, mais c’est alors que la flotte rencontre alors Hamakaze. L’amiral pousse alors un énorme soupir blasé, annonçant qu’il aurait vraiment apprécié que la Kagerou-class arrive plus tôt afin de pouvoir profiter du festival d’automne. Hamakaze est davantage préoccupée par le fait qu’elle pourrait être victime de harcèlement sexuel, mais l’amiral lui annonce que ce n’est pas du tout dans son genre et qu’Urakaze sera plus que ravie de s’occuper d’elle.

La bataille contre Destroyer Water Oni se poursuit alors avec une violence assez intense, jusqu’à ce que finalement, la flotte récupère assez de ressources pour compléter la mission, mais la Destroyer abyssale se relève encore, affichant un sourire en coin et annonçant que la vraie bataille débute à partir de maintenant. La flotte croise à nouveau Hamakaze en rentrant à la base pour faire son rapport. L’amiral se doutait un peu que tout ça ne pouvait pas être aussi simple et ordonne aux filles d’aller se reposer en attendant le lendemain.

139° jour (22/11) Afin que Shigure puisse avoir la conscience tranquille, l’amiral ordonne à la flotte de la veille de revenir sur la E5 et d’en finir une fois pour toutes avec Destroyer Water Oni, mais cette dernière se révèle bien + coriace que prévu, jusqu’à ce qu’elle perde son couvre-chef. L’amiral apprend que c’est dû au fait que la flotte menée par Jintsuu a coulé de nombreux Imps, et cela affecte le moral de la Destroyer ennemie.

KanColle-151122-18043172

Comme dans le fandom de Touhou, quand un personnage perd son couvre-chef, il perd toute sa puissance.

Lors de la bataille finale qui se déroule de nuit, l’amiral se joint à la flotte tandis que Destroyer Water Oni n’est entourée de plusieurs Late Model Elite. Cette dernière clame haut et fort que les Kanmusus finiront par couler dans les ténèbres de la nuit, ce à quoi l’amiral répond simplement qu’il n’a absolument pas peur de la nuit. La bataille est presque à sens unique et l’escorte de la Destroyer abyssale est rapidement décimée, mais cette dernière refuse d’abandonner. L’amiral lui annonce simplement qu’il la trouve plutôt insignifiante comparé à Destroyer Hime tandis que Jintsuu puis Aktsuki lui portent le coup fatal alors que le soleil se lève à l’horizon. C’est alors que la flotte découvre Arashi et Hagikaze, retenues toutes les deux prisonnières par la flotte des abysses. Shigure fond en larmes et l’amiral est obligé de la porter pour rentrer à la base où toutes les autres Kanmusus, Sendai et Kawakaze en tête, les attendent.

KanColle-151122-19575283

Le coup de grâce porté par la jeune Lady de la flotte ! (Même pas en Cut-in, c’est dire…)

L’amiral reçoit alors une autre médaille pour avoir terminé toutes les opérations, puis il décide de marquer l’évènement avec une Large Scale Construction pour tenter d’obtenir une Kanmusu prestigieuse… Mais cela se terminera en Maru-Yu. La petite Submarine de l’armée se révèle vite être très timide et commence à s’excuser d’être arrivée, avant de carrément supplier qu’on l’épargne, jusqu’à ce que l’amiral lui annonce qu’elle restera, quoi qu’il arrive. Après tout, elle est une nouvelle Kanmusu comme les autres.

Rapport sur la mission E-5. Rédaction : Amiral

“Bon et bien, que dire sur cette mission ? … Honnêtement c’était très anticlimatique. La défaite de Destroyer Water Oni était plus qu’évidente. Je me demande encore pourquoi elle persistait dans sa mise en scène grandiloquente. Tout dans la parlotte, mais rien dans la bataille. Quoi qu’il en soit, c’est le premier Event que je termine, mais il me laisse un goût amer dans la bouche. Ce n’était pas une bataille aussi intense que la E-6 du Summer voire même la E-7 qu’on avait pourtant perdu. La bonne nouvelle cependant, c’est qu’on a trouvé Arashi en même temps qu’Hagikaze, ce qui veut dire qu’on aura pas vraiment besoin de revenir dans cette map pour espérer rencontrer de nouvelles Kanmusus… Hormis peut-être Yahagi et Sakawa si le coeur nous en dit. Kawakaze peut désormais dormir tranquille, Shigure est vraiment heureuse de retrouver Arashi et Hagikaze.”

Rapport sur la mission E-5. Rédaction : Jintsuu

“Avec ma soeur Sendai, la flotte empruntait une route plus dangereuse bien que plus courte. Mon approche était plus sûre même si elle était plus longue. Shigure a vraiment fait de son mieux pour ne pas se laisser emporter par ses émotions. Cette mission m’a encore plus renforcée mentalement. Si on doit revenir dans la E-2, ce sera avec plaisir !”

Rapport sur la mission E-5. Rédaction : Akatsuki

“Fuah, c’était quand même intense pour nous. Depuis mon kai ni, je me sens encore plus responsable avec les autres, surtout envers Inazuma. Cette Destroyer Water Oni n’avait rien d’une Lady et c’est moi qui ait dû l’achever. En espérant que ça lui apprenne les bonnes manières !”

Rapport sur la mission E-5. Rédaction : Inazuma

“Mais tout de même, cette Destroyer Water Oni, elle avait vraiment peur du noir ? Il faudra que je demande à Destroyer Hime comment elle peut vivre avec les autres abyssaux. C’est maintenant que les choses sérieuses vont commencer… L’amiral tient absolument à ramener Kiyoshimo à la base, j’espère qu’il y arrivera. Je lui apporterais tout le support que je peux !”

Rapport sur la mission E-5. Rédaction : Kitakami

“Tch, s’il y a bien quelque chose d’encore plus agaçant que des Destroyers curieux, ce sont bien ces satanés Imps ! Combien de fois mes torpilles ont raté leur cible quand je les visaient ? M’enfin le plus important c’est que l’amiral se rende enfin compte que je suis très utile parfois !”

Rapport sur la mission E-5. Rédaction : Yuudachi

“Shigure ? C’est enfin terminé-poi ! Nous n’avons peut-être pas forcément le plus brillé lors de cette mission, mais nous revenons toutes à la maison, c’est ce qui compte-poi. J’espère qu’on va fêter ça comme il se le doit-poi !”

Rapport sur la mission E-5. Rédaction : Shigure

“… Je suis si heureuse qu’on ait pu ramener Arashi et Hagikaze saines et sauves. Ma conscience s’apaise un peu… Amiral, j’espère qu’à vos côtés je parviendrais à surmonter toutes les situations similaires qui pourraient se présenter à l’avenir.”

140° jour (23/11) Après la fête de la veille, la base est motivée pour aller à la rencontre de nouvelles Kanmusus, et l’amiral espère surtout croiser Kiyoshimo. La flotte commence par revenir dans la E1 dans l’espoir de tomber sur Uzuki, mais elle croise la route de Tanikaze, ce qui ravit l’amiral et Urakaze. Une autre flotte essaye de s’engager dans la E3, mais elle peine à atteindre le repaire de Seaplane Tender Hime et assurer une victoire totale.

141° jour (24/11) L’amiral adopte une stratégie plus efficace et durable pour parcourir la map E3, mais malgré une amélioration significative dans les batailles menées, même contre Seaplane Tender Hime, la flotte ne croise aucune nouvelle Kanmusu. Et ce n’est pas mieux en E4, où la flotte combinée croise de nombreuses Submarines, mais pas U-511. L’amiral décide de faire quelques sorties chez Anchorage Water Oni pour essayer de croiser la route de Prinz Eugen, mais tout ce que la flotte parvient à faire, c’est à rendre l’abyssale encore plus malheureuse, au point que la flotte est écœurée d’aller la faire souffrir davantage.

142° jour (25/11) L’amiral constate que les réserves de fuel, bien que suffisantes pour tenir le rythme des sorties journalières, descendent à vitesse grand V et il décide de suspendre temporairement les opérations de recherche le temps que les expéditions puissent ramener suffisament de fuel pour remonter à un niveau décent. Les autres Kanmusus en profitent pour se reposer. Shigure prend à coeur de faire visiter la base à Arashi et Hagikaze, jusqu’à ce que le groupe croise la route de Yamashiro. Shigure tombe alors dans les pommes, et ce sont Maikaze et Nowaki qui prennent le relais.

143° jour (26/11) L’amiral demande à ce que la flotte combinée se concentre sur la recherche de Kiyoshimo dans la E4, mais Battleship Symbiotic Hime et Black Wock Shooter mènent la vie dur aux filles, quand ce ne sont pas les So-class Flagship ou la Ta-class qui se trouve sur la route. La régularité des résultats en pâtit, et même si les filles prennent le temps de récupérer entre chaque sortie, l’ambiance n’est pas forcément très joyeuse dans la base navale. Un gros rayon de soleil éclaire cependant la journée plutôt morose : lors d’une sortie sur la E2, la flotte menée par Jintsuu rencontre alors Amatsukaze ! La Destroyer démontre rapidement qu’elle est une Tsundere en puissance, surtout lorsque Shimakaze se trouve dans les environs.

144° jour (27/11) Sur le Réseau, Kali et Fist conseillent à l’amiral d’apporter quelques modifications à la composition de la flotte. Les Destroyers de la flotte d’escorte se partagent les tâches : Yuudachi et Inazuma portent l’équipement Anti-sub tandis que Shigure est équipée pour achever Battleship Symbiotic Hime et Black Wock Shooter au besoin pour épauler Kitakami. Kiyoshimo est toujours introuvable mais les résultats sont en net progrès.

145° jour (28/11) Inazuma donne tellement de sa personne qu’elle parvient à atteindre le niveau maximal d’expérience qu’une Kanmusu peut recevoir, et ce même si la sortie au cours de laquelle c’est arrivé s’est plutôt mal passée. La Destroyer est soulagée d’être devenue suffisamment forte pour pouvoir protéger les autres. L’amiral est aussi extrêmement heureux qu’elle soit la première à atteindre ce cap symbolique. Comme elle n’a plus rien à prouver, Inazuma décide de laisser sa place à Akatsuki dans la flotte combinée.

146° jour (29/11) La recherche dans la map E4 ne donne toujours rien. Battleship Symbiotic Hime et Black Wock Shooter narguent la flotte et l’amiral en clamant qu’elles ne lâcheront Kiyoshimo pour rien au monde. L’amiral remarque surtout que Submarine Hime est de plus en plus réticente à se battre. La princesse abyssale est devenue la proie préférée des Kanmusus de la flotte combinée

147° jour (30/11) Ashigara est remplacée par Hiei pour davantage de régularité et de puissance, mais ça ne change rien au fait que Kiyoshimo reste introuvable. Kitakami passe Kai ni dans la journée.

148° jour (01/12) Alors que Submarine Hime en a ouvertement assez de se battre et tente même de fuir la bataille, Battleship Symbiotic Hime n’est toujours pas décidée à lâcher Kiyoshimo, mais elle décide de récompenser la persistance de l’amiral en libérant Graf Zeppelin. La Carrier allemande est toute fière à l’idée de rejoindre la base navale, mais l’amiral est plutôt agacé par cette rencontre, ce qui plonge Graf dans une profonde dépression. Elle apprend rapidement que l’amiral est à la recherche d’une Destroyer et qu’il la cherche encore encore plus d’ardeur que certains n’auraient cherché Graf Zeppelin.

KanColle-151201-13550195

Il y a une raison précise pour laquelle je n’étais pas du tout enchanté de te trouver Graf… Même si j’avoue que je n’aurais à te chercher lors des prochains Events.

Rapport d’arrivée à la base navale. Rédaction : Graf Zeppelin

“J’hallucine ! C’est bien le premier amiral que je rencontre qui n’est pas du tout ravi de me rencontrer ! Je ne sais pas si c’est une différence culturelle, mais quand même, je suis la célèbre Graf Zeppelin ! Comment puis-je être moins désirée qu’une simple Destroyer ?! Il va falloir que je mène mon enquête !”

149° jour (02/12) La flotte croise 3 Mutsu en 10 sorties ! Mais aucune nouvelle Kanmusu à l’horizon. Pour se changer les idées, l’amiral demande à Soryuu de l’assister dans le craft de RADAR. 2 Type 32 RADAR sont alors craftés en peu de tentatives, ce qui surprend un peu l’amiral.

150° jour (03/12) Les abyssaux mènent la vie dure aux Kanmusus, plusieurs Taiha dans les nodes avant le boss. D’autres RADAR de luxe (Type 14) sont craftés plutôt facilement grâce à Kaga. La flotte fait un petit détour par la E1 afin de se changer les idées, mais elle ne rencontre aucune nouvelle Kanmusu.

KanColle-151204-01024181

Je me suis plaint que j’avais crafté trop de ces choses, mais pas mal de vétérans en cherchent ou n’arrivent pas à les crafter…

151° jour (04/12) Les filles en ont assez d’aller dans la E4 et lors d’une sortie ordinaire massacrent les abyssaux, BB Hime et BWS compris avant de rentrer et de menacer l’amiral.

Rapport sur la recherche de Kiyoshimo. Rédaction : Hiei

“Dites donc amiral, c’est bien beau d’être la Flagship de la flotte combinée, mais je vous rappelle que mon but dans la vie, c’est de voir Kongou Onee-sama comme une personne que je ne serais jamais moi-même… Or j’ai l’impression de lui ressembler de plus en plus, c’est mauvais signe.”

Rapport sur la recherche de Kiyoshimo. Rédaction : Kongou

“Hey amiral, vous savez qu’à ce rythme, vous allez BREAK l’un des préceptes que vous avez établi depuis que vous avez prit vos fonction dans la base ? Celui qui disait que NOBODY parmis les Battleships ne pouvait surpasser Fusou en terme d’expérience ? WATCH OUT amiral, nous approchons de la limite. Fusou sera DISAPPOINTED vous savez ? Sinon mon Kai ni c’est pour quand ? J’ai passé le cap depuis bien longtemps YOU KNOW ?“

Rapport sur la recherche de Kiyoshimo. Rédaction : Ooyodo

“Amiral, avec tout le respect que je vous dois, j’en ai assez de cette situation. Mon vrai travail c’est d’être secrétaire dans un bureau, pas d’être une guerrière sur le champ de bataille. J’ai peur de mes propres compétences vous savez ? Je serais bien capable de vaincre Submarine Hime en un coup alors que je suis juste là pour aider la flotte d’Escorte à la base.”

Rapport sur la recherche de Kiyoshimo. Rédaction : Maya

“Amiral, vous m’avez accordé le privilège de me considérer comme la grande Maya-sama que je suis, ce que peu d’amiraux font en général, tout en faisant en sorte que je ne considère pas les autres comme des compagnons inutiles et disposables devant le fait que sans moi cette flotte ne serait rien du tout.

Amiral, je dois cependant vous dire qu’en ce moment, j’ai tendance à oublier de me contrôler, et je regarde donc à nouveau les autres de haut. Pas suffisament pour que ça provoque une émeute mais à ce rythme, ça pourrait bien arriver. Il y a cependant une personne que je regarde vraiment de haut et que je considère comme une vraie merde et un boulet pour cette flotte. Essayez un peu de deviner de qui je parle… Vous avez compris ? C’est de VOUS dont je parle amiral de merde !”

Rapport sur la recherche de Kiyoshimo. Rédaction : Ryuujou

“YOLO ! Hey amiral, v’savez qu’j’étais OK pour dire qu’Shouhou s’rait ZE BIG BOSS des Carriers d’la base OK ? Sauf qu’la Shouhou elle est t’jours aussi prompte à s’faire Chuuha ou Taiha m’voyez ? Et qui c’est qui raffle l’MVP souvent ? C’moi ! Oh Amiral, faudrait pas briser l’précepte qu’vous avez établi hein ? L’temps qu’j’rattrape Shouhou arrivera avant la fin d’l’Event m’voyez ?”

Rapport sur la recherche de Kiyoshimo. Rédaction : Shouhou

“Amiral, quelque chose ne va plus du tout vous savez ? Je suis de plus en plus frustrée de voir que de petits Destroyers – d’accord des Late Model – puissent nous causer autant de problèmes pour les vaincre avec nos avions.

Amiral, s’il vous plaît, faites quelque chose avant que Zuihou ne se rende compte que nous sommes en train de péter les plombs.”

Rapport sur la recherche de Kiyoshimo. Rédaction : Sendai

“Bon… On en est à combien de sorties déjà ? Hey amiral, vous savez que je fais exprès de me faire blesser gravement ? Mon status de Flagship de la flotte d’escorte me permet après tout de survivre quoi qu’il arrive… Hey amiral, que diriez-vous de carrément me laisser sortir sans me laisser le temps de récupérer ou penser mes blessures ? Ca serait vachement plus amusant non ? Hey amiral, pourquoi je ne ressens plus la moindre émotion lors des batailles ?”

Rapport sur la recherche de Kiyoshimo. Rédaction : Haruna

“Haruna… Ne se sent pas bien du tout. Haruna essaye toujours de rester positive vous savez amiral ? Mais Haruna sait qu’il n’y a rien à cacher quand la situation est vraiment grave. Amiral… Haruna est triste vous savez ?”

Rapport sur la recherche de Kiyoshimo. Rédaction : Akatsuki

“Amiral… Ce n’est pas du tout galant de jouer avec mes émotions vous savez ? Mettez-vous à ma place amiral ! Vous croyez que c’est bon pour moi d’être juste bonne à raccompagner une amie blessée à la base uniquement pour se morfondre en attendant qu’elle aille mieux ? Amiral, je ne vous pensais pas capable d’être aussi inhumain avec nous.”

Rapport sur la recherche de Kiyoshimo. Rédaction : Kitakami

“Hé amiral, je me sens mal à l’aise vous savez ? Vous vous rendez compte que j’étais super timide au début de cet Event ? Regardez-moi maintenant : Je suis capable de vaincre sans soucis certains des pires sous-fifres de la zone… C’est qu’une question de temps avant que je puisse vaincre d’un coup Battleship Symbiotic Hime et Black Wock Shooter. Amiral, n’avez-vous pas honte de m’avoir forcé à m’entraîner non-stop. Et tout ça pour quoi au final ? Pour un Destroyer qui sera encore aussi enquiquinant que les autres ! Sérieusement…”

Rapport sur la recherche de Kiyoshimo. Rédaction : Shigure

“Amiral… Je suis TRES déçue par vous… Déçue au point de ne pas empêcher Yuudachi de s’en prendre physiquement à vous si elle venait à le faire…

Amiral… Je me demande encore à quoi je sers dans cette flotte à part me faire attaquer par les Submarines… Je me sens tellement inutile… J’en ai marre vous savez amiral ? Vous… N’aimeriez pas me voir perdre patience n’est-ce pas ?”

Rapport sur la recherche de Kiyoshimo. Rédaction : Yuudachi

“AMIRAL !! J’EN AI MARRE-POI !! SI ON SORT ENCORE UNE FOIS SUR CETTE MAP DE MALHEUR, JE VOUS JURE QUE JE VAIS ÊTRE VIOLENTE AVEC VOUS-POI !! POIII !! RAAAH, ASSEZ-POI !! J’AI ENVIE DE VOUS BALANCER MES TORPILLES À LA FIGURE-POI !!”

Rapport sur la recherche de Kiyoshimo. Rédaction : Fumizuki

“Fueee, je parlerais en mon nom, celui d’Harusame et de Zuihou. Les deux petites commencent à remarquer que leurs grandes soeurs ne sont pas dans leur état normal. Je sais que la mission que vous menez est difficile, mais elle l’est tout autant voire plus pour moi amiral. Je dois forcer un peu pour redonner le sourire aux autres, alors que d’habitude ça vient naturellement. J’ai même dû forcer comme jamais pour éviter que Yuudachi ne regarde Harusame d’un air méprisable. Amiral… Nous avons vraiment besoin de repos vous savez ?”

Rapport sur la recherche de Kiyoshimo. Rédaction : Amiral

“… Je dois m’excuser auprès de tout le monde. Parce que je me suis laissé aveugler par la possibilité de rencontrer Kiyoshimo. Parce que je n’ai pas eut le recul nécessaire pour me rendre compte que les filles en avaient encore plus assez que moi de ne sortir pour rien. Parce qu’elles devenaient peu à peu comme des machines sans âme. Je suis faible d’esprit. Ces abyssaux sont vraiment doués pour me faire craquer psychologiquement, même lorsque je suis parvenu à outrepasser ma peur concernant Black Wock Shooter. Destroyer Hime m’a dit que sous leurs apparences nihilistes, les princesses des abysses ne supportaient plus non plus ce qui se passait. Ce que je veux dire, c’est que je vois clairement que Black Wock Shooter et Battleship Symbiotic Hime font tout pour garder Kiyoshimo avec elles, mais Submarine Hime en a clairement assez et ça se voit. Elle qui était si motivée au départ, maintenant elle est terrifiée à l’idée qu’on revienne…

Nous allons donc cesser de rechercher Kiyoshimo aussi intensivement… Ca me fait mal au coeur de briser la promesse que j’avais faite à la fin de l’été, mais les filles ont raison, il faut se changer les idées. Nous partirons donc à la rencontre d’autres Kanmusus dans d’autres maps quand nous auront récupéré mentalement et physiquement. Nous ne ferons pas plus de 10 sorties par jour sur la E4 désormais, et nous irons au moins autant de fois dans les autres maps… Sauf dans E3, ce n’est pas la peine de trop souffrir davantage dans cette map.”

Rapport sur la recherche de Kiyoshimo. Rédaction : Inazuma

“Amiral, si vous vous excusez convenable auprès des autres Kanmusus, tout ira bien. Vous avez le droit de faire des erreurs de jugement, vous êtes humain après tout… Je pense qu’après une demie-journée de repos, tout s’arrangera. Amiral, tant que vous ne répéterez pas l’erreur que vous avez failli commettre lors de l’opréation de cet été, les Kanmusus vous feront confiance et vous suivront dans vos choix… Mais pour l’heure, reposons-nous tous. Hibiki, Kikuzuki, Yayoi et Destroyer Hime aimeraient vous inviter à la bibliothèque.”

Alors que chacun se calme de son côté, la mauvaise humeur disparaît progressivement et les sourires d’affichent de nouveau sur les visages. Maya, Yuudachi, Shigure et l’amiral s’excusent mutuellement encore une fois avant que tout le monde ne se retrouve sur les quais pour faire une petite fête. Dans la soirée, Jintsuu annonce sa ferme intention de se rendre dans la E2 pour recherche de nouvelles camarades avec Satsuki et Mikazuki. L’amiral propose alors à Yukikaze et Hamakake de participer à l’opération bien qu’elles possèdent très peu d’expérience au combat. Inazuma décide de les accompagner pour les protéger, enfin surtout Hamakaze vu que Yukikaze possède une chance insolente.

Et c’est au bout de la seconde sortie, après que Jintsuu ait vaincu l’ombre de Light Cruiser Hime à 2 reprises toute seule comme une chef, que la flotte rencontre Takanami. L’amiral en pleure de joie, ce qui effraye la Yuugumo-class qui ne comprend pas trop ce qui se passe. Une fois l’émotion retombée, l’amiral s’excuse auprès de Takanami et l’accueille comme il se doit… Jusqu’à ce qu’il se rende compte que Graf Zeppelin observe la Destroyer avec une immense jalousie. La Carrier allemande n’arrive toujours pas à concevoir que l’amiral puisse préférer des Destroyers par rapport à elle.

KanColle-151205-01581568

Tu n’imagines pas à quel point ça m’a fait plaisir de te rencontrer Takanami ^^

152° jour (05/12) À contre-cœur, l’amiral annonce de manière officielle que la recherche de Kiyoshimo est annulée. La flotte continuera à se rendre de temps en temps dans la E4, mais l’amiral en conclut qu’il ne pourra certainement pas ramener la Destroyer à la base cette fois-ci. La flotte revient dans la E5 après avoir coulé suffisament d’Imps, mais aucune nouvelle Kanmusu ne se montre, pas plus qu’en E2 et E4. L’amiral tente également de chercher Asashimo dans une node facile à atteindre de la E3, mais il ne trouve qu’une Maru-Yu.

153° jour (06/12) L’amiral décide de tenter pour la dernière fois quelques sorties sur la E3, mais les résultats restent beaucoup trop aléatoires et assurer le S-Rank face à Seaplane Tender Hime est loin d’être facile. La frustration est forte à chaque fois. Après une sortie raté qui se termine par un drop de Yura, l’amiral jette l’éponge pour la E3, laissant AV Hime avec un sourire de satisfaction en coin. La princesse abyssale est plutôt satisfaite des batailles qu’elle a mené. Quand aux quelques sorties sur la E4, ça ne donne rien de satisfaisant non plus.

154° jour (07/12) Une malédiction se confirme : pour chaque Type 14 Radar crafté, une Hayashimo droppe sur E4. C’est arrivé 5 fois durant l’Event. Après une 155° tentative qui se solde par un drop d’I-168, l’amiral abandonne définitivement la recherche de Kiyoshimo sur E-4, et décide de tenter de trouver Uzuki sur la E1 jusqu’à ce que l’Event soit terminé, mais la Destroyer reste introuvable alors qu’une Yukikaze fait son apparition au boss. Une fois l’Event terminé, les filles poussent un soupir de soulagement en pensant au repos qu’elles vont pouvoir prendre après près de 2 semaines intenses.

KanColle-151207-18342617

Un exemple de sortie démontrant que les filles connaissaient la map par cœur à la fin.

Graf Zeppelin se présente à l’amiral déguisée maladroitement en Kiyoshimo, mais ne parvient qu’à provoquer l’hilarité générale en plus de se couvrir de ridicule. L’amiral explique alors à Graf que s’il n’est pas totalement satisfait de l’avoir rencontrée, c’est parce qu’il n’y aucune autre Kanmusu allemande présente dans la base, et donc elle se sentira bien seule. Mizuho propose alors à Graf de devenir son amie avec Libeccio et Hayasui, ce que la Carrier accepte avec plaisir.

117° jour (31/10) : L’amiral a du s’absenter une partie de la journée pour aller rendre visite à son ami ingénieur, mais il rentre rapidement à la base par la suite. Shoukaku et Unryuu sont affectées à la flotte qui ira faire les exercices, et elles s’en sortent très bien. Les plus gros dommages sont fait aux avions eux-même. Lors des constructions du jour, une autre Shimakze sort du récipient à 250/31/200/30 et l’amiral décide de la garder suivant le conseil de son mentor. Et c’est soudain l’effervescence sur le Réseau : Le prochain évènement majeur commencera visiblement le 18 Novembre. L’amiral ne se fait pas se soucis pour ses ressources, mais il compte bien entraîner plusieurs kanmusus afin d’avoir une flotte plus variée capable d’affronter convenablement les dangers à venir.

118° jour (01/11) : Jun’You, Ise, Natori et Sendai sécurisent rapidement la 1-5 et ramènent une seconde Iku à la base alors que l’amiral reçoit une nouvelle médaille. Shoukaku et Unryuu progressent à un rythme régulier. Mutsuki vient demander à l’amiral quand viendra son tour d’avoir autant d’attention que les autres. Pour éviter un nouvel incident de stalkage, l’amiral propose à la Destroyer de participer aux exercices du jour et cette dernière semble ravie. Une flotte de Destroyers accompagnée par Sendai se rend dans la 1-6, mais Inazuma et Akatsuki sont sérieusement blessées. La suite de l’opération est reportée au lendemain.

119° jour (02/11) : Mutsuki continue de tourner autour de l’amiral et lui avoue qu’elle est jalouse de ne pas avoir autant d’attention que ses sœurs. Une autre sortie sur la 1-6 est organisée et la flotte s’en sors mieux que la première fois. Alors que les filles boostent leur moral en allant sur la 1-1, la plupart évitent de se rendre dans la zone du boss, ce qui intrigue l’amiral. Il y découvre un tas de poissons morts qui dégagent une forte odeur nauséabonde, sans doute quelqu’un ou quelque chose qui s’est régalé après le Mackerel Pike Festival. Hiryuu demande à intégrer la flotte pour s’entraîner elle aussi.

120° jour (03/11) : Afin de motiver les filles, Naka décide d’organiser un concert. Les Destroyers sont particulièrement enchantées et ça se ressent sur les expéditions. Lors d’une sortie dans la baie d’Orel, les Submarines rapportent avoir croisé un gros tas de poissons morts dans le Sud de la zone. Il y a visiblement quelque chose qui se déplace librement dans les différentes zones maritimes mais aucun mouvement suspect n’a été signalé. L’amiral attend d’en savoir plus avant d’envoyer des eldrazi patrouiller.

121° jour (04/11) : Les Compass Girls étaient tellement motivées à envoyer les flottes dans les nodes de Transports du monde 2 que l’amiral a pu valider la quête consistant à couler 50 Transports dans la soirée. Il promet alors que les filles pourront profiter d’un repos bien mérité.

122° jour (05/11) : Alors que la plupart des filles se reposent dans leurs chambres, Nagatsuki tient à rester auprès de l’amiral. La Destroyer tient à passer quelques moments en tête à tête avec l’amiral pour se rassurer en vue de l’Event. Murasame tente une approche plutôt directe mais Sendai la rembarre rapidement et sans efforts. Inazuma, Sendai et leur flotte parviennent à compléter 2 fois la map 1-6 et à récupérer pas mal de ressources au passage.

Dans la soirée, Hiryuu est légèrement blessée et Houshou se propose pour la remplacer pour une sortie sur la 2-2, mais la Light Carrier se fait sérieusement toucher par les Wo-Class locales. Unryuu et Shoukaku entrent dans une colère noire et abattent froidement les Carriers ennemies, prétextant qu’on ne touche pas à Houshou sans en subir les conséquences. Zuikaku prévient l’amiral qu’il doit se montrer plus ferme avec Houshou et parfois refuser ses demandes de sorties, ce à quoi l’amiral répond qu’il ne pouvait pas prévoir que les Wo-Class seraient présentes pour cette sortie précise.

123° jour (06/11) : Izusu demande à l’amiral une permission d’aller faire du shopping avec Natori et Nagara. La map 1-6 est ensuite sécurisée mais Yuudachi a subit de graves blessures suite à une attaque de sous-marin ennemi. Shiratsuyu s’occupe de la chouchouter le temps qu’elle récupère. Murasame prend Kisaragi à part pour lui faire part de son plan visant à avoir des batailles nocturnes avec l’amiral, mais les deux Destroyers ne sont tellement pas discrètes que Naka les rembarre toutes les deux alors qu’elle faisait un footing avec les 4 Destroyers de la Hatsuharu-class.

124° jour (07/11) : Alors que la plupart des quêtes journalières sont bouclées, une flotte composée de Jun’You, Hyuuga, Natori & Sendai se rend dans la 1-5 pour couler des Submarines afin de valider la dernière quête, mais Natori se fait gravement toucher dès la première node. Tout le monde panique mais la Light Cruiser assure qu’elle peut continuer avec les autres. Sendai est obligée de la tenir pour ne pas qu’elle s’écroule. Malheureusement, lorsque la flotte arrive dans la seconde node, Natori subit une blessure légère mais suffisante pour qu’elle s’évanouisse.
La flotte bat en retraite et Natori est transportée aux docks en toute urgence. Inazuma et Nagara montent une expédition vengeance pour aller finir de valider la quête et faire payer les Submarines ennemis d’avoir aussi gravement blessé celle qu’Inazuma considère comme sa grande sœur de cœur.

125° jour (08/11) : Pendant que plusieurs Kanmusu sortaient en mer pour se donner la pêche, Wakaba les observait d’un air pensif. L’amiral l’avait remarqué mais il n’obtint aucune réponse de la part de la Destroyer lorsqu’il lui demanda si quelque chose n’allait pas. Plus tard dans la journée, Hayashimo se proposa pour sortir à son tour, mais la Destroyer se blessa rapidement dès sa première bataille. Ses blessures n’étaient pas très graves mais l’amiral préféra la rappeler au cas où.

126° jour (09/11) : Natori redouble d’efforts lors des exercices et est la MVP à chaque fois. L’amiral comprend que la Light Cruiser ne veut pas paraître inutile et lui annonce qu’il comptera toujours sur elle en cas de besoin, et que les blessures graves peuvent arriver à n’importe qui à n’importe quel moment durant une sortie.

127° jour (10/11) : La journée aurait pu être sans histoires si Zuikaku n’avait pas forcé le destin à crafter 2 Shinden Kai ni en 2 tentatives lors des constructions du jour. L’amiral est ravi d’obtenir de précieux Fighters en vue de l’Event qui commencera dans 8 jours.

128° jour (11/11) : Les Carriers se relayent afin de terminer la quête consistant à couler 50 Transports Ships dans la soirée. Mais alors que toute la base prend un repos bien mérité, un tremblement de terre retentit. En effet, une annonce officielle comme quoi Akizuki se balladera dans une ou plusieurs maps de l’Event à venir vient de paraître et fait l’effet d’une bombe parmi les amiraux. Sur le Réseau, Kali est excitée sans plus, et la conversation tourne vite vers les potentiels dangers qui se dresseront entre la Destroyer et les amiraux.

129° jour (12/11) : L’amiral décide d’accomplir la quête consistant à déployer Tenryuu et Tatsuta dans la baie d’Orel, mais la première tentative échoue à cause des Compass Girls qui envoient la flotte dans une Dead End, et Tatsuta est gravement blessée par la Ru-class locale. La Light Cruiser promet à la Battleship qu’elle le regrettera, mais Shouhou et Zuikaku se chargent de couler l’abyssale et l’amiral calme ses ardeurs en la forçant à aller au dock sans Bucket pour qu’elle puisse se reposer et récupérer. Tenryuu décide de rester à ses côtés au cas où. Kisaragi a de son côté la mauvaise idée de manigancer un plan foireux en pleine sortie et elle se fait gravement blesser par le petit I-class qui réside dans la node A de la map 1-1.

La seconde tentative de la flotte menée par Tenryuu dans la baie d’Orel échoue encore une fois dans la même Dead End, mais cette fois tout le monde s’en sort presque indemne, ce qui motive tout le monde à retenter par la suite. Il faudra au final 9 sorties pour que la flotte atteigne le boss et que la quête soit validée. Dans la soirée, alors que la flotte valide les dernières quêtes journalières afin d’être tranquille pour le lendemain, Ryuujou passe Kai ni pour le plus grand plaisir de l’amiral. Sa première Carrier est également la première à atteindre ce stade.

KanColle-151113-02402193

130° jour (13/11) : Kikuzuki et Ayanami sont gravement blessées lors de simples sorties sur la 1-1, ce qui surprend l’amiral. Les abyssaux semblent être de mauvaise humeur aujourd’hui. Cependant, l’amiral décide de s’attaquer sérieusement à la map 2-5. Inazuma, Shigure, Maya, Ashigara, Ryuujou et Shouhou sont designées pour cette mission. La flotte prend la route du Sud et croise quelques ennemis costauds comme des Nu-class Flagship ou des Ru-class Flagship, mais la flotte parvient à rallier la node du Boss, une Ta-class Elite, sans blessures majeures. La bataille est plutôt bien menée, jusqu’à la bataille nocturne où Inazuma se charge de torpiller la Ta-class, Shigure assurant ensuite une victoire totale en coulant la Ru-class restante. Et c’est alors que la flotte tombe sur Yuugumo. La Destroyer aux cheveux verts est ravie de rejoindre la base, où Makigumo, Akigumo et Hayashimo l’accueillent à bras ouverts.

KanColle-151113-13484645

Un air mature et limite provocateur, mais un esprit et une voix plus infantiles

Suite à l’annonce de la possibilité de rencontrer des Kanmusus étrangères durant l’Event, l’amiral décide d’envoyer certaines de ses Submarines effectuer plusieurs expéditions visant à ramener un Destroyer allemand à la base. Dans la soirée, la flotte d’Inazuma remporte une seconde victoire sur la 2-5.

131° jour (14/11) : La flotte remporte une 3° victoire sur la 2-5. Une de plus et la zone sera sécurisée. Avec l’Event qui approche à grande vitesse, l’amiral décide de faire agrandir le dortoir des filles afin que 30 Kanmusus supplémentaires puissent être assignées à la base.

Dans la soirée, alors que la flotte revient dans la 2-5 pour sécuriser la zone, la flotte des abysses se défend très bien et oblige les Kanmusus à battre en retraire à 3 reprises avant qu’elles ne parviennent au boss et qu’Ashigara ne coule la Ta-class de jour. L’amiral reçoit alors sa 7° médaille et laisse exprimer sa joie. Les filles ont la permission du week-end.

KanColle-151115-01464720

132° jour (15/11) : Un froid de canard s’est installé. L’amiral envoie par erreur une flotte dans la 1-2 alors qu’elle devait se rendre dans la 2-2, mais l’équipe revient encore avec un fait intriguant : un autre tas de poissons morts a été découvert. C’est la 3° fois et l’amiral se dit que ça a quelque chose à voir avec l’Event qui approche à grands pas. Le soir, un 3° Reppuu est crafté. Durant les exercices, Natori parvient à vaincre sans soucis des ennemis bien plus puissants qu’elle. La Light Cruiser n’arrête pas de s’excuser auprès des autres d’être la MVP mais l’amiral la rassure en lui disant que cela démontre que son entraînement porte ses fruits.

133° jour (16/11) : Alors que le froid perdure, l’amiral met au point un système de visionnage qui permettrait à des personnes extérieures à la base de suivre la progression de la flotte lors de l’Event. Des rumeurs sérieuses se répandent comme quoi les Destroyers et Light Cruiser risquent de souffrir lors de cet Event mais l’amiral préfère attendre l’annonce officielle avant de commencer à s’inquiéter.

134° jour (17/11) : L’amiral a décidé de laisser la journée libre pour tout le monde. Il se doute que l’Event risque de ne pas être de tout repos, il sait également qu’il peut compter sur son mentor et sur les mentors de son mentor pour obtenir des informations. Un potentiel futur amiral étranger est venu observer les quelques manœuvres quotidienne. Il semblait avoir de l’intérêt pour Libeccio et quelques autres filles. Curieusement, même Murasame et Kisaragi ont lâché leurs plans foireux pour méditer sur les évènements à venir. Inazuma et Nagatsuki étaient très nerveuses mais l’amiral leur promet de faire attention. Quelques heures avant l’ouverture de l’Event, Destroyer Hime est allée discuter avec l’amiral. La princesse abyssale souhaite rentrer temporairement chez ses amies et promet que si bataille il doit y avoir lieu, elle fera tout pour cela se termine bien, ce à quoi l’amiral lui répond que ses léviathans seront là pour sauver toute personne vaincue pour de bon si besoin.

Shoukaku et Unryuu ont hâte de faire leurs preuves tandis qu’Hiryuu préfère rester en retrait en compagnie de Kaga et Soryuu. Kongou ne manque pas de faire remarquer à l’amiral qu’elle veut se défouler car elle n’a pas beaucoup participé aux opérations depuis la fin du Summer Event. Maya et Ashigara préfèrent passer le reste de la soirée à s’amuser pour être de bonne humeur pour le lendemain. Sendai, Jintsuu et Naka sont restées calmement à regarder l’océan sans rien dire et le regard dans le vague.

Demain sera un jour très important…

86° jour (30/09) : La quête des 20 victoires hebdomadaire en PVP est validée alors qu’elle est seulement disponible depuis 2 jours. Samidare fait de son mieux pour se rendre utile lors des expéditions. Cependant, lorsque Jintsuu, Shouhou, Ise et Inazuma sortent sur la map 1-5, l’équipe est sérieusement endommagée à plusieurs reprises.

87° jour (01/10) : De violents orages frappent la base navale et la mer est très agitée. Seules quelques Kanmusus sortent faire des expéditions. Zuikaku parvient à construire un second Type 62, mais l’amiral espère rapidement tomber sur un autre Reppuu rapidement. Lors des exercices, Mutsu se montre sans pitié pour ceux qui blessent Inazuma.

88° jour (02/10) : Jintsuu, Inazuma, Shouhou et Ise se préparent pour aller nettoyer la map 1-5, mais malgré la victoire, la CVL est sérieusement blessée. Ryuujou se propose pour la remplacer, mais elle se fait atomiser avant d’arriver au boss et Inazuma est aussi sérieusement touchée. L’amiral appelle donc Hiyou en tant que joker et Yuudachi pour remplacer Ryuujou et Inazuma. Le choix s’avère payant lorsque la petite équipe parvient à nettoyer la zone sans dommages significatifs et qu’elle ramène une 5° médaille à l’amiral.

KanColle-151002-17161344

4 médailles sont alors échangées contre un BluePrint, item nécessaire afin que certaines Kanmusu puissent être modernisées en Kai ni.

89° jour (03/10) : Lors d’une sortie classique sur la 2-2, Zuikaku est gravement blessée. L’amiral décide de la remplacer temporairement par Soryuu. Fumizuki et Nagatsuki deviennent rapidement très bonnes amies avec Shiranui et Kuroshio.

90° jour (04/10) : L’amiral n’a pas dormi de la nuit et donne quartier libre aux filles pour la journée. L’annonce d’un mini-event similaire à la quête des Hishimochi à laquelle avait participé son mentor laisse l’amiral songeur. Kumano et Jintsuu demandent à continuer à sortir avec la flotte en étant légèrement blessées afin de ne pas ralentir le rythme des opérations. L’amiral accepte, mais il annonce que si les blessures deviennent plus sérieuses, elles seront obligées d’aller se reposer dans les docks. La quête des 5 victoires dans les maps 2-X est complétée en même temps que la quête des 10 sorties.

91° jour (05/10) : Inazuma est gravement blessée par une Submarine dès la première node dans la 1-5, ce qui porte un coup fatal dans le moral de l’amiral. Son mentor lui suggère d’aller couler les subs de la première node de la 1-6 et de rentrer juste après. Cependant l’amiral est aussi intrigué par la map 1-6 qu’il n’avait tenté qu’une seule fois auparavant et qui s’était terminée en fiasco sur la node de bataille aérienne de la route Sud. Cette fois-ci, Jintsuu / Inazuma / Shigure / Yuudachi / Murasame / Akatsuki se rendent sur la map et parviennent à atteindre la node des Ressources malgré les blessures parfois graves subies lors de la bataille précédente.

92° jour (06/10) : Lors d’une nouvelle sortie dans la map 1-6, Inazuma est à nouveau blessée sur la dernière node de bataille. Un second Ryuusei classique est crafté. Alors que la flotte poursuit son entraînement, Jintsuu se montre impitoyable avec la Wo-class Elite qui blesse sérieusement Shouhou.

93° jour (07/10) : La flotte progresse avec aisance dans la 1-6 malgré les blessures occasionnelles. Hiyou, Tatsuta, Mutsuki et Kisaragi se portent volontaires pour accomplir la quête 26 qui dure 80 heures. Jintsuu est de plus en plus impatiente de pouvoir revêtir un Yukata et redouble d’efforts.

94° jour (08/10) : Jintsuu, Shiratsuyu, Shigure, Yuudachi, Inazuma et Akatsuki parviennent à Clear la map 1-6 sans histoires, juste avec quelques blessures classiques. L’amiral décide d’envoyer une flotte sans CV/L dans la map 2/2 pour faciliter les accès aux nodes de Transport Ship, et ça ne rate pas. Ru-class parvient à blesser sérieusement Maya, mais cela ne perturbe en rien l’amiral qui en profite alors pour offrir sa seconde révision à la Heavy Cruiser !

KanColle-151008-15363104

Ne vous laissez pas distraire par son uniforme plus léger sinon Maya saura vous faire regretter tout geste malintentionné !

Jintsuu ne tient plus en place et demande absolument à faire les exercices quotidien seule, mais l’amiral estime que plus de filles dans la flotte d’exercice permettra à la Light Cruiser de ne pas craindre les torpilles ennemies. L’amiral choisit donc d’envoyer Ooi, Agano et Noshiro en escorte, mais les deux dernières n’hésitent pas à couler une I-19 seule lors d’un exercice avant que Jintsuu n’ait pu attaquer. Devant les yeux implorants de Jintsuu, l’amiral cède à sa demande de faire les exercices seule. La Light Cruiser subit de nombreuses avaries mais elle revient motivée et avec le sourire. Dans la soirée, l’amiral offre un Yukata à Jintsuu, qui en est ravie au plus haut point. L’élégance de la Light Cruiser semble inégalable.

KanColle-151008-22570685

Juste « Waouh ! » quoi…

95° jour (09/10) : C’est le grand jour de l’annonce de l’Event de la pêche. Plusieurs Kanmusus ont préparé tout un arsenal de cannes à pêche, mais il semblerait que les poissons n’apparaissent que dans des zones spécifiques, dont la 1-5. Il faut 3 sorties avant que Natori et Isuzu ne ramènent le premier Mackerel à la base. L’amiral envisage de tenter de passer la 3-2 pour aller pêcher dans la map 3-3 où son mentor semble faire jackpot.

96° jour (10/10) : Quelques sorties sur la 1-5 qui n’aboutissent qu’à des A-Rank au Boss et des CVL qui se font descendre dès la première node décident l’amiral à aller tenter sa chance en 3-2 afin d’aller pêcher dans la zone suivante. La map 3-2 est réputée pour être un mur très difficile à franchir, mais l’amiral espère quand même y parvenir. Jintsuu / Inazuma / Shigure / Yuudachi / Shiratsuyu et Murasame s’engagent alors dans la bataille et parviennent à franchir l’obstacle majeur que représente Ru-Class Elite, mais la flotte finit sa course dans une Dead End. Lors de la seconde tentative, Jintsuu, Yuudachi et Shiratsuyu sont gravement blessées dès la première bataille.

L’amiral attend alors patiemment que Sendai rentre d’expédition et la charge de mener la flotte lors de la prochaine sortie sur la 3-2. Akatsuki et Ikazuchi remplacent Shiratsuyu et Murasame. Une fois la flotte lancée, Sendai ressemble les Destroyers qui l’accompagne pour qu’elle leur fasse part de son plan. Lorsque la flotte arrive sur la node de Ru-class Elite, Inazuma attire son attention et est légèrement blessée, mais la flotte parvient à remporter une victoire tactique. Et surtout elle parvient jusqu’à la node du boss ! Sendai démontre ses talents de ninja et massacre littéralement tous ceux qui croisent son chemin. La victoire est totale et l’accès à la map 3-3 est enfin ouvert. Sendai est accueillie en héroïne à son retour à la base.

Le mentor de l’amiral lui confirme que les Sonar sont essentiels pour que les poissons mordent à l’hameçon. Ooyodo se porte volontaire pour être la Flagship de la flotte qui ira dans la 3-3 car elle peut transporter davantage d’équipement sur elle. Et même si la flotte ne remporte qu’une victoire de rang A sur la node I, un Mackerel mord à l’hameçon. Lors de la sortie suivante, Sendai remplace Ooyodo et la flotte prend une route différente qui l’amène jusqu’au boss , et elle en sort victorieuse ! Le chemin à la 3-4 est désormais ouvert, mais l’amiral ne compte pas s’y rendre tout de suite.

Inazuma est sérieusement blessée lors d’une sortie sur la 2-2. Akatsuki demande alors à l’amiral d’intégrer la flotte pour la remplacer, et lorsque les filles reviennent dans la node de transport, Akatsuki se charge de régler son compte à la Ru-class qui avait blessé Inazuma, le tout sous le regard ébahi des autres filles de la flotte.

97° jour (11/10) : L’amiral a encore fait une nuit blanche pour être aux aurores chez l’une de ses connaissances. Hiyou, Tatsuta, Mutsuki et Kisaragi rentrent finalement de la longue expédition de 80H. Une seule sortie sur la 3-3 est effectuée, et alors qu’Ooyodo utilise son sonar pour tenter de capturer un Mackerel sur la node du boss, c’est finalement autre chose qui est prit au filet : Maikaze. L’amiral a le rire jaune en coin et annonce discrètement la nouvelle à Nowaki, qui jure qu’elle aura la peau de l’amiral un de ces jours !

98° jour (12/10) : L’amiral demande à Ooyodo d’aller avec la flotte dans la 3-3 pour pêcher. La Light Cruiser n’est pas rassurée dans un premier temps, mais elle ramène tout de même 4 poissons en autant de sorties, dont 2 durant une même course vers le boss.

Afin de valider la quête des Submarines, Ise / Hiyou / Natori et Ooyodo se rendent dans la 1-5, mais Hiyou est sérieusement blessée à 2 reprises en autant de sorties dès le départ à la première node. Le mentor de l’amiral se demande si la place dans la flotte n’est pas maudite.

Dans la soirée, l’amiral décide d’effectuer la quête demandant de sortir la 5th CarDiv et 4 autres Kanmusus dans la map 3-1 et de vaincre le boss. C’est la première fois que Zuikaku et Shoukaku effectuent une sortie ensemble. Malheureusement, la flotte arrive dans une Dead End… Et ramène un Mackerel alors que personne n’avait le matériel adéquat pour pêcher ! Heureusement, la sortie suivante fait mouche et la flotte remporte une victoire totale face au boss !

99° jour (13/10) : Journée assez tranquille. Ooyodo et la flotte ramènent assez de poissons de la 3-3 pour porter le total de Mackerels pêchés à 10, ce qui permet à l’amiral d’obtenir un Type 3 Sonar. Alors qu’elle est plutôt en état de se rendre au dock, Maya se propose pour être la secrétaire lors des constructions, et Shimakaze sort du récipient à 250/31/200/30. L’amiral ne s’attendait pas à rencontrer la Destroyer rare, mais il est ravi de la situation. Dans la soirée, l’amiral se rend compte que quelqu’un le suit secrètement, jusqu’à ce qu’il se rende compte qu’il s’agit de Kisaragi. La Destroyer a un comportement étrange et semble vouloir faire des batailles nocturnes d’adultes. L’amiral demande alors à Mutsuki de surveiller sa sœur.

KanColle-151013-22143000

L’une des Kanmusu les plus populaire arrive finalement à la base !

100° jour (14/10) : Lors d’une sortie sur la 1-5, la flotte rencontre une Imuya, mais l’amiral ne souhaite pas la garder à la base et il la raccompagne chez elle, mais lors de la sortie suivante, cette fois sur la 3-3, la même Imuya revient dès la bataille de la node A. Aucun poisson n’est pêché malgré plusieurs sorties sur la 3-3.

101° jour (15/10) : Alors que l’amiral avait ENCORE reconduit l’Imuya de la veille chez elle, la Submarine s’est à nouveau rapproché de la base navale et semble être trop intéressée pour rester, mais l’amiral lui explique encore une fois qu’il n’a pas la place pour l’accueillir… Du moins pour le moment. Lors des constructions du jour, une Yukikaze sort du récipient 250/31/200/30. L’amiral est tellement dégoûté qu’il l’offre en modernisation à Tokitsukaze. Le soir, l’équipe d’Ooyodo ramène un 12° Mackerel à la base.

102° jour (16/10) : Ooyodo ramène un autre Mackerel de la 3-3 mais la consommation en ressources est assez conséquente. Après avoir complété la plupart des quêtes journalières, l’amiral envoie Ise, Hiyou, Sendai et Natori dans la 1-5, mais sans résultats probants autre qu’un seul Mackerel de plus. L’Imuya ne se montre pas, mais une autre Goya fait son apparition.

103° jour (17/10) : Comme si Mikazuki et Hayashimo ne suffisaient pas pour jouer les stalkeuses, voila que Yura se joint soudainement au groupe. Une dizaine de sorties en 1-5 n’aboutissent à aucun résultat probant : Iku, Hachi ou Isokaze sont des mythes. Sur le Réseau, Fist annonce avoir tenté à sa chance à plus de 300 reprises dans la 1-5 avant de rencontrer Isokaze.

104° jour (18/10) : Encore une journée plutôt tranquille à la base. Sur le Réseau, c’est Kali qui arrive à récupérer Isokaze en beaucoup moins de sorties que Fist sur la 1-5. Lors d’une sortie solo sur la 1-1, Shiratsuyu s’équipe d’un Sonar et d’une Searchlight… Avant de pêcher un Mackerel de nuit sur la node B ! Lors des exercices quotidiens, Nagato démontre toute sa puissance en vainquant des Battleships bien plus fortes qu’elle.

105° jour (19/10) : Cette fois, c’est au tour de Yayoi de faire sa stalkeuse avec l’amiral, mais ce dernier prend la Mutsuki-class à part pour lui demander des explications. La Destroyer aimerait passer plus de temps avec l’amiral, ce qui est aussi le cas de Mikazuki et Yura. L’amiral leur explique alors qu’il ne peut pas donner s’occuper de toutes ses Kanmusus en même temps, et que leur tour viendra forcément, même Yukikaze (Mais elle sera bonne dernière de la liste, pour sûr).

106° jour (20/10) : Mikazuki et Yura ont compris qu’elles devaient arrêter de pister l’amiral partout, mais Yayoi continue d’agir de la sorte. Elle ne semble être rassurée qu’en présence de l’amiral. Ce dernier décide de lui accorder davantage de son temps afin que la Destroyer se sente mieux.

107° jour (21/10) : Cette journée est marquée par la malchance absolue des Submarines quand à la mission de couler 3 Transport Ship. La quête est validée, mais peu de temps avant la limite. Alors que Yayoi montre des signes d’amélioration, l’une des armes de destruction massive de la base, la trop pure et innocente Fumizuki, décide de redonner le sourire à sa sœur, et y parvient au-delà des espérances de l’amiral, qui doit se retenir de vouloir emporter Fumizuki comme une peluche qu’il aurait toujours aimé avoir.

Néanmoins, grâce à la Destroyer aux cheveux bruns, un 3° Suisei 12A est construit et Yuubari sort d’un récipient en All 30. Le soir, la quête des 3 Transport Ship est rapidement validée afin que la base puisse se concentrer sur les autres objectifs.

108° jour (22/10) : L’amiral décide de se concentrer sur la 1-5 afin de ramener au choix I-19, I-8, Isokaze ou des poissons. Ce sera finalement la Submarine blonde et 2 Mackerel qui arriveront. L’amiral est à la fois heureux de voir arriver une 3° Submarine à la base mais aussi déçu que ça ne soit pas I-19. I-8 lui explique qu’elle est en contact régulier avec elle et qu’elle a eut vent des créatures Eldrazi qui peuplent la base navale et qu’elle a donc peur de venir. L’amiral est limite choqué d’apprendre que la Submarine la plus prompte à agir de manière érotique soit repoussée à l’idée de côtoyer des créatures tentaculaires. I-8 lui répond qu’Iku n’apprécie pas ce genre de choses tandis qu’Ooyodo vient annoncer à l’amiral que la présence de Taigei sera nécessaire pour valider certaines quêtes.

KanColle-151022-15245688

I-8 a des notions d’allemand, elle sera utile lorsque les filles de la Kriegsmarine débarqueront un jour !

109° jour (23/10) :  Le mentor de l’amiral lui a fait remarquer à quel point ses ressources étaient anormalement élevées par rapport au niveau global de ses Kanmusu. L’amiral décide donc de faire une journée « sorties intenses » sur la 3-3 et la 1-5 pour trouver quelques Mackerel et / ou Isokaze, mais sur toute les sorties effectuées, 1 seul Mackerel à été pêché. I-8 s’habitue plutôt bien à l’Orel Cruising pour ses premières sorties. L’amiral compte aller explorer les autres maps du World 3 pour trouver davantage de poissons.

Lors d’une sortie sur la 1-5 qui se termine en Perfect S à la node du boss, Sendai et Jintsuu pêchent alors un gros poisson : I-19. Lorsque la flotte revient à la base, la Submarine est terrifiée à l’idée de côtoyer les Eldrazi mais l’amiral lui assure qu’elle ne risque rien. Il est également stupéfait de voir qu’I-19 est du genre « sage » et pure d’esprit.

110° jour (24/10) : Malgré tous les efforts d’Ooyodo, aucun Mackerel ne mord à l’hameçon dans la 3-3. Pire ! La flotte croise les routes d’Akagi et d’Hiryuu lors de 2 confrontations avec le boss de la map. L’amiral décide de tenter sa chance dans la 3-2 mais rien n’y fait. Shoukaku continue de faire ses preuves aux côtés de sa sœur. Depuis quelques jours, 3 Suisei 12A et un Ryuusei ont été craftés et les Carriers en profitent pour leur faire gagner de l’expérience.

111° jour (25/10) : L’amiral s’est rendu dans une petite convention locale pour faire découvrir la culture manga à des étrangers. Cela a été plus ou moins un succès mais l’amiral n’a croisé aucun autre collègue maritime. C’est extrêmement fatigué qu’il rentre à la base navale. Cependant, une bonne surprise l’attend : un second Reppuu est crafté !

112° jour (26/10) : Rien à faire, les Mackerels ne veulent plus se montrer. L’amiral commence déjà à tirer un trait sur la bannière de pêche et le Sonar Type 4. En plus, d’autres Kanmusus rares comme Yukikaze croisent la route de la flotte sur la Boss node de la 3-3 puis des soucis d’électricité viennent perturber les communications de la base navale. L’amiral ne peut qu’entendre la flotte annoncer qu’elles ont croisé Haruna pour la seconde fois. Un Ryuusei et un Saiun sont craftés.

KanColle-151026-17253282

Qui a éteint la lumière ?!

Dans la soirée, l’amiral décide d’aller tenter de pêcher dans la map 3-4. Ayant entendu de nombreuses rumeurs et informations sur cette zone qualifiée de très dangereuse, l’amiral charge Kongou / Fusou / Yamashiro / Kaga / Zuikaku de veiller à la sécurité d’Ooyodo qui sera la Flagship et n’aura que peu de protections en raison du fait qu’elle portera les équipements de pêche. Fusou n’est même pas complètement en forme et Kongou s’équipe d’une Searchlight au lieu d’un Radar. Zuikaku et Kaga équipent chacune un Reppuu et les meilleurs Torpilleurs possibles.

La flotte prend alors la route Nord-Est, récupère pas mal de Bauxite au passage, mais toutes les Kanmusu à l’exception d’Ooyodo finissent par subir des dommages légers mais qui peuvent compromettre la sortie si elles s’aggravent. Lorsque la flotte arrive dans la node de pêche, ce sont 2 Ru-class Flagship qui les accueillent, et un T-Cross Rouge. La bataille se termine en défaite pour les Kanmusu mais elles peuvent encore avancer… Et arrivent finalement dans le repaire du boss où, remontées et frustrées de ne pas avoir pu pêcher dans la zone précédente, elles déciment la flotte ennemie et remportent une victoire totale, ce qui choque l’amiral car il s’agissait vraiment de la toute première fois qu’il s’aventurait dans cette map. L’accès à la 3-5 est ouvert. Destroyer Hime en profite pour signaler à l’amiral que s’il n’a pas de Reppuu en trop à offrir à Northern Princess, ça ne sert à rien d’aller lui rendre visite. L’amiral est songeur mais n’envisage pas vraiment d’aller dans la 3-5 pour le moment.

113° jour (27/10) : Malgré la victoire surprise de la veille, l’amiral est toujours aussi inquiet de ne plus trouver de poissons… Remarquant que la node D de la 3-3 est supposée être aussi prolifique que la node I, il décide d’envoyer une flotte contenant une seule CVL afin d’être sûr d’atteindre cette node… Et ça paye : les 4 Mackerels manquants sont rapidement pêchés en 7 sorties. Ikazuchi offre alors à l’amiral une bannière commémorative qu’elle a réalisé elle-même. L’amiral se voit également offrir un Type 4 Passive Sonar. La base peut maintenant se concentrer sur la recherche d’Isokaze, voire Hamakaze si le temps le permet.

KanColle-151027-21204940

La bannière en question.

114° jour (28/10) : L’amiral et les kanmusus ont passé toute la journée à chercher Isokaze sur la 1-5, sans succès mais certaines filles ont réalisé quelques exploits personnels comme Jun’You qui a réussi à couler d’un seul coup la Boss Flagship. Le soir, l’amiral décide d’abandonner la recherche d’Isokaze. Plusieurs filles lui demandent pourquoi il baisse les bras alors qu’il reste une journée entière le lendemain, et l’amiral leur explique qu’il doit s’absenter une grande partie de la journée et qu’il risque de revenir très fatigué et incapable de commander correctement la flotte.

115° jour (29/10) : Comme il l’avait annoncé la veille, l’amiral est absent une grande partie de la journée et ne rentre que le soir. Unryuu demande à participer aux exercices afin qu’elle puisse s’améliorer. L’amiral veut tenter de chercher Isokaze avant qu’elle ne reparte, mais la Submarine de la 1-5 lui dit non à 2 reprises, en blessant gravement Jun’You puis Sendai.

116° jour (30/10) : Une annonce a été faite : Zuikaku peut désormais être remodelée une seconde fois comme Shoukaku, et une tonne de nouveaux avions puissants sont également disponibles, mais l’amiral n’a pas assez progressé dans les zones maritimes pour accéder aux quêtes relatives à l’acquisition de ces nouveaux avions. Zuikaku annonce qu’elle n’est pas pressée de passer en Kai ni et qu’elle aimerait bien que sa sœur puisse s’entraîner plus régulièrement. L’amiral remarque alors que Libeccio s’est déguisée pour fêter Halloween, mais que sa tenue est à la limite de l’obscénité ! Bien qu’il ne soit pas enchanté à l’idée de rencontrer Roma, l’amiral espère qu’il rencontrera une autre membre de la Regia Marina pour tenir compagnie à la petite Destroyer.

54° jour (29/08) : Inazuma prend l’amiral à part et le supplie de ne pas envoyer les créatures monstrueuses qu’il a montré à Destroyer Hime la veille. L’amiral lui promet qu’il ne le ferra pas, parce qu’il a agit sur le coup de la colère hier. Les expéditions reprennent de plus belle et Yuudachi est modernisée pour la 2° fois. La Destroyer enfile alors son maillot de bain et réclame de la glace pillée. Dans la soirée, la flotte se rend dans la map E-2 et CL Oni commence à en avoir marre de se faire battre à chaque fois. L’amiral lui pose alors une question détournée, et la princesse abyssale lui balance Unryuu à la figure ! Passé le choc, la flotte ramène la Carrier à la base et constate qu’elle n’a pas d’avion sur elle.

KanColle-150829-23324073

Haugh, et pourtant je ne suis pas du genre à faire les blagues classiques sur l’armure d’Unryuu…

55° jour (30/08) : L’amiral décide d’aller tenter 2 sorties dans la E-3 pour chercher Zuihou. Lors de la première sortie, la flotte décime littéralement toutes les flottes ennemies de la zone, celle d’AV Hime comprise, mais ne trouve aucune trace de la Light Carrier tant désirée. L’amiral espère également croiser quelques sœurs d’Urakaze. Lors de la seconde sortie, AV Hime se montre plus agressive mais la flotte parvient tout de même à la vaincre et la flotte rencontre alors… Mizuho ! Amiral et flotte combinée sont encore plus choqués par cette rencontre que cela n’avait pu l’être avec Unryuu. En effet, l’amiral aimerait rencontrer des Kanmusus moins prestigieuses mais le destin  ne semble pas être d’accord avec lui. Mizuho semble tout de même ravie d’arriver à la base, mais l’amiral est clairement gêné de récupérer de telles Kanmusus. Son mentor lui signale au contraire qu’il peut être fier.

KanColle-150830-17341742

Et dire que tu vas rester Lv 1 pendant un looong moment… Mais au moins ton avion est utile 🙂

56° jour (31/08) : La flotte revient dans la E-2 pour la première fois après la rencontre avec Unryuu et l’amiral espère cette fois retrouver Zuihou, mais CL Oni lui balance une autre Unryuu à la figure à la place, ce qui le choque d’une autre manière, elle sera rebaptisée Deuxryuu. Puis dans les crafts du jour, 2 Saiun sont créés lors des 4 essais journaliers, l’amiral en rigole sarcastiquement car il aurait bien apprécié de les voir arriver plus tôt. Dans la soirée, une flotte va parcourir la zone de la E-1 et ramène Kumano à la base, ce qui ravit l’amiral.

57° jour (01/09) : L’amiral commence à stresser de ne pas rencontrer Zuihou. Kali lui suggère de tenter aussi des constructions de CVL. Les 3 premières sorties sur la E-2 se soldent en 3 Ryuujou successives ! Mais aucune trace de la CVL tant désirée. 6 constructions avec une formule spéciale Light Carrier ne donnent qu’un seul résultat en 2 heures 40 et c’est Shouhou qui sort du récipient. Dans la soirée, la flotte ramène encore une autre Zuikaku.

58° jour (02/09) : La base repasse en mode Expéditions ressources à fond. Pour aller valider la quête hebdomadaire qui consiste à couler 15 Submarines ennemis, l’amiral envoie Shigure et Yuudachi accompagner Shouhou et Ise dans la 1-5, mais Shigure est gravement blessée dès la première bataille contre un seul Submarine ! Lors de la sortie suivante, la flotte atteint le repaire du boss et score une victoire S-Rank, mais au prix d’avoir encore une fois Shigure gravement blessée. La Destroyer avoue à l’amiral avoir une peur bleue des Submarines. Pour finir la quête, Ikazuchi et Hibiki accompagnent Yuudachi, mais tour à tour les deux Akatsuki-class se font sérieusement toucher aussi. Les Ka-class de la map 1-5 sont déterminées à traumatiser les Destroyers et à empêcher l’amiral d’obtenir une 4° médaille. La flotte ramène ENCORE une autre Zuikaku à la base, puis une autre Shoukaku.

59° jour (03/09) : Tandis que les expéditions battent leur plein pour maintenir le fuel à niveau, l’amiral annonce qu’ils retourneront dans la E-3 pour tenter de trouver Zuihou, et se demande de manière sarcastique si Mizuho refera son apparition lors de la seconde sortie. Et lors de la seconde sortie en question, la flotte rencontre… Zuihou ! Enfin ! L’amiral laisse éclater sa joie alors que la Light Carrier ne sait pas trop comment réagir. Zuihou est ramenée à la base et tout le monde est là pour l’accueillir. L’amiral envoie alors un message à CL Oni pour lui annoncer qu’ils ne viendront plus l’embêter. La princesse abyssale en pleure de joie.

KanColle-150904-00425370

Comment ne pas aimer Zuihou ?

60° jour (04/09) : L’amiral annonce que la flotte combinée persistera à aller jusqu’à la node des Transports de la E-2 pour récupérer Harusame, quitte à assécher complètement les ressources de la base. Kumano est désignée comme Flagship de la flotte combinée à la place de Kako afin qu’elle puisse gagner en expérience. L’amiral remarque la flotte d’escorte n’a quasiment aucun rôle à jouer et consomme des ressources pour rien. Hiei est remplacée dans un premier temps par Kako, puis Kako est carrément retirée de la flotte. L’escorte à 5 navires (Inazuma, Akatsuki, Natori, Shiratsuyu et Maya) est largement suffisante. Les sorties s’enchaînent alors sans vraiment de répit, hormis lorsque les blessures des Kanmusus deviennent trop sévères.

Lors de la 19° sortie du jour, la Ri-Class Flagship de la node E panique et parvient à blesser gravement Ise et Ryuujou. L’amiral est intrigué et ordonne à la flotte de se relancer pour la 20° fois. Ise et Ryuujou se vengent de l’affront subit et la flotte avance jusqu’aux Transports qu’elle n’a aucun mal à couler. C’est alors que l’amiral reçoit une notification comme quoi l’une de ses connaissances est arrivée sur le Réseau, et c’est à ce moment précis qu’Harusame apparaît devant une flotte combinée qui pousse alors un immense soupir de soulagement. Shiratsuyu est ravie de retrouver sa petite sœur et l’amiral en pleure de joie. De retour à la base, l’amiral explique à Harusame que Destroyer Hime est également présente et qu’elle va devoir s’habituer à sa présence.

KanColle-150904-19253237

Te voila enfin ma chérie ! Si tu savais le mal qu’on s’est donné pour te retrouver ^^

Dans la soirée, une petite équipe repart explorer la zone de la E-1 à la recherche de Tanikaze, et tombe sur Nowaki et Tokitsukaze. L’amiral grince des dents en apercevant la Destroyer aux oreilles de chien mais il l’accueille tout de même avec le sourire.

61° jour (05/09) : Après plus d’une vingtaine d’expéditions dans la E-1 pour tenter de trouver Tanikaze, l’amiral ordonne à Maya / Haruna / Kongou / Shigure / Yuudachi / Shouhou de partir pour la E-4 pour tenter de trouver Umikaze ainsi que d’autres Destroyers. Le fait de passer par le Nord pour atteindre le repaire d’Airfield Hime est beaucoup plus sûr que la route directe. Mais la flotte ne trouve qu’une seconde Mutsu, puis une seconde Nagato. Dans la soirée cependant, Airfield Hime lâche alors Hayashimo, ce qui ravit l’amiral. La flotte subit alors quelques avaries, comme Yuudachi qui se fait sérieusement blesser dès la seconde node ou le fait qu’Airfield parvienne à surmonter la bataille sans être vraiment vaincue. Et lorsque la flotte parvient à la vaincre pour la 13° fois de la journée, la princesse abyssale décide alors de laisser Umikaze rejoindre la flotte où Shigure et Yuudachi l’accueillent à bras grand ouverts. La flotte rentre à la base et Umikaze est accueillie par toutes ses sœurs, Kawakaze la première. Cependant l’amiral détecte une anomalie dans l’espace-temps, et la base navale est soudainement enveloppée d’une bulle d’Æther tandis que l’amiral et ses créatures eldrazi se retrouvent coincés dans les Éternités Aveugles. Les Kanmusus remarquent rapidement la disparition de l’amiral mais ne paniquent pas.

KanColle-150906-01155262

Je ne m’attendais pas à te trouver aussi vite miss 😮

62° jour (06/09) : L’amiral parvient à sortir des Éternités Aveugles et se retrouve sur le plan de Zendikar. De là, il trouve le moyen d’envoyer un message à sa base navale pour prévenir ses Kanmusus qu’il cherchera un moyen de revenir le plus vite possible. L’amiral parvient à suivre la fin de l’Event grâce à un diffuseur et assiste à l’aveugle à l’humiliante défaite de la personne qu’il renie désormais en tant que Senpaï, l’amiral étranger Z.

63° jour (07/09) : L’amiral cherche un moyen de revenir à sa base, sans succès, et se retrouve dans un plan inconnu. En l’explorant, il finit par entendre quelqu’un pleurer et tombe rapidement sur… Air Defense Hime et Seaplane Tender Hime. La seconde explique à l’amiral que l’Event s’est clôturé dans la nuit et qu’elles ont été obligées de se retirer. AA Hime est réellement attristée à l’idée de se retrouver seule. L’amiral lui promet qu’il viendra lui rendre visite régulièrement ou qu’il l’invitera même à sa base quand il aura trouvé le moyen d’y reparvenir. Pour le moment la bulle d’Æther reste impénétrable physiquement. L’amiral parvient à se connecter rapidement au Réseau pour signaler les problèmes qu’il rencontre à ses amis avant de rencontrer de nouveaux problèmes techniques. Il envoie également un message à la base : Repos et quartier pour toutes les Kanmusus jusqu’à son retour. Les filles décident alors de préparer un festival d’automne en attendant le retour de l’amiral.

75° jour (19/09) : Un ami ingénieur de l’amiral parvient à assembler un appareil capable de percer temporairement la bulle d’Æther qui entoure la base, et avertit qu’il travaille également sur une machine capable de briser définitivement la bulle. L’amiral fait alors son retour à la base navale et est accueilli chaleureusement par toutes les Kanmusus de la base. Certaines d’entre elles ont même revêtu un yukata pour l’occasion. Passé les retrouvailles, l’amiral explique la situation aux filles et annonce les prochains objectifs : inviter Hamakaze à la base, et aider Jintsuu à trouver son Yukata. Le petit festival d’automne bat son plein. Urakaze démontre ses aptitudes au tir tandis que Natori et Nagara semblent s’épanouir avec l’ambiance festive. Kawakaze et Mizuho s’amusent beaucoup également.

Pour faire d’une pierre deux coups, l’amiral propose à une flotte composée dans un premier temps de Jintsuu, Inazuma, Akatsuki, Kumano, Hiei et Shouhou d’aller dans la map 2-2 afin que Jintsuu puisse acquérir davantage d’expérience et peut-être rencontrer Hamakaze au passage. Ashigara passe Kai ni pour l’occasion.

KanColle-150919-13433347

Toute remarque mal placée faisant allusion à un DJ se verra prendre un Triple Remix de Canon 20,3cm dans la face !

L’amiral se rend compte de l’instabilité du perceur de bulle d’Æther lorsqu’il remarque la présence de chats étrangers dans la base. Cependant, les intrus finissent par s’éloigner et la vie à la base reprend un cours plutôt ordinaire.

76° jour (20/09) : Jintsuu est vraiment déterminée à trouver son Yukata et demande à intégrer l’équipe chargée d’aller dans la map 1-5. Shouhou et Ise n’y voient aucune objection, et avec l’aide d’Inazuma, le petit groupe parvient à sécuriser la zone malgré les nouveaux Submarines plus dangereux qui infestent la zone et à ramener une nouvelle médaille à la base.

77° jour (21/09) : La recherche d’Hamakaze se poursuit sans histoires tandis que certaines relations se nouent entre les Kanmusus. Harusame et Zuihou deviennent rapidement populaires et tout le monde s’attarde à ce qu’elles puissent s’épanouir en toute liberté. L’amiral n’a clairement pas envie que les 2 Kanmusus se lancent dans la bataille pour le moment et certaines filles comme Shouhou n’hésitent pas à intimider et annihiler toute menace qui pourrait être faite contre Zuihou lorsqu’elles sortent se promener en dehors de la base.

79° jour (23/09) : Le festival d’automne bat son plein. Umikaze est de plus en plus attachée à sa sœur Kawakaze et se chamaille gentiment avec Unryuu et Deuxryuu pour savoir qui a les plus longs cheveux de la base. Nenohi, qui est ici depuis bien plus longtemps, à aussi son mot à dire dans l’histoire.

80° jour (24/09) : Unryuu et Shoukaku s’estiment prêtes pour leur première sortie. La flotte qui parcourt la map 2-2 s’est transformée en flotte de Carriers : Jintsuu / Zuikaku / Maya / Ryuujou et Shouhou sont le noyau principal, et d’autres Carriers tournent dans la dernière place de l’équipe, principalement Hiyou et Jun’You. Lorsque c’est le tour d’Unryuu, la flotte rencontre alors Soryuu à la node du Boss. Shoukaku quand à elle est déterminée à faire bonne impression, surtout lorsque l’amiral lui assigne son Tenzan Murata. Malgré la protection de sa sœur, elle décide de prendre de gros risques pour aller abattre des navires ennemis dans une node où Ru-class les attend. La jeune Carrier est sérieusement endommagée pour sa première sortie, mais se révèle également être la MVP alors que les meilleurs Carriers étaient de sortie.

KanColle-150925-02492297

Et les autres CV/L n’avaient pas de mauvais avions en plus !

Lors d’exercices dans la soirée, la stoïque et frigide Shiranui est vaincue sans soucis par Murasame. La Kagerou-class fulmine avant de commencer à admirer celle qui l’a remise à sa place. Shigure de son côté démontre sa puissance, ce qui intimide même l’amiral. La Destroyer tient vraiment à protéger tout le monde. Shiratsuyu viendra la rassurer après-coup.

81° jour (25/09) : Avant de pénétrer dans la base, l’amiral reçoit la visite de son ami ingénieur qui amène avec lui un briseur de bulle d’Æther. L’appareil fonctionne parfaitement et la bulle entourant la base navale disparaît pour de bon. C’est alors qu’Inazuma, Ikazuchi, Harusame, Kuma, Tama ainsi que Chitose et Chiyoda accueillent l’amiral dans leurs nouvelles tenues d’automne. Inazuma et Harusame sont clairement gênées dès le départ mais s’habituent rapidement. Cependant, l’amiral reste émerveillé par Kuma, qui gagne un nombre de points incalculable dans le classement fictif des Kanmusus les plus mignonnes et adorables. Un document officiel annonce à l’amiral que le Kai ni de Shoukaku est disponible et qu’il a désormais la possibilité de récupérer une Catapulte Prototype ainsi qu’un second Tenzan Murata. Cependant l’amiral ne peut pas encore accéder à ces requêtes car sa flotte n’a pas conquis assez de zones pour le moment.

KanColle-150925-12515359

Trop belle ! Et sa mèche est encore plus impressionnante X)

Alors que l’amiral se promène dans la base, il remarque rapidement que quelqu’un l’observe en cachette. Il s’agit de Mikazuki, qui préfère ne rien dire quand aux raisons qui la poussent à agir de la sorte.

82° jour (26/09) : Ayant retrouvé une connexion stable au Réseau, l’amiral va prendre des nouvelles de ses amis. Kali se révèle être une prodige car elle a réussi à obtenir des équipements normalement réservés aux amiraux ayant réalisé des prouesses exceptionnelles. Elle a atteint les dernières zones connues actuellement des mers et même la terrible map 5-5 ne semble pas lui faire spécialement peur.

L’amiral est heureux pour Kali et ne peut s’empêcher de sourire quand on fait qu’ils ont commencé en même temps et qu’il a décidé de rester dans la 2-2 pour tenter de trouver Hamakaze.

83° jour (27/09) : L’amiral s’est absenté une partie de la journée pour aller capturer de nouveaux spécimens d’Eldrazi. Lors des promenades en mer, Zuihou et Harusame sont escortées par Inazuma, Maya, Fusou et Shouhou ou Zuikaku suivant la situation. La Heavy Cruiser signale à l’amiral que quelques personnes tentent de s’en prendre à eux mais que les assaillants sont rapidement repoussées et vaincus.

Jintsuu et Zuikaku sont réquisitionnées pour crafter de nouveaux équipement anti-sub et quelques avions. Mais alors que les résultats pour l’anti-subs sont corrects, un nombre anormal de Tenzan sortent du récipient à avions (20/110/20/110).

84° jour (28/09) : L’amiral demande conseil à Kali pour aller tenter la map 2-5. La flotte est correcte, mais Hiyou est gravement blessée dès la première bataille. L’amiral va s’excuser auprès de la CVL car il avait envoyé la flotte en sachant pertinemment qu’Hiyou ne s’était pas entrainée de manière optimale. Dans la soirée, la flotte ressort sur la 2-2 mais sans aucun équipement, et parvient à sortir victorieuse de la première bataille sans dommages significatifs !

85° jour (29/09) : L’amiral installe une Playstation 2 dans son bureau afin que les filles puissent découvrir les jeux auxquels l’amiral jouait pendant son temps libre lorsque la bulle d’Æther était présente. Les 3 jeux Sly Raccoon obtiennent un succès certains parmi les Kanmusus.

Les Light Cruiser organisent une compétition amicale lors des rencontres PVP car 3 flottes de Submarines sont présentes. Kuma, Natori et Tatsuta remportent leurs manches respectives. Urakaze décide aussi de participer au PVP afin de gagner en expérience.

Statistiques de jeu

Plus tard, je n’ai pas encore pu récupérer mes tableaux de données.

Publicités